Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allemand

Messages RP : 70
Messages : 142
Âge du personnage : 29 ans

MessageSujet: Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]   Lun 19 Avr - 0:56

Le grand dragon survolait Sarnand avec des airs de propriétaire.

Il observait, du ciel, les formes des dragons qui prenaient le soleil dans la cour ou, pour un courrier rayé de bleu, sur les remparts. Il observait les tours, l'aire d'atterrissage, les enclos proches du château qui contenaient ses proies.

Majestas avait toujours été un dragon plein de fierté. Il aimait se battre et pensait le faire bien, d'autant plus qu'il n'appréciait quasiment que cela. Penser qu'une partie des dragons qu'il voyait étaient peut être sous son commandement était très, très satisfaisant. Oh, la base était petite, et plus de combats -ça, c'était vraiment TRES mauvais- mais Rudy n'aurait plus ses insupportables supérieurs directs qui commençaient à lui dire qu'il était tête brûlé ou un dangereux psychopathe. N'importe quoi, quelle bande de couilles molles ! Majestas trouvait Rudy très bien, c'était un bon gamin avec tout plein de courage qui était toujours d'accord avec lui pour attaquer.

Au bout de quelques longues minutes d'observation patiente, le Goldehre décida qu'il s'ennuyait et amorça sa descente.

Il savait que Rudy pensait comme lui, qu'il voulait retourner le plus vite possible au combat. Ils gagneraient des médailles, un tas de médailles et Majestas tuerait un tas de dragons -au hasard, il finirait bien par avoir celui qui l'avait eu quand il était plus jeune. Il se posa en frimant un peu, soignant la courbure de son cou et la précision de l'atterrissage, resta debout le temps que l'équipe ventrale ne descende, puis sur coucha sur le ventre, tête levée comme un cygne hautain.

Sarnand ; la maison pour quelques temps. Il en imprimait l'odeur dans ses nasaux. Au moins c'était pas trop moche, même si c'était à l'arrière.

Il baissa la tête vers une petite chose blonde sous son museau, toucha une épaule et le coin d'une tête du mufle. La petite chose tapota au dessus du nez.

"Comment tu trouves, Majestas ?"


Le Goldehre réfléchit un moment, et puis :
"Ça manque d'anglais à tuer."

La chose blonde se mit à rire de bon coeur et, après une nouvelle tape, se tourna vers le château et les petites choses humaines qui venaient vers eux.
Ouais.
Ça manquait VRAIMENT de trucs à tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 36
Messages : 48
Âge du personnage : 25 ans

MessageSujet: Re: Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]   Jeu 22 Avr - 21:02

Ca manquait peut-être de gens à tuer, mais ça ne manquait pas de vétérinaires prêts à aider les nouveaux venus. En tout cas Gabriel avait vu le dragon et il avait maintenant les yeux brillants. Car il ne fallait pas croire que le jeune homme n'aimait voir que les autres sous la douche, non, ce qui le faisait encore plus blablater c'étaient les dragons qui pouvaient arriver à Sarand. Et là, c'était un beau spécimen.

Il resta sur l'aire d'atterrissage pour regarder le dragon majestueux se poser. Il avait l'air un peu vantard tout de même ... parce que sa position n'était pas très humble. Mais bon, il était beau et certainement pas très intelligent donc ça pouvait l'excuser. Gabriel s'avança et entendit les hommes parler en allemand. Très bien, il allait saluer le pilote pour savoir s'il pouvait l'aider en quoi que ce soit. Enfin, il ne le dirait pas comme ça ... du moins pas encore.

Il fit quelques pas en direction du pilote en question et se demanda comment diable il avait fait pour être déjà Major. Parce qu'il avait tout de même l'air jeune. Oui oui, Corneille avait dit que la valeur n'attendait pas le nombre des années pour les âmes bien nées, à moins que ce ne soit Racine, Gabriel ne savait plus trop, mais là c'était un peu beaucoup.

Ou alors il avait un simple retard de croissance qui entraînait cette allure juvénile. Mais bon, il n'était pas médecin militaire et ce n'était pas à lui de faire ces examens. Il s'avança encore plus et se présenta dans un allemand parfait, cousin Samson oblige.

