[inachevé] A la découverte de la ville [1.04.1941]


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

[inachevé] A la découverte de la ville [1.04.1941]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Française
avatar

Messages RP : 4
Messages : 17
Âge du personnage : 25 ans

MessageSujet: [inachevé] A la découverte de la ville [1.04.1941]   Jeu 27 Aoû - 20:55

Cela faisait maintenant près d'une semaine qu’Anne avait débarqué dans la petite ville de Montreuil. Elle n’avait guère fait autre chose que travailler et dormir, n'ayant pas encore eu l'occasion de prendre de jour de congé. Elle n'en avait pas demandé, Madame Manon lui ayant laissé une journée pour récupérer lors de son arrivée sous la pluie.

Mais sa charmante patronne, tout aussi heureuse d’avoir une nouvelle employée des plus efficaces et des plus motivées, avait décidé qu’il était temps pour Anne de profiter réellement de sa vie dans la bourgade.
Anne en avait profité pour se promener dans les bois environnants, savourant avec délices l’arrivée du printemps dans la campagne française.

L’humidité de la région couplée à un soleil étonnamment présent avaient fait surgir comme une explosion de verdure tout autour d’eux. La jeune femme aimait être assaillie par les odeurs de terre fraichement retournée par les fermiers de la région, mêlée aux fleurs à peine écloses. Elle y trouvait une certaine forme de repos et sa vie retrouvait une tranquillité qu’elle n’avait plus connue depuis bien longtemps.

C’est pourquoi elle avait profiter de cette journée ensoleillée pour aller piqueniquer, sa petite sacoche avec elle emplie des quelques victuailles qu’elle pouvait se procurer, elle avait remarqué avec un plaisir non dissimulé que les placards de Madame Manon regorgeaient de bonnes choses auxquelles elle avait accès. Servir des dignitaires allemands avait cela de bon qu’ils étaient toujours généreux avec leurs hôtes, surtout s’ils avaient passé une bonne soirée.

Après avoir passé pratiquement toute la journée en forêt, elle s'était décidée à visiter un peu la ville, décidant qu'il était temps de connaitre un peu mieux l'endroit où elle allait habiter quelques temps. Après avoir interrogé les autres employés de Madame Manon, elle avait opté pour le quartier de Meunant, réputé tranquille et très agréable à voir.

C’est ainsi qu’elle déambulait, sans but précis, près d’un parc qu’elle trouvait particulièrement charmant, quand elle remarqua un nombre d’enfants peu habituel. Après un instant de réflexion, elle finit par se demander si on était jeudi ou s’il y avait une quelconque semaine de vacances. Elle se rendait compte qu’elle était incapable de s’en souvenir. Peut-être tout simplement n’avait-elle pas fait attention à l’heure et ils avaient fini l’école.

Soupirant devant son incapacité à conclure sur une question aussi simple, elle décida d’aller s’installer sur le seul banc libre dans le petit parc. Elle resta de longues minutes à observer les jeunes enfants qui couraient joyeusement tout autour d’elle, surveillés par des mères au visage triste, fatigué, voire inquiet.

C’est alors qu’elle aperçut un petit garçon qui ne devait pas avoir plus de 10 ans. Il portait sur lui un appareil photo qui semblait être le sien, tellement il le tenait avec dextérité et avec ce sens de la propriété qu’ont généralement les enfants de cet âge. Une femme plutôt jolie, probablement sa mère, qui ne devait guère avoir plus d’une trentaine d’années, s’approcha à son tour, entourée de trois autres enfants tout aussi charmants.

Elle s’installa sur le même banc, le seul à peine occupée en cette belle journée quasi printanière.
Un sourire poli, un peu gêné peut-être, Anne ignorait totalement de qui il pouvait s’agir mais elle avait envie de le découvrir. Peut-être en parlant d’abord aux enfants.

Un large sourire illumina son visage angélique tandis qu’elle fixait le jeune garçon armé de son appareil photo.

« Eh bien bonjour ! Moi je m’appelle Anne, et toi ? Ce doit être ton appareil non ? Tu aimes ça la photo ? »

Une entrée en matière un peu simple, elle devait le reconnaitre, mais faire plus compliquée devant des enfants aurait été stupide. Si sa mère voulait bien discuter un peu, elle saisirait l’occasion. Sinon le reste de la journée d’Anne se passerait dans un silence rêveur jusqu’à son retour au café.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Française
avatar

Messages RP : 26
Messages : 35
Âge du personnage : 38 ans

MessageSujet: Re: [inachevé] A la découverte de la ville [1.04.1941]   Ven 28 Aoû - 19:35

Constance profitait de cette fin d’après-midi pour sortir et passer du temps avec ses enfants. Elle aimait bien monsieur Siedler mais tout de même, parfois il avait un emploi du temps perturbant pour une jeune mère. Heureusement qu’elle avait les moyens de faire garder tous les enfants sinon elle n’aurait pas de travail.

