Regarding dragons [Mardi 6 mai]


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Regarding dragons [Mardi 6 mai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Français
avatar

Messages RP : 22
Messages : 46
Âge du personnage : 44 ans

MessageSujet: Regarding dragons [Mardi 6 mai]   Dim 24 Jan - 20:36

Vendémiaire n'était pas un jeune dragon ; plus vieux que la République, il associait généralement son âge avec le devoir de transmettre son expérience... et avec quelques avantages. Par exemple Vendémiaire aimait qu'on le gratte entre les pattes et le ventre avec une bonne grosse brosse. C'était son plus gros péché mignon, celui qu'il ne confiait qu'à ses pilotes et seulement en privé, parce que c'était le genre de trucs qui vous mettaient totalement en extaaaaaaaase.
Ce qui expliquait que, à l'heure où les chauves souris émergent de leur doux sommeil de bestioles à poil (en y repensant, il n'avait jamais eu de chauve souris, il faudrait y remédier), Philippe se retrouve avec une brosse à étriller les chevaux en train de frotter un dragon de plusieurs tonnes sous les aisselles qu'il aurait eu s'il avait été humain.

Evidemment, Galerne avait moins d'amour que son dragon pour se genre de gratouillages : ça tuait les bras, il fallait toujours le faire tout seul et sans aucune compagnie (parce que Vendémiaire était occupé à se retenir de ronronner) et, pire, il fallait toujours inventer un tas d'occupations imaginaires pour que personne ne sache ce qu'il faisait pendant la bonne demi heure qu'exigeait le dragon.

Et ce mardi soir, et bien, fallait croire que la demi heure serait encore plus ardue que d'habitude puisque Clarita et Ornatus avaient décidé de prendre un bain dans l'eau savonneuse (car un massage sans eau savonneuse, pour Vendémiaire, n'était pas un massage), non sans en jeter de partout à chaque fois que Philippe s'efforçait les éjecter pour tremper sa brosse. Autant dire qu'au bout de cinq minutes, le capitaine était agacé.
Au bout de dix, il était énervé.
Au bout de quinze, il demanda vertement à Vendémiaire de se taire quand il remarqua que son rythme de massage était irrégulier.
Au bout de vingt, quand un innocent qui avait pour seul tord d'être là pointa le bout de son nez, il reçu dans la pleine figure un "Quoi, ENCORE ?" aussi accueillant qu'une Behelmt en chaleur.

Et Clarita et Ornatus de chanter depuis leur seau de savon : "Quoiencore quoiencore quoiencore ? Deleau deleau deleau ! Clarita'é'ornatus deleaudeleaudeleau !"


[J'attends Yann ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 40
Messages : 88
Âge du personnage : 21 ans

MessageSujet: Re: Regarding dragons [Mardi 6 mai]   Lun 25 Jan - 0:49

L'innocent s'arrêta net, non pas à cause de l'accueil cordial et plein de chaleur du Capitaine de Vendémiaire, mais bien parce que son cerveau n'arrivait pas à croire les informations envoyées par les yeux et râlait en conséquence en insinuant que la fatigue devant leur donner la berlue. Ce à quoi les yeux rétorquaient que non, le cerveau devait bien interpréter la scène comme ça, parce que c'était bien ce qu'ils voyaient en ce moment !!

Faut comprendre le cerveau. Les yeux étaient en train d'essayer de lui faire gober que le digne Capitaine Galerne était en train de gratouiller, à l'aide d'une brosse, les aisselles - si il avait eu des bras - de Vendémiaire, qui - ça s'était le pompon, un coup des oreilles - semblait bien sur le point de ronronner de plaisir.

Non vraiment, les yeux déconnaient complètement.

Bon, la seule partie crédible de leur rapport d'observation était les deux pestes en train de faire les andouilles dans la bassine de flotte à bulles en racontant des âneries. ça, d'accord, c'était plausible.

Mais le reste ! Même pas en rêve.
Yann se secoua mentalement et reprit contenance, se mettant inconsciemment au garde-à-vous à l'injonction du Capitaine.

"Yann de Kerendrec artificier affecté à Nobilitas au rapport mon Capitaine !" lança le jeune homme tout aussi machinalement, alors que le cerveau reprenait les rênes en engueulant la bouche et les cordes vocales pour avoir osé pondre une pareille ineptie.