" Bienvenue à Sarnand Major. Je suis Gabriel Constantin, vétérinaire, si vous avez besoin de moi, n'hésitez pas. Et toi aussi hein ! "

Oui, Gabriel s'adressait toujours aussi familièrement aux dragons, ils étaient ses patients et il ne pouvait pas travailler convenablement avec un patient qu'il considèrerait comme éloigné de lui. Il demandait même toujours à ses patients de le tutoyer, après tout bien souvent il était plus jeune qu'eux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand

Messages RP : 70
Messages : 142
Âge du personnage : 29 ans

MessageSujet: Re: Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]   Sam 24 Avr - 2:10

Français à deux heures, affichez le sourire ! Ils venaient d'arriver et puisque c'était la nouvelle maison, il fallait que Hans-Rüdiger soit gentil, amical, admirable et attachant pour les Français. Avec ses hommes, il serait plein d'autorité et ils seraient tous très fiers de servir sous ses ordres. En bref, tout serait parfait, il n'y avait aucune raison que les choses se passent autrement.

Agréablement surpris par un allemand bien au dessus du baragouinage auquel il s'attendait, il haussa un sourcil et élargit son sourire pour montrer ses merveilleuses dents blanches.

"Major Hans-Rüdiger, Graf von Warlau, très heureux de vous rencontrer,"
répondit-il en lui serrant énergiquement la main. Après tout, avec un allemand aussi bon, ce Constantin pouvait bien être un alsacien devenu français contre son grès alors qu'il était trop jeune pour crier son désespoir. La Grande Guerre avait vraiment provoqué de ces tragédies...

Derrière son épaule, Majestas avait tourné son énorme tête pour fixer d'un oeil le nouvel arrivant.

"J'ai déjà un docteur pour moi," dit-il d'un ton dubitatif qui, généralement, précédait une réplique pseudo humoristique du style "puisqu'il ne sert à rien, est-ce que je peux le manger ?" qui ne ferait certainement rire que Rudy. On lui disait souvent que Majestas était devenu malpoli depuis qu'il en avait hérité mais, pour le pilote, c'était juste la preuve que son dragon se sentait à l'aise. "Je n'ai pas besoin de lui à Sarnand, en plus. Il n'y a pas d'anglais ici."

"Majestas a très envie de retourner au combat," ajouta von Warlau sur un ton proche de la confidence. Le dragon toussa par les naseaux, ce qui, chez lui, correspondait assez à un rire. "Il est un peu grognon quand on le met à l'arrière, ne vous inquiétez pas pour cela. Vous ne sauriez pas où est l'Oberstleutnant Wienke, par hasard ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 36
Messages : 48
Âge du personnage : 25 ans

MessageSujet: Re: Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]   Dim 25 Avr - 17:27

Pourquoi diable les soldats devaient broyer les phalanges pour prouver leur virilité et leur amour du combat au corps à corps ? Gabriel aussi aimait les corps à corps et ce n'était pas pour cela qu'il broyait les gens ! Déjà il n'avait pas la force physique au niveau de la violence (*) pour broyer qui que ce soit et son métier c'était de soigner, les dragons d'accord mais il ne pouvait se résoudre à faire du mal aux gens. Et en plus le Major avait un nom à rallonge, quelle chance !

Le grand dragon le regarda d'un oeil et déclara qu'il avait déjà un docteur pour lui. Ah ? Et bien tant pis pour lui alors, il pourrait peut-être l'assister si ... quoi il n'y avait pas d'anglais ? Ah donc comme il n'y avait pas d'ennemis, il ne pouvait pas se blesser ? Et bien ça mon gros, rien n'était moins sur ! A Sarnand tout était possible !

" On verra bien si jamais il te faut quelqu'un. "

Le pilote reprit la parole pour annoncer le nom de la grosse bête et pour dire qu'il aimait se battre. Oui, c'était le problème avec les dragons, ils aimaient se battre, donc ils se blessaient et avaient besoin de lui ! En tout cas, il verrait bien si ce Majestas (un nom vraiment trop ... trop quoi) finissait par avoir besoin de lui.