Elle attendait qu’Alexandria suive ses frères et sœurs avant de regarder les autres passants. Une femme était là et elle la regarda. Ensuite ses yeux allèrent se poser sur Adrien. Une amatrice de photo peut-être ? Ou bien une personne un peu seule qui avait besoin de parler avec quelqu’un fut-ce un enfant.

Adrien, lui, regarda la jeune femme avec un air interrogateur. Pourquoi est-ce qu’elle lui parlait comme ça ? Il n’avait plus trois ans et on pouvait lui parler normalement sans qu’il ait l’impression d’être pris pour un demeuré.

- Moi c’est Adrien, vous voulez que je vous photographie ?

Le jeune garçon la regardait de plus en plus suspicieusement et surtout il avait envie d’être tranquille. Pourquoi est-ce qu’elle venait le déranger alors qu’il pouvait profiter du premier jour d’avril pour faire des photos de sa mère ? Pierre dut le sentir car il arriva à la rescousse.

- Bonjour mademoiselle, je crois que mon frère ne va pas être la personne la plus appropriée si vous souhaitez parler. Ma mère pourra vous renseigner sur ses petites manies.

En effet, Constance s’était levée et s’était approchée d’Anne. Elle lui fit un gentil sourire avant d’ébouriffer les cheveux de ses fils et de les pousser pour qu’ils aillent jouer. Adrien, lui, resta un instant proche de sa mère avant de se décider à aller tenter de photographier ses deux petites sœurs.

- Excusez mes enfants s’ils vous ont dérangée. Voulez vous vous asseoir un instant ? Si la photo vous intéresse, il est probable qu’Adrien vienne vous prendre, mais quand vous ne vous y attendrez pas. Mon nom est Constance Méliès et vous comment vous nommez vous ?

Elle attendit un instant avant de retourner vers les bancs afin de s’asseoir en vue de l’éventuelle conversation qu’elle aurait avec cette demoiselle. Elle ne l’avait jamais vue, mais pensait qu’elle pouvait travailler dans le centre ville, du moins c’était ce qui était possible d’après ses vêtements. Ce n’était pas une femme sans emploi, c’était certain en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Française
avatar

Messages RP : 4
Messages : 17
Âge du personnage : 25 ans

MessageSujet: Re: [inachevé] A la découverte de la ville [1.04.1941]   Dim 30 Aoû - 13:54

Devant l’air interrogateur de l’enfant et sa réponse pour le moins étonnante, Anne ne put s’empêcher de se mordiller la langue. Elle avait été bien maladroite songea-t-elle, elle se rappela un bref instant qu’elle aurait pu être sa réaction si un adulte lui avait adressé la parole de la même façon quand elle avait son âge et un sourire nostalgique vint illuminer ses traits.

Elle avait été un vrai garçon manqué et, beaucoup moins bien élevée que ce jeune garçon. Elle n’était même pas sure qu’elle aurait pris la peine de répondre. Elle se serait probablement contentée de toiser cet adulte un peu étrange qui ne savait visiblement pas à qui il s’adressait.

Avant qu’elle ait pu dire quoi que ce soit, le grand frère d’Adrien vint à sa rescousse. Il avait du comprendre qu’elle avait besoin d’un coup de main pour sortir de cette petite impasse et elle le remercia d’un sourire tandis que leur mère s’approchait. La première impression qu’elle avait eue sur elle se confirma.

Constance Méliès était très jolie, surtout si l’on prenait en compte le fait qu’elle était vraisemblablement la mère de tous ces bambins qui s’agitaient autour d’elle. Elle n’avait pas l’air de ces femmes usées par la maternité, bien au contraire. Une élégance certaine se dégageait d’elle, celle de ces femmes qui ne manquent ni d’argent, ni de temps pour prendre soin d’elle. C’était une chose de plus en plus rare à leur époque, Anne se dit qu’elle devait avoir un emploi elle aussi, mais certainement un emploi plus important que le sien.

Curieuse, elle suivit le geste de la main de Mme Méliès qui désignait les bancs. Elle hocha la tête et lui répondit d’une voix douce.