Au rapport mon Capitaine ?! Eh puis quoi encore ?! Pourquoi pas 'Voulez vous que je frotte l'autre côté ?' tant qu'ils y étaient ces cruches ! Ya pas à dire, sans lui, ils étaient complètement à la ramasse.

"Je veux dire... J'ai retrouvé Clarita. Elle trainait un peu trop près de l'étable de Nobilitas pour son propre bien." l'informa-t-il en évitant de regarder ce qu'il était en train de foutre avec sa brosse, histoire de ne pas relancer le débat cerveau/yeux.

A la seconde où il tendit la petite bestiole multicolore qu'il retenait captive, il se rendit compte de sa méprise. Les yeux n'avaient-ils pas précisé qu'il y avait déjà deux dragons pygmées dans l'eau du baquet ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 22
Messages : 46
Âge du personnage : 44 ans

MessageSujet: Re: Regarding dragons [Mardi 6 mai]   Mer 27 Jan - 23:36

Pendant que l'artificier évitait de regardait ce que Philippe foutait avec sa brosse, ledit Philippe s'occupait de faire disparaitre discrètement la preuve accablante -à savoir en la balançant dans son dos, on l'entendit d'ailleurs rebondir un peu plus loin. Tout aussi rapide, Vendémiaire roula pour prendre la digne posture dite "du sphinx avec des ailes et une tête de lézard", envoyant valser seau et dragons pygmés.
Lesquels, évidemment, le prirent mal et braillèrent dans un mélange de morse, de flûte à bec cassée et de xylophone.
Et Philippe de cligner des yeux, et de se demander quand il pouvait bien avoir perdu Clarita.

Il se retourna, jeta un long regard aux deux bestioles parties piailler sur la queue de Vendémiaire, puis revint à sa position de départ et...
... Clarita ne pouvait pas avoir eu le temps de faire l'aller-retour, impossible. Et puis elle l'avait assez embêté cette dernière demi heure pour que l'officier soit sûr et certain qu'elle était resté là.

"Je ne pense pas que ce soit Clarita,"
finit-il par faire remarquer, même si c'était évident. L'artificier Kerendec ne pouvait pas ne pas avoir compris, mais enfin, il fallait bien commencer la conversation quelque part. "Vous dites que vous l'avez trouvée près de Nobilitas ? Ça faisait longtemps qu'elle était là ? Clarita évite de s'approcher d'elle, à ce que j'en sais, depuis que Nobilitas a failli la manger."

Ou pas, mais comprendre ce qu'avait voulu dire le dragon pygmée n'était pas facile : ils semblaient communiquer avec un mélange de mime, des caquètements et en imitant ce que disaient les humains, mais il était souvent difficile de savoir s'ils jouaient comme un chaton sur une pelote ou essayait de communiquer.

En tout cas, les trois dragons n'étaient pas timides puisque le couple semblait avoir décidé d'aller saluer le troisième larron, volant et caquetant autours des jambes de Kerendrec pendant que l'autre bestiole verte piaillait des trucs parmi lesquels surnageaient des "Rrrrrrrrrreinedelanuiiiiit rrrrrrreinedelanuiiiiiiit reeeeeeeeinnnnedelanuuuuuuuuit !" excités et craintifs, auxquels Ornatus répondit : "Faaaaaaaalken Faaaaaaaaaaaaaaaaaaaalken !" avec une adoration consommée.

Vendémiaire, du haut de sa prestance retrouvé, souffla avec mépris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 40
Messages : 88
Âge du personnage : 21 ans

MessageSujet: Re: Regarding dragons [Mardi 6 mai]   Jeu 28 Jan - 16:33

Yann garda le regard prudemment dans le vide tandis que le duo se recomposait une fierté mise à mal par son intrusion, adoptant la célèbre posture dite du 'bulot à marée basse'. Cette Arcane des paysans bretons, par ailleurs célèbre, leur confère une réputation de crétins finis qui leur est fort utile quant il s'avère nécessaire d'avoir à embobiner les gens.

Oh il vit bien un truc voler dans le dos du Capitaine Galerne et du coin de l'oeil il nota que Vendémiaire avait repris contenance tout en faisant valdinguer seau à bulles et stupides bestioles. Stupides bestioles qui piaillèrent d'indignation avant de se reprendre avec une vitesse effarante de leur contrariété pour venir lui voler entre les jambes.