La question suivante fit hausser les épaules à Gabriel. Il ne savait pas non.

" Je suis navré, je n'en n'ai pas la moindre idée. De même que son second. Mais je peux peut-être vous aider à vous installer si vous avez déjà reçu des instructions à ce sujet ?"

Un major ça devait savoir quoi faire non ?

--
(*) un bon point à ceux qui trouvent qui je cite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand

Messages RP : 70
Messages : 142
Âge du personnage : 29 ans

MessageSujet: Re: Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]   Dim 25 Avr - 20:22

Le dragon releva la tête, vexé. Comment ça, si jamais ? Il n'y avait aucun Anglais par ici, alors qu'est-ce qu'il pouvait bien lui arriver ? Il n'était pas un petit humain, il ne pouvait pas glisser sur une peau de banane ! Quant aux dragons français ils étaient tous lâches et nuls, pas bien dangereux en somme. Majestas renifla et décida de ses désintéresser totalement de cet homme qui insistait pour qu'il se blesse ; pour bien le montrer, envoya son nez voir ce que son équipage faisait dans son dos. Rien de bien intéressant, mais c'était facile de faire semblant.

"On m'avait dit de faire mon rapport à l'Oberstleutnant en arrivant, mais ce n'est pas grave, si vous n'avez rien d'urgent à faire, vous pourriez me faire visiter les lieux ?"

Bien qu'il l'ai tourné sous forme de question, il partait déjà vers les bâtiments, d'abord avec quelques pas très longs et peu naturels pour détendre les muscles des jambes, puis avec la démarche vive, souple et pas franchement militaire qui le caractérisait. Au bout de quelques mètres il lança à Majestas qu'il le retrouverait à l'heure du dîner au même endroit et qu'il pouvait faire ce qu'il voulait en attendant, que ce soit embêter l'équipage pour que quelqu'un lui lise du Clausewitz ou du Napoléon ou dormir dans un coin.

"Pardonnez moi de tourner cela aussi maladroitement, Herr Constantin, mais êtes vous allemand ? Vous avez un accent difficile à placer."


Il restait souriant, mais posait la question parce que ne pas savoir le dérangeait. Les Français n'étaient pas des Allemands et ne devaient pas être traités comme tels, il fallait s'en méfier comme on se méfie d'un chien affectueux mais pas très bien dressé. Avec ce type là, au nom français, à l'accent qui ne venait de nulle part en Allemagne mais n'avait pas l'air très français non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 36
Messages : 48
Âge du personnage : 25 ans

MessageSujet: Re: Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]   Dim 2 Mai - 14:58

S'il était souvent maladroit, Gabriel n'en était pas moins intelligent et il savait reconnaitre quand un dragon boudait. Et là c'était un bon gros boudin immature que lui faisait Majestas. Mais avec un nom pareil, il était facile de conclure sur ce qu'il pensait. Ah ! Pourquoi est-ce que les militaires ne pouvaient pas être un tout petit peu plus adultes ?

Par contre, la suite du discours du Major le fit hausser les sourcils, ah bon ? Il voulait un guide pour visiter Sarnand et ce guide devait être un vétérinaire français ? Et bien s'il agissait de la sorte avec tout le monde, il était facile de voir ce qui allait se produire quand il donnerait des ordres aux français. Car de partir sans l'attendre, de prendre un rythme plus que soutenu et de ne pas attendre une réponse de la part de Gabriel montrait qu'il était en pays conquis, il devait faire attention... un mur c'était assez vite arrivé et le vétérinaire connaissait quelques aviateurs capables de le faire arriver encore plus vite. Mais lui ne ferait rien, il s'en fichait après tout, s'il voulait aller ailleurs, il le ferait sans mal !

" Bien entendu Major, je vais vous présenter votre nouvelle affectation. "

Il avait rejoint l'homme et attendait de voir ce qu'il allait dire pour continuer. La question concernant sa nationalité le fit soupirer. Il regarda l'homme avant de commencer sa réponse.

