[inachevé] Donnez lui un bain [11/04/41]


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

[inachevé] Donnez lui un bain [11/04/41]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Français

Messages RP : 174
Messages : 212
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: [inachevé] Donnez lui un bain [11/04/41]   Mar 15 Sep - 9:52

Sautiller dans la rue n’est jamais étrange pour un enfant, mais pour un ado, c’était une autre histoire. Pourtant, Timothée sautillait allègrement et avec entrain dans la rue. Sa tenue vestimentaire ne correspondait pas le moins du monde avec le temps pluvieux. Oh, bien entendu, il avait son éternelle casquette vissée sur la tête, mais outre cet accessoire pouvant éventuellement le protéger de l’eau qui descendait en fine cordelettes du ciel, rien d’autre n’était convenable. Il avait une chemise à manches longue qui avait dû être blanche dans un lointain passé et qui maintenant apparaissait plutôt grise, un pantalon une taille trop petit donc qui lui remontait au dessus des chevilles et des sandales sans chaussettes pour compléter le tout. De plus, outre les traces de pluie, il prenait un malin plaisir à sauter dans les flaques plus ou moins boueuses donc son pantalon noir était marron jusqu’aux genoux et ses pieds étaient trempés.

Cependant, cette tenue relativement légère ne semblait pas le déranger, il faut dire que la température n’était pas si fraiche que ça et qu’il était habitué à être peu vêtu. De plus, s’il avait cette attitude décontractée et totalement infantile c’était parce qu’il avait vu un soldat allemand qu’il n’aimait pas et qu’il ne voulait surtout pas le croiser. Il y avait peu de gens que Tim n’aimaient pas, il fallait qu’ils aient été méchants avec lui sans aucune raison apparente. Et être méchant avec Tim revenait à refuser du grain à un oisillon tombé du nid, c’était très difficile. Mais certains continuaient à être dans cette catégorie et alors, le jeune garçon mettait tout son possible pour illustrer les injures qui fusaient alors. On lui avait dit qu’il était un mioche dégoutant, il serait un mioche dégoutant …

Le soldat partit, il continua pour la forme à sauter dans les flaques qui jonchaient les rues. Durant sa promenade il était arrivé dans un quartier qu’il ne connaissait pas bien et il s’était plus ou moins perdu. Cela ne le peinait pas outre mesure, il demanderait son chemin quand il aurait envie de rentrer. En sautant dans une nouvelle petite mare, il fit une magnifique éclaboussure qui arrosa partiellement la porte d’un petit immeuble. L’incident n’aurait pas prêté à conséquence si à cette porte ne s’était trouvé un jeune chat blanc visiblement mécontent de s’être retrouvé trempé. Il faut dire que sous l’auvent qui protégeait la porte, la pluie ne tombait pas. Donc l’animal avait trouvé le refuge parfait.

Tim le regarda un instant avant d’éclater de rire. Le chat n’était plus uniformément blanc, il avait de belles traces de boue un peu partout.

- Oups, j’crois que j’t’ai r’peint ! Tu r’ssembles à un zèbre mistou ! Allez, viens j’vais t’essuyer un chouya !

Et hop, ni une ni deux, Tim attrapa l’animal qui, fort mécontent d’être mouillé tenta de se débattre. Le garçon récolta quelques griffures sur les bras et sa chemise, déjà en mauvais état se déchira même par endroits. Mais il n’abandonna pas et rafermit sa prise tout en s’asseyant sous l’auvent.

- Hé ! Sal’té d’bestiole ! Moi j’fais ça pour t’aider alors t’arrête de m’enfoncer tes griffes s’non j’te les arrache !

Il pestait plus pour la forme que par réelle envie et le chat devait s’en rendre compte puisque finalement les caresses n’étaient pas désagréables. Bien vite, Tim eut sur les genoux, un chat brunâtre (puisqu’il avait étendu la boue un peu partout en voulant l’essuyer) ronronnant. Il s’adossa à la porte tout en priant que personne ne l’ouvre de l’intérieur. Ce qui, n’allait certainement pas manquer d’arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Française

Messages RP : 14
Messages : 17
Âge du personnage : 33 ans

MessageSujet: Re: [inachevé] Donnez lui un bain [11/04/41]   Dim 20 Sep - 21:12

Camille Nantois ruminait dans son coin toute l’amertume qu’elle ressentait à l’égard du temps pluvieux qui osait obscurcir ses fenêtres. Elle avait quitté l’institution Sainte-Marie plus tôt que d’habitude. En général, l’étude du vendredi soir était assez courte ; Camille n’était pas cruelle au point de torturer ses élèves et de les forcer à se concentrer une veille de week-end. Et de toutes façons, ses efforts auraient sans doute été vains, la plupart de ses recrues ayant psychologiquement terminé leur semaine. Donc, cela ne changeait pratiquement pas grand’chose qu’elle ait supprimé les devoirs du soir sous prétexte qu’elle n’était pas d’humeur à assumer cette charge supplémentaire par un temps pareil. En fait, c’était même plutôt bénéfique, comme idée ; elle avait sans doute gagné la reconnaissance éternelle des gamines dont elle devait assurer l’éducation. C’était toujours ça de pris.

