Au cinoche - Page 3


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Au cinoche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Char d'assaut chaleureux
avatar

Messages RP : 196
Messages : 1140

MessageSujet: Re: Au cinoche   Mer 1 Sep - 1:04

Pareil que Flo. Non seulement j'ai trouvé le film ennuyeux, mais tous les gens qui s'extasient devant la démarche de ce mec d'un égoisme rare m'énervent. Comment peut-on applaudir un type qui abandonne toute sa famille sans nouvelles, qui les fait souffrir à ce point et qui au final, ne pense vraiment qu'à sa gueule ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adler.jdrforum.com
Allemand
avatar

Messages RP : 40
Messages : 80
Âge du personnage : 32 ans

MessageSujet: Re: Au cinoche   Mer 1 Sep - 1:12

C'est surtout les situations qui me plaisent. Chez les hippies, je trouve ça assez tordant, même si je suis d'accord, le mec est égoïste. Mais faut dire que sa famille, à part sa sœur ne sont pas vraiment des gens roses...

En revanche, il a réalisé son rêve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Char d'assaut chaleureux
avatar

Messages RP : 196
Messages : 1140

MessageSujet: Re: Au cinoche   Mer 1 Sep - 13:16

Ca reste sa famille, qui lui a offert un toit, a travaillé pour payer son éducation et s'est occupée de lui pendant qu'il était enfant. A moins que le père ne l'ai foutu dehors, frappé, injurié ou autre, je pense qu'ils méritent une lettre de temps à autre pour savoir qu'il est vivant... ou au moins, que la soeur soit autorisée à leur dit qu'il est envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adler.jdrforum.com
Char d'assaut chaleureux
avatar

Messages RP : 196
Messages : 1140

MessageSujet: Re: Au cinoche   Jeu 2 Sep - 19:51

L'amiral

Film russe tout plein de coolitude sur un amiral de la marine russe à l'époque de la révolution bolchévique. Deux constatations : l'amiral est bien joué et charismatique ; l'amour à la russe, c'est des baisers sur les mains, même quand on est marié (je me demande s'il y a des films russes grand public avec des scènes sensuelles, d'ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adler.jdrforum.com
Allemand
avatar

Messages RP : 40
Messages : 80
Âge du personnage : 32 ans

MessageSujet: Re: Au cinoche   Mar 7 Sep - 14:20

C'est pas un film mais une série.

The Pacific, produit par deux grands noms du cinéma : Spielberg et Hanks.
C'est assez parfait comme série. Racontant l'histoire des soldats américains combattant dans le pacifique pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il a une dose appréciable de psychologie, et de très belles images. On réfléchit pas mal, notamment "Même si c'est mon ennemi, n'est-il pas humain ?"

Je conseille vivement cette série.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 15
Messages : 48

MessageSujet: Re: Au cinoche   Mer 8 Sep - 10:27

Puisqu'on en est à parler de série, à mon tour !

Stawka większa niż życie : J'ai déjà mentionné cette série sur un autre post, il faut dire qu'elle est vraiment excellente. Pour ceux qui connaissent Hogan's Heroes, le héros a certains points communs avec "Robert J. Morrison, Milwaukee", et puis aussi avec Stirlitz dans "17 moments de printemps".

Un Polonais du nom de Stanislas Kolicki, profitant de leur ressemblance, prend la place de Hans Kloss, lieutenant dans l'Abwehr. Sous le nom de code J-23, il espionne les Allemands au sein de leur propre organisation et transmet les renseignements au "Central" (la série ne précise pas si ce sont les soviets ou le gouvernement Polonais en exil). A l'occasion il remplit quelques missions dangereuses, mais pas de scènes d'action loufoque à la James Bond. De ce point de vue, je crois que c'est la meilleure série/film d'espionnage que j'ai jamais vu. Le dernier épisode est une apothéose.

Le méchant récurrent, un méchant SS du nom de Hermann Brunner, est un vrai salopard (excusez, mais le terme s'impose), cependant il reste assez charismatique et de ce fait c'est un personnage intéressant ; il ne la joue ni gentille victime devenue SS à l'insu de son plein gré, ni taré psychopathe qui torture des petits enfants juifs au petit déjeuner, et de ce fait il est plus réaliste.