" Je suis français Major, je suis né à Montreuil, mais ma mère est alsacienne et une partie de ma famille est allemande. "

Il espérait que cela satisfairait le Major et qu'ils passeraient ensuite à autre chose. Parce que la question n'était certainement pas innocente à voir la manière dont se comportant son dragon. Pourquoi les militaires étaient-ils si militaires ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand

Messages RP : 70
Messages : 142
Âge du personnage : 29 ans

MessageSujet: Re: Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]   Dim 2 Mai - 17:55

Oh, crotte. Au moins n'était-il pas complètement français ; une alsacienne, aux dernières nouvelles, comptait comme une Allemande. Contrariée, arrachée à sa patrie, mais Allemande par le sang et la culture. Cela faisait donc du vétérinaire un demi-allemand... fallait-il le demi-mépriser ? S'en demi-méfier, aussi ? Comme Constantin marchait derrière lui von Warlau se contenta de froncer les sourcils pour le moment. Puisque l'autre ne pouvait le voir le geste ne l'engageait à rien.

Il entendait Majestas parler à l'équipage depuis l'aire, sa grosse voix de dragon peinant sans doute à en rester aux quelques mètres qui l'entouraient. Le dragon demandait si Walter ne pouvait pas lui lire (encore une fois) le récit de la bataille de Waterloo, la voix pleine d'espoir et d'autorité. Hans-Rüdiger se félicita que le Goldehre ai eu cette idée maintenant : il en avait tellement soupé que cette histoire lui était devenue insupportable. Napoléon par ci, Napoléon par là, Napoléon encore... il n'était pas le seul général talentueux, non ? Pourquoi Majestas ne s'intéressait-il pas plus au Vieux Fritz, par exemple ? Il faudrait qu'il lui achète des livres bien prussiens à ce sujet. Il n'y avait aucune raison qu'il ne puisse pas faire changer d'avis sa grosse bébète jaune.

"Parlez moi de votre travail -ça ne vous dérange pas si on parle français ?-. Vous en avez beaucoup ici ? Comment se fait-il que vous soigniez indifféremment des Allemands et des Français ? Là où se trouve mon ancienne escadrille, la Luftwaffe et l'Armée de l'Air ne se mélangeaient pas."


Ils arrivaient à la porte du château. Le major se retourna pour faire face au français.

"Voilà, où va-t-on maintenant ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 36
Messages : 48
Âge du personnage : 25 ans

MessageSujet: Re: Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]   Dim 9 Mai - 21:08

La réponse de Gabriel sembla convenir au Major qui poursuivit son petit interrogatoire sans se rendre compte a priori que le vétérinaire ne l'appréciait pas tellement. Oh, le Major en lui-même n'était pas désagréable, mais par contre se faire ainsi questionner n'était plaisant pour personne. Cependant il ne fallait pas oublier que Gabriel était d'un naturel gentil et qu'il pouvait donc répondre sans mettre d'intonation désagréable dans sa voix.

" Cela ne me pose pas de problème de parler français. J'ai pas mal de travail, surtout de petites blessures au cours des entrainements, rien de bien grave en général. Pour ce qui est de la nationalité des dragons, je n'en ai pour ma part rien à faire, ce sont tous mes patients et je ne fais pas de différence. Après tout, un dragon a rarement le choix non ? "

Il n'ajouta pas que pour lui, un médecin, soigner était une priorité et il ne regarderait pas qui il soignait. D'ailleurs s'il devait soigner un dragon anglais, il le ferait sans aucun état d'âme, de même pour le pilote surtout s'il était mignon ou si elle était mignonne. Mais bon ça le Major n'avait pas à le savoir. Ils arrivèrent dans le chateau et il fallut trouver un truc à faire visiter à l'homme. Autant le faire dans l'ordre.

" Et bien suivez moi dans ce cas, nous allons tout d'abord passer par les lieux de vie communs puis nous nous rendrons aux quartiers des officiers si cela vous convient. "

Il fit un sourire enjoué à l'homme qu'il guidait et le précéda pour lui montrer la voie. Maintenant il lui fallait faire la visite alors que ce n'était pas son rôle, mais bon, il était aimable et poli et il sentait que l'homme n'apprécierait pas un refus quelconque de sa part. Pourtant, Gabriel savait parfois dire non, pas souvent, mais parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand

Messages RP : 70
Messages : 142
Âge du personnage : 29 ans

MessageSujet: Re: Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]   Mer 12 Mai - 20:04

"Oh, mais ne vous méprenez pas, monsieur Constantin, je ne parlais pas de vous ! Je pensais plutôt à l'administration, vous savez comment ils sont : le règlement comme ci, le règlement comme ça, faites pas ceci, faites pas cela... je sais bien que les gens comme vous -les gens dans le médical- soignent tout ce qui leur tombe sous la main si on les laisse faire, ce qui est tout à leur honneur !"

