Yannick de Kerendrec


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Yannick de Kerendrec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Français
avatar

Messages RP : 40
Messages : 88
Âge du personnage : 21 ans

MessageSujet: Yannick de Kerendrec   Ven 22 Jan - 1:27

Fiche de personnage

Nom : Thomé de Kerendrec. de Kerendrec en nom courant, et si vous souhaitez l'apostropher par son nom c'est Kerendrec et non pas 'de Kerendrec'.

Prénom : Yann. Jean en breton.
Diminutif, Yannick. "Petit Jean" si on tient vraiment à traduire. Eh oui, cherchez pas. Le breton, c'est original et les diminutifs sont plus longs, c'est comme ça faites avec.

Âge : 21 ans.

Nationalité : Bretonne. Française.

Métier : Artificier affecté à Nobilitas sous les ordres du Capitaine Wilson.

Description physique : Yannick est un petit homme rablé toisant difficilement le mètre soixante-dix. Les traits taillés à la serpe, le nez droit, la bouche fine et les mâchoires carrées, il possède un de ces visages qui laissent présager un homme de caractère. C'est surtout l'éclat de ses yeux pers, très intenses, qui retient l'attention. Tels des miroirs, ils reflètent les émotions du jeune artificier, paraissant tantôt bleus quand il se laisse entraîner dans des discussions grivoises au Mess, tantôt gris quand son caractère de cochon breton reprend le dessus.

Bien musclé malgré son âge - hé hé le travail de 'paysan' ça forme son homme ! - Yannick est et reste un manuel plus qu'un intellectuel. Il a donc les grosses mains calleuses qui vont avec et les multiples petites cicatrices sur les avants-bras, le tout accompagné du teint buriné et des cheveux blonds grillés par le soleil.

Il met un point d'honneur à être toujours impeccable sur lui, rasé et les cheveux peignés, autant pour montrer aux envahisseurs que les Français, c'est pas des petites frappes laxistes, que pour faire honneur à son Capitaine et à Nobilitas.

Description mentale : Yannick est un breton. Un vrai. Il ne râle donc pas à longueur de temps, il exprime sa façon de voir les choses. Il ne s'énerve pas comme un goret, il participe juste avec enthousiasme au débat. Il n'est pas têtu comme un foutu âne bâté, il a un caractère décidé. Et, par dessus tout, il n'est pas du tout susceptible, il ne se laisse pas marcher sur les pieds.
Vous l'aurez compris, le breton, et donc le Yannick, ça a mauvais caractère et par dessus tout... ça a une mauvaise foi comme pas deux !

Ensuite, point très intéressant considérant que c'est tout de même un breton, son sens de l'honneur et du devoir en font quelqu'un de fiable et de sûr, qui respecte la hiérarchie tant qu'il n'est pas persuadé qu'elle yoyote complètement.

Mis à part ces deux points importants, Yannick reste un homme entier, qui aime s'amuser et qui profite de la vie. La situation actuelle a quelque peu assombri son humeur mais, un compagnon d'aventure, une bonne bouteille, chassez le naturel et il revient au galop !

Histoire :
Extrait des agendas de Marie-Thérèse de Kerendrec

28 avril 1920
Courses : Oeufs, farine, livre de sucre.
1 franc et 2 sous

Le petit Yannick est né aujourd'hui. La bonne m'a aidée pour la délivrance, tout c'est bien passé. Il a les traits de son grand-père, et les oreilles décollées de son père.
Le ciel est couvert aujourd'hui, j'espère qu'il ne va pas avoir de l'orage.


12 mars 1924
Courses : Deux miches de campagne, un rôti de porc
2 francs et 6 sous

Yannick a cassé la théière en porcelaine de ma grand-père. Elle avait résisté à la Grande Guerre, elle a succombé à Yannick.

02 janvier 1930
Courses : -

La petite Valentine m'a raconté que Yannick a voulu rentrer les vaches tout seul aujourd'hui. Elles se sont toutes enfuis, ils les ont cherchés pendant des heures.
Il fait un beau soleil, c'est une belle journée. Les vaches ont dû apprécier leur sortie.


30 mai 1935
Courses : Une douzaine d'oeufs, une livre de sucre
50 centimes de franc

Yannick a découvert une nouvelle façon de débarrasser les champs des cailloux. Il utilise de la dynamite. Le lait des vaches a tourné, mais Yannick semble fort satisfait de sa trouvaille.

1 sept. 1939
Courses : Bougies, une longueur de corde
1 franc

Nous sommes en guerre. Eric a été rappelé avec son régiment. Je me fais un sang d'encre pour lui.
Yannick veut suivre son frère lui aussi.


28 avril 1940
Courses : Farine, quelques choux
1 franc

Yannick s'est engagé dans l'Armée de l'Air. J'ai toujours cru qu'il avait le vertige... J'espère qu'il sera affecté à un gentil dragon.

15 septembre 1940
Courses : -

Les allemands sont arrivés aujourd'hui pour prendre possession du domaine. Mais où ai-je bien pu ranger mon argenterie ? Que je suis distraite !