C'est en noir et blanc (ça date un peu, mais c'est très moderne dans la réalisation, j'ai trouvé, ça a super bien vieilli). Je ne sais pas si on le trouve en français par contre, moi je l'ai en VOSTA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Française
avatar

Messages RP : 86
Messages : 275
Âge du personnage : 29 ans

MessageSujet: Re: Au cinoche   Mer 15 Sep - 22:45

Vorace

L'histoire se déroule aux États-Unis, sur fond de guerre américano-mexicaine, le héros est muté dans un fort isolé au début de l'intrigue.
On démarre de façon classique, avec des ficelles assez grosses, avant de basculer tout d'un coup dans une vision peu exploitée du cannibalisme (du moins à ma connaissance). Un mélange étrange d'humour noir et d'épouvante, je n'arrive toujours pas à savoir si je suis convaincue ou non. Toujours est-il que le film reste une agréable surprise étant donné que je n'en attendais absolument rien au départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Au cinoche   Jeu 28 Oct - 16:18

Étant donné qu'il n'y à rien au ciné (du moins dans les salles chalonnaises), je me suis fait deux p****** de films à la suite... (tous les deux des moins de 16 d'ailleurs...) Le premier

Watchmen : les gardiens (VOSTFR, études de langue obligent)
Sacré film, comme dit le résumé, les super-héros comme vous les avez jamais vu. Des super-héros en costume qui mettent le slip par dessus le pantalon d'accord, mais la vache! leurs ennemis il les capturent pas... Quand au final, il est tout simplement mystifiant, qui efface complètement toute notion de bien ou de mal qui aurait pût être présente tout au long du film... Une sacrée réflexion philosophique d'ailleurs sur la nature humaine et notre propre bestialité.


Old Boy
Là c'est très simple, le héros on à l'impression de devenir fou avec lui, c'est un truc tellement irréel, la fin tellement cauchemardesque que dire qu'on éprouve de la pitié n'est pas un mot assez fort, pour le "héros" comme le "méchant", d'autant qu'on observe presque un renversement des rôles... Un film qui fait des petits guilis au ventre quand il s'arrête...

Ceux qui les ont vu, qu'est-ce que vous en pensez?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Française
avatar

Messages RP : 42
Messages : 73
Âge du personnage : 21 ans

MessageSujet: Re: Au cinoche   Jeu 28 Oct - 21:18

J'ai bien aimé Watchmen mais je ne suis pas sûre d'avoir tout compris... J'aimerais bien le revoir pour être sûre. Je l'ai trouvé très prenant en tout cas... et j'ai adoré le final ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Char d'assaut chaleureux
avatar

Messages RP : 196
Messages : 1140

MessageSujet: Re: Au cinoche   Mer 25 Mar - 4:16

Ce fut un printemps du cinéma très actif pour moi !

Lundi 23, j'ai vu :
  • Selma, bon film mais pas celui que j'ai préféré car quelques longueurs à mon avis. Le film ne s'intéresse qu'à l'épisode de Selma dans la vie de Martin Luther King, du coup il m'a laissée sur ma faim.
  • Puis Big eyes, mon favoris sur ces deux jours, un Tim Burton pas trop burtonesque d'ailleurs. Très bon jeu d'acteurs et une histoire intéressante qui devrait parler à tous les artistes de ce forum !
  • Nous avons terminé par Still Alice, une histoire sur Alzheimer. J'ai trouvé le film bien et il faut noter que beaucoup de monde a pleuré dans la salle (mais pas moi parce que je suis un public assez insensible il faut le dire). Très bon jeu d'acteurs.


Rebelote ce mardi 24 avec :
  • Birdman, un film intéressant et bien joué, mais : il est tourné avec très peu de plans, une bonne idée mais assez fatigante pour le spectateur qui du coup n'a pas vraiment de temps de repos. J'avais passé une mauvaise nuit à cause, je pense, des trois films vus la veille, du coup j'ai un peu fatigué sur celui ci.
  • Timbuktu, devant lequel j'ai failli m'endormir (encore à cause de la fatigue). Le film est assez lent, intéressant mais pas forcément très dynamique. Le truc c'est qu'on m'avait vendu un truc exceptionnel qu'il fallait absooooolument que j'aille voir et qu'en fait, même si c'était pas mauvais, je n'ai pas trouvé ça exceptionnel non plus.
  • Et enfin Voices, mon favoris avec Big Eyes je pense. Une histoire de meurtre avec un éclairage original et déjanté.


Si je devais faire le top 3, je dirai : Big Eyes, Voices et Still Alice/Birdman à égalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adler.jdrforum.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Au cinoche   

Revenir en haut Aller en bas

Au cinoche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Epilogue :: Le mess des officiers-