Après tout, on tombait aussi bien sur des jeunes femmes sexy et séduisantes que sur des types gros, puants et couverts de poils noirs et dégoûtants... et grossiers pour ne rien arranger, quand ils n'étaient pas tout simplement juifs. Rien que pour ça les médecins méritaient tous les applaudissements des militaires. Sans parler du fait que lorsqu'un de vos hommes avait une balle dans l'épaule, on était bien content qu'ils soient là.

"Faites comme vous voulez, je vous suis,"
répondit-il lorsque le vétérinaire indiqua le sens de la visite. Ce n'est pas comme si von Warlau pouvait protester de toute façon puisqu'il ne connaissait absolument pas les lieux. Il préférait s'intéresser à la qualité des bâtiments plutôt qu'à un débat stupide pour savoir ce qu'on irait voir en premier... après tout, s'il devait dormir dans ce vieux truc, il fallait savoir si c'était du niveau "nuit à bord d'une tente sur Majestas" ou "comme à la maison".

"Il date de quand, ce château ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 36
Messages : 48
Âge du personnage : 25 ans

MessageSujet: Re: Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]   Sam 15 Mai - 14:43

Le petit discours sur l'administration qui ne faisait pas son travail correctement en donnant des ordres insensés aurait pu être agréable aux oreilles de Gabriel s'il ne s'était appuyé sur une théorie qu'il sentait qu'on voulait lui imposer sans lui donner le choix ensuite. C'était vraiment un problème de militaires qui n'avaient qu'une seule idée en tête.

Et il appartenait parfois à des gens comme Gabriel de leur changer les idées. Pour cela, il n'était pas certain de la manière de procéder mais ce n'était pas important. Il allait lui faire visiter le chateau et verrait bien s'il y avait une faille dans sa petite tête d'embrigadé fanatique. Car il sentait le fanatisme à plein nez avec son air pincé dès qu'il parlait de choses qu'il n'appréciait pas.

" Le château en lui même est ancien, plus de deux cents ans. Mais il y a eu de nombreuses modifications au fil du temps. Certaines parties sont très récentes et d'autres vétustes. Nous avons tout de même de la chance car en grande partie la base est totalement fonctionnelle et n'est pas surchargée par les affectations. Je suis certain que Majestas aura une étable confortable. D'autres dragons arrivent parfois et nous leur trouvons toujours de la place. Maintenant je vais vous montrer le réfectoire, à moins que vous ne mangiez au mess des officiers ?"

Il ne savait pas trop où mangeait un Major, après tout il n'était pas militaire et ne savait pas grand chose de ces derniers. Et pour tout dire, moins il en savait, mieux il se portait. Gabriel soupira une fois en constatant qu'il n'était certainement pas la meilleure personne pour ça... mais bon, ce n'était pas si désagréable que cela pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand

Messages RP : 70
Messages : 142
Âge du personnage : 29 ans

MessageSujet: Re: Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]   Jeu 20 Mai - 16:14

Pourtant c'était bien moche pour un truc qui datait. Les Français avaient eu l'art de faire de beaux châteaux, il fallait l'avouer, et Hans-Rüdiger avait toujours apprécié ceux de l'Ancien Régime. A côté d'eux, les palais des rois de Prusse étaient humiliants de grossièreté ! Mais celui qui avait restauré Sarnand devait avoir les mêmes goûts que les architectes d'Allemagne du Nord et avait dû remplacer toutes les belles parts.

"Faites comme vous voulez, c'est vous qui savez !"