Pourquoi lui ? songea-t-il avec une très forte envie de se masser les tempes.
D'habitude c'était Drisslet qui se chargeait de ce genre de choses, mais une fois n'est pas coutume le Capitaine avait décidé de varier ses plaisirs en introduisant une touche de breton.

"J'ai cru voir en effet qu'elle..." il tournoya sur lui-même pour éviter une charge plongeante des deux pygmées de Galerne "... était toujours avec vous."

Sa chose à lui, qu'il avait également confondu avec Clarita, piailla le cri de ralliement distinctif des pygmées, s'égosillant et se tortillant pour échapper à son emprise. Mais qu'est ce qu'ils avaient à la fin, avec Nobilitas ?! C'était complètement dingue cette adoration stupide qu'ils lui vouaient alors que la seule chose qu'ils parvenaient à lui inspirer était des envies de viande fraiche.

"Oh ça moi j'en sais rien." dit-il en haussant les épaules. "Le Capitaine m'a dit que ça ressemblait à Clari et qu'il fallait vous la ramener avant qu'il lui arrive des bricoles."

Booon ! Si c'était pas la pygmée de Galerne, c'était à qui ? Yann soupira en songeant qu'il n'en avait pas fini avec cette histoire s'il ne s'en débarrassait pas rapidement. Il ne comptait absolument pas perdre une heure à courir à droite à gauche à la recherche du propriétaire de la petite bestiole.

Avec un air résolu, l'artificier combla la distance qui le séparait du Capitaine Galerne - toujours raide comme la justice - et lui tendit le petit dragon.

"Tenez. On m'a ordonné de vous le rapporter, c'est à vous maintenant."

Il jeta tout de même un coup d'oeil prudent à Vendémiaire, conscient que le vétéran n'apprécierait sans doute pas sa démarche. Il lui adressa même un rapide hochement de tête respectueux, pour la forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 22
Messages : 46
Âge du personnage : 44 ans

MessageSujet: Re: Regarding dragons [Mardi 6 mai]   Ven 29 Jan - 21:11

Le Capitaine, pas cruche, jeta un loooooooong regard à la bestiole avant de faire quoi que ce soit. C'est que le soldat avait l'air prêt à détaller dès qu'il aurait eu le malheur de poser le petit doigt sur la créature... et il était hors de question que ça arrive avant que l'officier n'ai réfléchi à la question. Après tout le dragonnet n'était pas à lui et il n'avait pas l'intention qu'on le lui impose.
Réflexion-réflexion, donc. En attendant, ses mains restaient fichées sur ses hanches, sans qu'il fasse un seul geste vers le breton.

"Justement, ce n'est pas un des miens."


Et il n'était pas sûr d'en vouloir un troisième, ni ceux qui iraient probablement avec si on se rendait compte que Clarita avait pondu d'autres machins. Parce que le machin n'était certainement pas venu d'Afrique et que personne n'était arrivé avec un lézard ailé ces derniers jours. DONC Clarita était maman.
La grande question était : de combien de bébé ?
Et vu la tête de celle ci : était-elle déjà grand mère ?

Hors de question de lui demander maintenant. Il faudrait qu'il fasse sa petite enquête et essaie de se souvenir quand son poids avait commencé à faire le yo-yo. Pour l'instant il fallait déjà se débarrasser de celui ci, parce que Vendémiaire peinait déjà à supporter les deux dragons pygmées.

"J'en ai assez avec Clarita et Ornatus."

Il avait un plan !

"Ce sont des créatures très intéressantes et très sympathiques, vous savez. Mais entre ceux que j'ai déjà, Vendémiaire et Fennec, j'ai déjà rempli le quota. Honnêtement, je crois que le Colonel commencera à m'en vouloir si je récupère encore un animal de compagnie."

Il ne faisait toujours pas mine d'aller récupérer la chose sans nom, et pour cause :

"Ecoutez, si vous voulez, vous pouvez garder celui ci... et si vraiment vous n'en voulez pas, vous pourrez l'offrir ou le vendre à un de vos amis. Faites en ce que vous voulez tant qu'il est heureux !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 40
Messages : 88
Âge du personnage : 21 ans

MessageSujet: Re: Regarding dragons [Mardi 6 mai]   Ven 29 Jan - 22:23

La discussion prenait une tournure qui ne plaisait pas du tout à Yann. Le Capitaine Galerne n'avait pas l'air de vouloir récupérer la petite bestiole et gardait prudemment les mains sur les hanches. Pourquoi ne pouvait-il pas la prendre d'abord et en discuter après ? Au moins de cette manière, si les choses dérapaient lui il pourrait toujours filer à l'anglaise et l'abandonner avec le problème sur les bras.