30 octobre 1940
Courses : -

J'ai reçu une gentille lettre de Yannick. Il a été affecté à la Fleur-de-Nuit Nobilitas. Pour jeter des bombes. Je souhaite bon courage aux alliés de la France et leur souhaite de ne pas ressembler à des cailloux
Le temps est couvert aujourd'hui, il va pleuvoir. ça arrosera mes carottes.


Relations :
- Anatole de Kerendrec (Père, Apothicaire et lettré)
- Marie-Thérèse de Kerendrec (Mère, au foyer. Avec les gauloises sans filtre et la gnôle. Si vous vous posez la question)
- Eric de Kerendrec (Frère ainé, 32 ans, marié et deux enfants.)
- Agnès de Kerendrec (Soeur ainée, 28 ans, bonne à marier avec deux domaines en dote.)


Dernière édition par Yann de Kerendrec le Lun 1 Fév - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 40
Messages : 88
Âge du personnage : 21 ans

MessageSujet: Re: Yannick de Kerendrec   Ven 22 Jan - 2:21

Texte personnel

Yann commençait à en avoir par dessus la tête de trimballer des cailloux hors des limites de son champ. Comment pourrait-il semer les blés avant la fin du printemps si la charrue rencontrait une de ces foutues caillasses tout les deux mètres. Pas faute de décaillouter ce lopin de terre depuis des générations, mais noooon ! La tâche était vaine. Quoi qu'ils fassent, y'en avait encore, dès fois qu'ils risquent de se croire enfin débarrassés pour de bons de l'invasion minérale et silencieuse.

A croire que le vieille adage était vrai, en Bretagne, la seule chose qui pousse, c'est les cailloux !

Exaspéré, l'adolescent balança un nouveau roc en direction de ses petits copains et se laissa ensuite tomber le cul dans la terre meuble, ruminant sa vengeance. Les sourcils froncés, amère et rouge de contrariété, il avait beau retourner le problème dans sa tête, il ne voyait aucun moyen d'y remédier.

Ils avaient testé déjà beaucoup de chose au fil des générations, comme le 'rapt systématique' en débarquant en masse, ou bien le plus résigné 'le truc qui coince, y dégage' - technique célébrée par les victimes du poil dans la main les économes. Que pourrait-il, lui, amener de nouveau dans la manière qu'avait sa famille de traiter le problème ?

Laissant échapper un râle de frustration, l'adolescent songea que c'était bien sa vaine tiens. Si seulement ces cailloux pouvaient tout simplement disparaître ! Mais ?! Attendez !

C'est sans doute à cet instant, alors qu'il se tirait les cheveux de rage, qu'il conçut l'idée pour le moins originale d'exploser ses problèmes. Son sourire retrouvé et sans attendre davantage, il détala ventre à terre en direction du château.

***

Dans le champ d'à côté, les paisibles bovidés furent les témoins d'une scène unique : le petit maître, armé de drôles de tubes, farfouilla dans le machin marron qui colle aux sabots avec des airs de mangeur de viande en chasse.
Puis, alors qu'elles commençaient à espérer bêtement qu'il s'intéresse à leur cas et vienne les chercher pour la traite, la terre trembla violemment, projetant dans les airs des tonnes et des tonnes de machin marron et de petits trucs très durs et gris moche...

Folles de terreur, les vaches s'éparpillèrent dans le champ en meuglant d'incompréhension.


Cet événement signa le début de la guerre ouverte entre les cailloux du champ à côté de celui des vaches et le jeune Kerendrec, armé de ses bâtons de dynamite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 40
Messages : 88
Âge du personnage : 21 ans

MessageSujet: Yannick de Kerendrec   Dim 24 Jan - 23:22

Dictionnaire d'allemand de Yann de Kerendrec

A
Auffe viderzène : 'au revoir' ou un truc du style vu qu'ils disent ça quand ils se barrent
Artounque : 'fais-gaffe andouille'

C
Chnèle : 'Grouille-toi' à moins que ce soit 'dégage'

D
Drare ? Drache ? : Dragon quoi.

G
Gouteune tague : 'salut' je pense mais c'est bizarre ils le disent qu'en journée. Le matin c'est un autre truc et le soir pareil. Langue stupide tiens.
Gouteune morgeune : 'salut' pour le matin
Gouteune narte : 'salut' pour la nuit, donc bonsoir je suppose. A moins que ce soit un moyen pour dire 'va te coucher tache'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 40
Messages : 88
Âge du personnage : 21 ans

MessageSujet: Re: Yannick de Kerendrec   Dim 24 Jan - 23:24

Etats de services

- 6 mai 1941 : Regarding dragons
- 7 mai 1941 : Fin de service et proposition(s) indécente(s)
- 9 mai 1941 : Henker H...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Yannick de Kerendrec   

Revenir en haut Aller en bas

Yannick de Kerendrec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Prologue  :: Cadastres :: Archives-