Ou plutôt, il avait décidé qu'il s'ennuyait déjà et se demandait s'il y avait une bibliothèque, et si cette bibliothèque contenait des livres en allemand (qui ne parlent pas de Napoléon si possible). Ou si le salon des officiers avait un gramophone pour jouer du Wagner (assez petit pour être emprunté et posé devant les pattes de Majestas, qui adorait ce genre de musique). Ou une table de ping pong. C'était bien, ça, les tables de ping pong ! On les oubliait trop souvent alors que cela faisait partie de ces petits trucs qui rendent les heures d'attentes supportables... surtout quand on y jouait avec de la bière et qu'on passait la fin de la soirée à chercher la balle sous les canapés. Si on ajoutait à ça quelques sandwiches bien gras qui vous forçaient à faire du footing le lendemain pour éliminer, c'était la soirée en mec parfaite. Mais évidemment, on ne proposait pas de soirées ping pong à n'importe qui et n'importe comment, sinon on passait pour un plouc de première.

"En parlant de cuisine, est-ce que vous savez s'ils font des hamburger américains quelque part à Montreuil ?"

Au pire, il irait squatter en cuisine et les ferait lui même, nah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 36
Messages : 48
Âge du personnage : 25 ans

MessageSujet: Re: Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]   Ven 28 Mai - 21:57

Comment ça c'est lui qui savait ? Il ne savait pas où le Major allait vouloir manger tout de même, ce n'était pas son boulot et puis en plus il n'avait en rien l'obligation de savoir où mangeait les officiers allemands surtout s'ils étaient aussi bizarres que celui là. Car oui, Gabriel avait décrété que cet homme était bizarre. Pas dans son allure ou quoi que ce soit, mais dans ses demandes ? Visiter le chateau n'était jamais intéressant mais l'autre ne pouvait pas le savoir, enfin il pouvait maintenant s'en douter.

La bizarrerie venait de l'impression que Gabriel avait d'être évalué alors que ... le Major ne pouvait pas faire grand chose pour cela étant donné qu'il ne soignait personne. Et le pire c'était que de réfléchir comme ça à l'attitude des gens, ça perturbait le vétérinaire qui se prit les pieds dans ... ses pieds et qui s'affala sur le sol en pestant contre ses chaussures.

" Saletés de chaussures inutiles ! Fichtre, diantre, sacrebleu ! J'en ai marre ! "

Oui, pas de grossièretés dans la bouche de Gabriel qui avait pris cette habitude à force de côtoyer sa petite soeur qui ne devait pas non plus avoir de mauvais exemple. Et puis c'était aussi en rapport avec le voisinage des dragons parce que ces derniers quand ils étaient jeunes avaient tendance à répéter les insultes et cela ne faisait pas bien.

Il se redressa en s'essuyant le pantalon et fixa le Major tout en se souvenant de ce qu'il avait dit, des trucs américains ? Heu, non ça ne se faisait pas, les américains n'étaient pas à mettre dans le même sac que les anglais ? Bon, pour Gabriel oui puisqu'il mettait tout le monde dans le même sac, allemands, français, anglais et autres, mais pour un nazi ?

" Aucune idée, désolé, mais vous pouvez en demander aux cuisines je pense. Vous voulez continuer la visite ou ce que vous avez vu vous suffit ?"

Non, il ne voulait pas s'en débarrasser ... enfin si mais ce n'était pas la chose à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand

Messages RP : 70
Messages : 142
Âge du personnage : 29 ans

MessageSujet: Re: Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]   Dim 6 Juin - 18:06

Se prendre les pieds dans... ses pieds ?

Von Warlau haussa un sourcil qui voulait dire "non mais j'y crois pas, c'est possible ?" en regardant avec attention le demi-Français qui se tortillait par terre. Il décida que ce type était trop maladroit pour être allemand ; cela réglait la question, Monsieur Constantin était donc français.
L'officier enfonça ses mains dans ses poches en regardant le vétérinaire se relever. Est-ce qu'il s'était fait mal ? Bah ! C'était un adulte, alors Rudy n'y pouvait rien si c'était le cas. Il ne pouvait rien y faire de toute façon.