Le breton n'était pas idiot et comprit bien vite que c'était justement ce que le Capitaine de Vendémiaire essayait d'éviter.

"C'est pas un des vôtres mais bon sang il sort pas de nulle part !" grogna Yann que son sang breton commençait à rattraper.

Il accompagna ces paroles en pointant de son pygmée le petit couple de Galerne. La petite créature, extatique, salua la manoeuvre d'une trille réjouie accompagné d'un 'encoreencoreencore !!' stridulent parfaitement insupportable.

"On peut demander à Vendémiaire comment ça marche pour vérifier mais je suis quasi sûr que les fautifs pour celui-ci"

Et repointage de dragon pygmée, mais vers Galerne pour bien lui montrer la petite créature. Fait étrange, nota Yannick tout à fait par hasard, quand il bougeait le corps du pygmée, sa tête restait à la même place. Exactement comme ses poulettes chez lui... Déconcerté, il cligna des yeux et reporta son attention sur Galerne, cherchant ses mots. Qu'est ce qu'il était en train de dire déjà ? Ah oui.

"Avec tout le respect que je vous dois mon Capitaine, je pense que celui-ci sort de votre Clarita aussi surement qu'un oeuf sort du cul d'une poule. Donc..."

Il fit un nouveau pas en direction de Galerne et lui tendit le bestiau derechef.

"...techniquement, celui-ci vous appartient aussi. Je n'en veux pas. Et mes amis non plus, puisque nous servons tous sur Nobilitas."

Ce qui résumait en soit la démarche de Yannick. Pas moyen, pas question, moi pas vouloir contrarier le Capitaine Wilson et pire, Nobilitas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 22
Messages : 46
Âge du personnage : 44 ans

MessageSujet: Re: Regarding dragons [Mardi 6 mai]   Ven 29 Jan - 22:39

Outré, le dragon souffla par les naseaux. Non mais, comme s'il allait parler de ce genre de choses en public ! Est-ce qu'il demandait aux humains d'expliquer comment ils se reproduisaient, aussi ? Il faut dire que de toute façon il le savait déjà, mais même.

"Et moi," répliqua le dragon, "je n'en veux pas."

Donc Philippe n'en voulait pas, forcément, parce que fallait pas déconner. C'est pas parce que Fennec avait compris que ce n'était pas la peine de lui faire pipi dessus à chaque fois qu'il décollait que Vendémiaire était devenu l'ami des animaux. Les animaux, lui, il les aimait quand ils étaient dans son ventre en train d'être digérés.

"Vous n'avez qu'à le vendre. Philippe dit que ça vaut beaucoup d'argent et avec beaucoup d'argent, on peut acheter des choses qui brillent."

Ce qui était vachement mieux qu'un lézard qui piaille "encorencorencore", vous en conviendrez. D'ailleurs le dragon était d'avis que si le gars pouvait arrêter de secouer le lézard, le lézard piaillerait beaucoup moins.

Ledit Philippe approuvait, d'ailleurs tout le monde avait l'air d'approuver si on en croyait les petites danses aériennes et piaillement ravis de Clarita et Ornatus : à croire qu'ils n'avaient jamais rien vu de plus amusant que l'un des leurs pendulant la tête en bas !

Il approuva beaucoup moins le dernier argument de ce dragon :

"Sinon vous pouvez le donner à manger à Nobilitas."


Mention saluée par un choeur de "pareinedelanuiiiiiiiiiiiiit pareinedelanuiiiiiiiit pareinedelanuiiiiiiiiiit", Clarita et l'inconnu trillant à l'infini pendant qu'Ornatus chantaient deux fois, se taisait, et reprenait deux fois avant de se taire encore, et ainsi de suite. Ils avaient l'air d'avoir compris le principe et semblaient passablement terrorisés.