Elle s’était donc hâtée de regagner ses pénates, en essayant de se faire mouiller le moins possible. Et cela faisait quelques minutes qu’elle se prélassait dans son fauteuil favori, avec une bonne tasse de thé bien chaud. Chaud ? Brusquement, elle se rendit compte qu’il manquait un élément essentiel à sa procédure de réchauffage. Un élément qui, habituellement, se posait sur ses genoux et ronronnait bien fort. Quercus n’était pas là. Horreur et agonie ! Où était-il passé ? Sans plus attendre, lâchant son thé, elle se mit à fouiller l’appartement de fond en comble, dans l’espoir de retrouver son chat. Au bout de vingt bonnes minutes, elle n’avait toujours pas réussi à mettre la moins sur se boule de poils blanche favorite. Qui était de ce fait pourtant voyante…

Lorsqu’une idée horrible lui traversa l’esprit. Et s’il s’était échappé ? S’il s’était faufilé entre ses jambes quand elle était partie ce matin sans qu’elle s’en rende compte ? Cela signifierait qu’il serait dehors, en ce moment, à affronter la pluie, le vent et la boue ?

Elle imaginait le pire, quand un bruit caractéristique d’un combat de chat attira son attention. En réalité, son petit bout était peut-être même en train de se faire attaquer au bas de son propre immeuble. Elle dévala les escaliers en quatrième vitesse et ouvrit la porte à la volée afin de savoir de quoi il retournait.

Et quelle ne fut pas surprise de t/jusrouver son chat normalement blanc devenu d’un marron boueux plus ou moins homogène, dans les bras d’un garçon trempé et lui-même couvert de boue. Le souffle lui manqua devant ce spectacle.

« Mais… qu’est-ce que… ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 174
Messages : 212
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: [inachevé] Donnez lui un bain [11/04/41]   Mar 22 Sep - 22:29

Quand la porte s’ouvrit, plusieurs actions se firent simultanément à l’œil nu, mais en réalité, une vraie séquence logique avait lieu. Tout d’abord la porte était ouverte. Ca c’était le point de départ de la cascade d’évènements. Ensuite la tête de Tim entraîna son corps vers le bas, car oui, appuyé comme il l’était il ne pouvait que tomber en arrière. Il faut dire qu’il n’était pas toujours très astucieusement posé mais il faisait ce qu’il pouvait d’abord !

Le fait que sa tête se penche vers l’arrière et entraine son corps eut la conséquence de le faire monter les bras et lâcher le chat. Mais quand des bras montent à une vitesse conséquente, ce qui est tenu est plus lancé que lâché donc le chat fut projeté en hauteur. N’oublions pas que Tim continuait à tomber en arrière et qu’il se retrouva donc la tête entre les pieds de Camille, les yeux rivés sur ce qui normalement aurait dû être dissimulé par la robe. La gravité ayant enfin repris ses droits sur l’animal, il tomba sur Tim, sur ses pattes aussi bien entendu car n’oublions pas qu’il s’agissait d’un chat.

Donc Camille eut l’opportunité de voir son chat voler un instant avant de retomber sur le ventre de Tim, lequel était allongé avec la tête fort mal placée pour le respect de la pudeur. D’ailleurs, elle pu même entendre quelques mots assez colorés.

- Putain d’porte d’merde ! Pourquoi qu’tu … oh sympa la vue !

Oui, la fin était moins injurieuse que le début, mais ne devait pas plus plaire à la jeune femme. D’ailleurs, Tim s’en redit compte puisqu’il se redressa et baissa la tête un peu honteux tout de même. On pouvait voir que ses joues étaient rouges et qu’il avait de belles marques de griffures un peu partout sur sa chemise. En fait, il avait presque l’air d’un petit chaton, mouillé par la pluie, sali par la boue et rossé par un gros matou mauvais.

- Heu, si j’dis qu’j’suis d’solé et qu’j’voulais pas, j’peux r’ster pour pas m’faire encore p’us tremper ?

Il redressa le visage, la boue encore parfaitement visible jusque sur son front, les cheveux trempés et la casquette en guère meilleur état. Il la retira d’ailleurs rapidement pour ne pas froisser la dame et surtout il commença à la triturer nerveusement. Il avait un pauvre sourire, le genre de sourire que pouvait faire un orphelin, battu, maltraité de toutes parts, affamé et sans abri pour gagner ne serait-ce qu’un toit. Il avait même les yeux brillants et la lèvre tremblotante. Si avec ça il n’échappait pas au sermon et éventuellement à la gifle il n’y comprenait plus rien.

Pendant ce temps, le chat se frottait contre les jambes de sa maîtresse et contre celles de Tim. Pour le garçon ce n’était certainement pas bien grave, il était déjà sale et trempé, mais pour Camille, ce ne devait pas être particulièrement agréable de recevoir contre elle un tapis de poils boueux et mouillés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [inachevé] Donnez lui un bain [11/04/41]   

Revenir en haut Aller en bas

[inachevé] Donnez lui un bain [11/04/41]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Montreuil :: Quartier du Marais (Sud)-