« Et bien, je dirais plutôt que c’est moi qui ait dérangée votre plus jeune fils. Il a du croire que je le prenais pour un petit garçon mais j’avoue que j’ai été intriguée par le fait qu’il porte un appareil. C’est assez peu fréquent de voir un enfant s’en servir comme un professionnel ou presque. Il en fait depuis longtemps ? »

Avec un sourire, elle la suivit en direction des bancs tandis qu’elle continuait d’observer ses enfants.

« Oh, excusez-moi, je manque de savoir-vivre. Je m’appelle Anne, Anne Audret. Je suis arrivée en ville il y a quelques jours à peine alors je me sens un peu perdue j’avoue. Je n’ai pas encore rencontré beaucoup de… femmes à dire vrai. Vous êtes de la région ? »

Tout en parlant elle s’installa sur le banc, lissant sa robe avant de s’assoir, bien droite. Sa question était peut-être indiscrète, elle ne le savait pas réellement. Mais elle était curieuse de voir ce qu’elle lui répondrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Française
avatar

Messages RP : 26
Messages : 35
Âge du personnage : 38 ans

MessageSujet: Re: [inachevé] A la découverte de la ville [1.04.1941]   Dim 6 Sep - 11:57

Pendant qu’elle marchait, Constance écoutait parler la jeune femme. Elle était visiblement nouvelle à Montreuil si elle ne connaissait pas, au moins de vue, Adrien. Il faut dire que les photographes étaient très rares et les enfants possédant ce genre d’appareil encore plus. Elle attendit que son interlocutrice eut terminé de parler avant de prendre à son tour la parole pour lui répondre.

Elle disait manquer de savoir-vivre et quelqu’un de moins aimable que Constance aurait pu effectivement lui faire le reproche. Mais pas elle, elle se contentait de noter que la jeune femme était nouvelle et qu’elle semblait émerveillée par tout ce qu’elle voyait. C’était à se demander si elle avait vécu dans un lieu clos durant des années. Elle aurait pu lui dire que Montreuil était moins belle depuis l’arrivée des allemands, que certains lieux étaient presque à l’abandon et qu’elle le regrettait. Mais cela n’aurait servi à rien, elle en avait parlé à Monsieur Siedler et si quelqu’un pouvait faire quelque chose c’était bien lui. Elle ne déplorait pas que les allemands soient présents, cela ne la dérangeait même pas. Mais elle déplorait que la ville se laisse ainsi dépérir pour une simple raison de changement de nationalité dominante.

Elle ne comprenait pas ceux qui se disaient venir de la résistance, ceux qui osaient remettre en cause les décisions du plus haut niveau de l’état. Elle avait d’ailleurs parfois trouvé des tracts provocateurs et totalement stupides sur le retrait des troupes allemandes. Comme si cela allait pouvoir se faire dans un futur proche ! Et même si cela se faisait, quelle vie souhaitaient ces gens ? Une vie de misère, sans rien à manger pour leurs enfants ! Pour le moment au moins, malgré le rationnement, ils parvenaient à manger à leur faim et c’était tout ce qui comptait non ?

Elle coupa court à ses réflexions pour répondre à Anne.

- Mademoiselle Audret, il ne faut pas ainsi vous excuser. Votre curiosité n’est pas un défaut n’ayez crainte.

C’était quelque chose de certain, jamais Constance ne découragerait la curiosité des autres, elle encourageait cette qualité chez ses enfants et aimait qu’elle soit développée chez les adultes. Mais attention, elle aimait la curiosité mais pas les commérages.

- Mon fils est passionné de photographie et il semble s’améliorer de jours en jours. Cependant il n’est pas un professionnel, loin de là. Concernant ma connaissance de la région, effectivement je peux vous renseigner sur les lieux à visiter. Mais peut-être pourriez vous m’indiquer quel quartier vous connaissez le mieux que je ne vous parle pas de ce que vous connaissez bien.

Elle lui fit un sourire et elle vit du coin de l’œil que Rose et Pierre semblaient décidés à faire encore une petite bêtise, certainement embêter leur frère qui tentait de surprendre Alexandria en train de cueillir des fleurs. Elle rit légèrement en constatant que les fleurs en questions n’étaient que des brins d’herbe et que la petite fille était particulièrement dépitée de ne pas parvenir à trouver des fleurs dignes de ce nom. Mais que demander de plus en pour un début avril ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [inachevé] A la découverte de la ville [1.04.1941]   

Revenir en haut Aller en bas

[inachevé] A la découverte de la ville [1.04.1941]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Montreuil :: Quartier bourgeois-