Philippe, lui, jeta un regard outré à Vendémiaire et se préparait à pousser une bonne gueulante de gars du sud pas content...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 40
Messages : 88
Âge du personnage : 21 ans

MessageSujet: Re: Regarding dragons [Mardi 6 mai]   Ven 29 Jan - 23:02

Les arguments de Vendémiaire firent vibrer une corde sensible. Il pourrait en effet essayer de vendre cette petite peste bavarde oui... Aux allemands tant qu'à faire, car il était hors de question d'escroquer un patriote. Les pygmées étaient... mignons certes mais c'était pas forcément une bonne affaire pour l'acquéreur. Réfléchissant à toute vitesse, le breton élabora un plan dans sa tête pour parvenir à ses fins.

D'abord, il faudrait qu'il se trouve un interprète. Ensuite, une victime fortunée. Cela ne le réjouissait pas des masses de devoir causer avec des allemoches mais bon... c'était pour la bonne cause. Avec cet argent il pourrait faire beaucoup de choses intéressantes... Pas forcément très légales mais il suffisait d'être prudent.

"Je peux le vendre à combien à votre avis ?" demanda Yann en évaluant sa part de profit s'il devait partager - un peu - de la recette avec son interprète.

Yann arrêta de secouer le petit dragon, perdu dans ses pensées retorses. Mais le dernier argument de Vendémiaire fit naître un sourire complice sur les lèvres bien dessinées de l'artificier.

"Je pense pas que ça lui plaise, ya pas assez à bouffer. Il faudrait au moins lui offrir les deux autres en plus comme garniture." contrecarra Yannick en pointant de nouveau Clarita et Ornatus avec son dragon. Ce dernier, qui avait repris en choeur la litanie des pygmées de Galerne gigota pour essayer de s'échapper. Yann essaya de l'apaiser en lui gratouillant l'abdomen, ce qui déclencha une espèce de gloussement de la part du petit dragon.

"Par contre, si vous n'en voulez absolument pas et si je n'arrive pas à m'en débarrasser dans la journée, je pourrais toujours le faire exploser pour régler le problème."

C'était de la provocation pure et dure visant à faire vibrer la petite corde sensible de ce coeur d'artichaud des bestioles qu'était le Capitaine Galerne. Terrorrisé pour de bon la jeune créature de débattit de plus belle en huhulant un 'pasboumpasboumpasboum !' très convainquant.

Yann haussa les épaules l'air de dire 'comme vous voulez' et tendit une troisième fois le dragon pygmée au Capitaine Galerne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 22
Messages : 46
Âge du personnage : 44 ans

MessageSujet: Re: Regarding dragons [Mardi 6 mai]   Sam 30 Jan - 0:23

"Très cher, sûrement," s'empressa de répondre Galerne. "C'est un animal exotique très rare, un collectionneur serait prêt à y mettre le prix..."

Pas question de faire exploser la pauvre bête. En entendant cela, l'officier avait croisé les mains dans son dos, ses longs doigts figés autours de son poignet pour s'empêcher de récupérer le lézard.

"... mais évidemment, les gens les plus riches ne se trouvent pas à Sarnand. Vous devriez aller voir à Montreuil, voire même à Dijon. Ce serait vraiment du gâchis de se contenter de le vendre ici."

Souriant, Galerne continua :

"Il va de soit que personne ne l'achètera si le dragon pygmée n'a pas l'air en bonne santé et heureux. Vous devriez profiter des délais nécessaires à l'obtention d'une promotion pour lui faire un peu de dressage, je suis sûr que vous en tireriez un bien meilleur prix."

Vendémiaire approcha sa grosse tête, le regard curieux. Est-ce que ça valait si cher que ça ? Cher comme un gros diamant ? Il avait toujours rêvé d'un diamant, mais en général, on ne donnait que du toc aux Bleus de Pascal. Comme s'ils ne voyaient pas la différence ! Et puis, maintenant, les officiers ne savaient plus se tenir. Quand Vendémiaire était jeune, ils faisaient des cadeaux à leurs dragons... maintenant, nada ! Ni diamants, ni perles, ni or ni argent, c'était "kitsch" et "ça ne faisait pas militaire". Eh bien puisque c'est comme ça, lui Vendémiaire, il allait s'acheter son diamant et tous les dragons de la base seraient jaloux.