Le pire, c'est que si ça se trouve, le Français n'était pas maladroit mais poissard. Or, s'il y avait bien une chose que Rudy considérait comme très précieuse, c'était son quota de chance apparemment infini... et peut être que l'autre boulet qui trébuchait sur ses propres pieds était contagieux ! ... ou pas, mais on était jamais trop prudent. Si Constantin pouvait se blesser dans un couloir, Hans-Rüdiger ne voulait pas voir le résultat sur un champ de bataille.

"Non, ça ira, je vais continuer seul," répondit-il en regardant Constantin s'épousseter. "Vous ne vous êtes pas fait mal ?" ajouta-t-il par politesse. En fait, il s'en fichait pas mal, mais bon, il venait d'arriver alors il fallait avoir l'air gentil avec les Occupés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 36
Messages : 48
Âge du personnage : 25 ans

MessageSujet: Re: Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]   Mer 9 Juin - 19:49

En se redressant, Gabriel ne manqua pas le sourcil levé de l'homme et faillit lui demander comment il faisait ça parce que lui avait déjà essayé et n'y était jamais arrivé. Il ne posa pas la question car l'air perplexe de l'allemand lui suffit, il s'était ridiculisé comme d'habitude mais tant pis, il n'allait pas en faire un fromage.

Il se demanda un instant quelle allait être la suite de la réaction et soupira de soulagement quand l'autre déclara que ça allait. Il haussa les épaules et fit un pas ou deux avant que le pilote lui demande s'il s'était fait mal. Ah ! Bonne question, qui méritait une réponse.

" Non ça va, rien de cassé, juste mon amour propre égratigné. Mais il y est habitué. "

En réfléchissant, il devait peut-être dire autre chose pour accueillir comme il se devait le nouvel arrivant. Mais ce n'était pas vraiment son rôle de le faire, donc il attendait et finit par prononcer quelques mots rapidement.

" Bonne fin de journée à vous et bienvenue à Sarnand. "

Il se détourna sans plus de formalités, car il n'était pas sous les ordres d'un militaire allemand, techniquement il faisait partie du personnel civil de la base, donc ... Il avait des choses à terminer en plus, donc il ne voyait pas l'intérêt d'attendre plus longuement. Surtout qu'il devait voir comment la cohabitation chez lui s'était déroulée. Il semblait que Tereos s'était bien acclimaté, mais on ne savait jamais avec lui ... Légèrement fatigant comme petite bestiole.

[HJ, court mais fini pour moi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand

Messages RP : 70
Messages : 142
Âge du personnage : 29 ans

MessageSujet: Re: Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]   Ven 11 Juin - 0:38

Si Rudy avait été la place de Gabriel, et que ce genre de choses -aka se prendre ses pieds dans ses pieds devant les officiers nouvellement arrivés- lui arrivait habituellement, son amour propre aurait sans doute été plus qu'égratiné. Ce mec était définitivement bizarre, même si son au revoir peu saturé en affection pouvait être vu comme une fuite. C'est ça ! En fait, il avait horriblement honte de s'être humilié devant von Warlau et prenait la fuite. Ce que ledit von Warlau comprenait tout à fait puisqu'à sa place, il aurait fait pareil.
Du coup, il se retrouvait tout seul.

L'homme haussa les épaules dans le vide. Sarnand n'était pas si grand de toute façon, et puis il n'était pas pressé. Avec Wienke absent, il n'avait rien d'autre à faire que se promener ou retourner voir Majestas. Bonne idée, tiens ; aller voir Majestas. Il suffisait de repartir sur ses pas. L'équipage n'en aurait sûrement pas terminé avec le grand dragon, pas après si peu de temps.

Il repartit donc en sifflotant, après avoir replacé son éternelle mèche rebelle, le pas guilleret mais vaguement inquiet : les gars de son escadrille seraient plus doués que ce mec, non ? Après tout, quel moyen avait-il de savoir que ce n'était pas une base de barges tellement maladroits qu'ils pouvaient se prendre des portes invisibles !

...

Ouais. Fallait pas généraliser, non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]   

Revenir en haut Aller en bas

Guten Morgen Sarnand [Samedi 10 mai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Base aérienne de Sarnand :: L'extérieur :: L'aire d'atterrissage-