"Je pense que nous devrions garder la chose, finalement,"
intervint le dragon, ne cachant que très maladroitement l'intérêt qu'il portait à la créature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 40
Messages : 88
Âge du personnage : 21 ans

MessageSujet: Re: Regarding dragons [Mardi 6 mai]   Sam 30 Jan - 15:44

Yann hocha la tête, acquiesçant aux paroles du Capitaine Galerne. Il n'avait jamais envisagé de vendre le dragon pygmée aux allemoches de la base. Les militaires n'avaient pas une solde suffisante pour s'offrir son pygmée. Non non, quitte à souffrir pour se débarrasser de la bestiole, autant viser haut. Il rajouta à sa liste longue comme un bras une permission pour aller en ville. Il devrait sans doute s'y reprendre à plusieurs fois avant de trouver le bon pigeon et sourit en pensant que ça lui permettrait en plus d'aller voir les filles. Non, vraiment, l'entreprise commençait à le séduire.

Le seul point noir au tableau était qu'il allait devoir ruser pour planquer la bestiole et mentir à son Capitaine en disant s'en être débarrassé... Cela ne le réjouissait pas de rouler cet homme qu'il admirait, mais bon... c'était pour la bonne cause.

Tiré de sa rêverie par la suite du discours de Galerne, Yann le dévisagea, incrédule.

Comment ça dressage ? Et comment ça délais ?

Le jeune homme se rembrunit aussitôt. Finalement c'était beaucoup trop compliqué pour lui. Quand il faisait de la contrebande chez lui, il avait juste à planquer l'alcool dans les bidons de lait et ruser un peu pour la livraison et c'était plié.
Il n'avait bien entendu jamais envisagé sérieusement de mettre le pygmée en bouteille mais de là à faire du dressage et à le garder plus longtemps qu'une semaine... Bof... Son service ne lui permettrait jamais de s'occuper correctement du petit dragon.

C'est pourquoi il s'empressa, lorsque Vendémiaire signala son intérêt, de tendre une quatrième fois la petite bête au Capitaine Galerne.

"Sans façon, tenez. Si vous ne voulez pas le garder vous n'aurez qu'à le revendre vous-même."

Il jeta un coup d'oeil en coin à la grosse tête du Bleu de Pascal dont les yeux brillaient d'intéret. Pas dupe, le breton se doutait bien que ce n'était pas la bestiole en ellei-même qui intéressait tant le vétéran, mais bien sa valeur marchande. Repassant ses connaissances des dragons dans sa tête, il décida de tenter sa chance en balançant l'Ultime Argument.

"Comme ça vous pourrez acheter un joli collier à Vendémiaire mon Capitaine..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 22
Messages : 46
Âge du personnage : 44 ans

MessageSujet: Re: Regarding dragons [Mardi 6 mai]   Mar 2 Fév - 0:39

Mais qu'est-ce qu'ils avaient tous à changer d'avis en permanence ? D'abord, Philippe avait bien envie de savoir ce qui avait pris à Vendémiaire, subitement. Il essayait de se débarrasser du dragon pygmée parce qu'il n'en voulait pas, et maintenant le Bleu de Pascal changeait d'avis ? Alors qu'il arrivait enfin à persuader le soldat ?
Génial, absolument géniale.

Et comme le dragon inclinait la tête, d'une façon que Philippe avait depuis longtemps associé à un rougissement humain, il comprit que Kerendrec avait raison. Vendémiaire espérait vraiment qu'il allait tirer beaucoup d'argent du lézard et qu'il pourrait avoir un collier !

Mais qui achetait des colliers à son dragon ? Ce genre de choses avaient totalement cessé de se faire depuis la première guerre mondiale, en même temps que les uniformes fantaisistes et les charges accompagnées par la fanfare. Ils auraient l'air totalement ridicules, sans parler de l'impression que ça donnerait aux civils. Nous, on crève de faim, et vous, vous déguisez vos dragons en marquises !

Mais à présent, Vendémiaire le regardait avec une intensité très reptilienne, l'oeil plein d'espoir. Nobilitas et Sigrun n'avaient pas de jolis colliers, même s'ils étaient les plus grands dragons de la base. Et lui était le plus vieux ! Il méritait largement qu'ils soient jaloux ! D'ailleurs, il y a très longtemps, il avait eu des colliers qui brillaient.

Philippe soupira et tendit les mains pour récupérer le dragonnet, sous les exclamations de Clarita et Ornatus, lesquels avaient juste l'air de trouver très fun tout ce qui se passait.

La vie était trop injuste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 40
Messages : 88
Âge du personnage : 21 ans

MessageSujet: Re: Regarding dragons [Mardi 6 mai]   Mar 2 Fév - 13:54

VICTOIRE !

Le rugissement mental du breton tonna dans son esprit lorsque les doigts du Capitaine Galerne se refermèrent ENFIN sur le petit corps du mini-dragon. Hé hé hé ! La Bretagne avait vaincue la France ! Avec l’aide d’un Bleu de Pascal certes, mais tout de même. C’était une preuve s’il en fallait encore de la supériorité du pays de la crêpe – et de la gnole - sur celui du camembert – et du vin.

Ravi de s’en tirer à si bon compte l’artificier recula aussitôt de quelques pas pour se mettre hors de portée – dès fois qu’il change d’avis lui aussi – et se mit au garde à vous pour saluer, bien ironiquement on vous l’accorde, le Capitaine et sa cupide monture.

« Capitaine, je suis ravi que nous ayons pu trouver un terrain d’entente. » salua-t-il avant de rompre sans attendre la permission et de se mettre au repos.

Il salua ensuite Vendémiaire avec un respect teinté d’une pointe d’amusement. Il saurait désormais sur quelle corde sensible jouer pour se mettre le dragon dans la poche. C’était toujours utile d’avoir un dragon dans la poche même si dans le cas présent c’était une figure de style bien entendu, car même si le vétéran était plus petit que la noble Nobilitas, il ne rentrerait jamais dans la poche de son blaser.

« Vendémiaire, mon Capitaine, je vous souhaite une bonne fin de massage. » ne put-il s’empêcher de lâcher, le plus sérieusement du monde.

Et, sans attendre de voir la tête que tirerait les deux compères – fort dommage ceci dit en passant – il quitta dignement l’étable du Bleu de Pascal pour aller rejoindre le reste de son équipage. Dans sa tête, la scène d’un Galerne raclant les côtes de Vendémiaire à l’aide d’une grosse brosse restait imprimée tandis qu’une lueur diabolique naissait dans son regard.

Ils n’allaient pas le croire les autres !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 22
Messages : 46
Âge du personnage : 44 ans

MessageSujet: Re: Regarding dragons [Mardi 6 mai]   Sam 6 Fév - 16:32

Aussitôt, Philippe sut qu'il s'était fait avoir. Il se retint de pester sur Vendémiaire, Clarita et tant qu'à faire, sur tous les aviateurs perfides de l'armée. Parce que ça ne se faisait pas, et parce qu'il n'avait pas envie que Kerendrec sache que son supérieur avait bien envie de l'envoyer saluer le sol montrois d'un bon coup dans le derrière.

Heureusement, les au revoir du jeune homme eurent un effet secondaire assez intéressant : soudainement très vexé, Vendémiaire se trouva soudain tout à fait en phase avec son maitre du point de vue de l'agacement. L'autre avait raison de fuir si vite -le lâche ! du temps de l'Empire, il serait resté pour en répondre !-, car le Bleu de Pascal laissa rouler un bon grondement du fond de la gorge. Il en aurait montré les dents s'il avait été plus jeune et moins civilisé.

Du coup, il n'avait vraiment plus envie de se faire masser... et s'il entendait la moindre rumeur sur son compte, Kerendrec serait sûr d'être harcelé par des dragons pygmées jusqu'à ce que Nobilitas morde dans quelque chose -si possible l'artificier coupable-.

Boudeur malgré la promesse d'avoir un beau bijou (qu'il réitéra pour obtenir la promesse que son capitaine allait bien vendre le lézard), le dragon déclara qu'il avait faim et quitta l'étable à grand coups d'aile énervés, non sans perturber le vol des deux dragons pygmées encore libres. Ils s'empressèrent cependant de le suivre, sans doute dans l'espoir de grappiller quelque chose sur la carcasse qu'il laisserait.

Après un soupir, Philippe libération la chose-à-vendre, espérant qu'elle ne reviendrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Regarding dragons [Mardi 6 mai]   

Revenir en haut Aller en bas

Regarding dragons [Mardi 6 mai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Base aérienne de Sarnand :: L'extérieur :: Les étables à dragons-