Du café [Mardi 13 mai]


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Du café [Mardi 13 mai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allemand
avatar

Messages RP : 70
Messages : 142
Âge du personnage : 29 ans

MessageSujet: Du café [Mardi 13 mai]   Ven 23 Avr - 1:02

Un café pour... 80 habitants. Moyenne française d'avant guerre, ça et plein, plein de litres d'alcools. Et ce qui était génial, dans l'affaire ? Un café pour 60 français fauchés, 10 prisonniers de guerre et 10 jolies pétasses pour trainer sur les genoux des officiers allemands.

Ah, y'a pas à dire, la France, c'était un beau pays. Hans-Rüdiger ad-o-rait, tant les mademoiselles que les prix aux rabais vu la dévalorisation forcée du franc. De quoi se sentir encore plus riche, encore plus wunderbar, encore plus occupant face à une bande de petits occupés défaits. Vive la guerre, vive la Verveine et la Chartreuse, vive les faux bas qui se limitaient à une ligne de maquillage à l'arrière du mollet parce que, tant qu'à faire, les bas, ça ne servait que sur les femmes distinguées.

En attendant, après le service, Hans était descendu à Montreuil avec un jeune Leutnant de Courrier et deux de ses hommes d'équipages parmi les moins coincés. Ils étaient allés trainer dans un coin à zazou où on racontait qu'on jouait du swing, parce que c'était là qu'on trouvait les lycéennes les plus délurées mais, après avoir trouvé le bar en question fermé pour une obscure raison, s'étaient repliés sur l'Ourson qui boit, propret et sage. Ils y avaient commandé un café serré, échangé quelques potins sur la base aussi ennuyeux qu'un discours d'Himmler avant de se tourner vers les femmes de la salle.

C'était décidé : les célibataires de Sarnand étaient en chasse.

Von Warlau repéra vite la sienne. Robe élégante, bien taillée, chaussures de qualité ou Rudy ne s'y connaissait pas. Cette femme avait du goût et de l'argent, et pas d'avant guerre : c'était la dernière mode. Etait-elle mariée à un riche bourgeois ou entretenue par un officier ? Qu'importe, le Major ne voyait aucun inconvénient à se mesurer à autrui. Il se recoiffa avec une négligence feinte, lissa ses manches et décocha un clin d'oeil à ses camarades avant de se lever, confiant, vers la jeune dame assise au bar.

"Excusez moi, mademoiselle," dit-il en décochant son meilleur accent français, "cette place est-elle libre ?"


[Anna !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemande
avatar

Messages RP : 3
Messages : 7

MessageSujet: Re: Du café [Mardi 13 mai]   Ven 23 Avr - 21:45

Cela faisait à présent quelques semaines qu’Anna s’était installée en ville et elle avait apprit à distinguer bons et mauvais quartier bien rapidement. Et, faut il encore préciser qu’elle n’est pas du genre à se promener dans les quartiers déjà occupés par d’autres dames ? Elle est de celui à se poser et à admirer la marchandise. Serait ce un comportement d’homme ? Non, car les hommes, ils chassent. Ils sont à la recherche d’une proie assez faible pour leur céder. Ils scrutent les tables pour trouver femme à leur goût. Les femmes, de son niveau en tout cas, ne font que survoler une fois la tablée et si elle n’ont pas trouvé un bel officier satisfaisant à tous leurs critères, cela n’en vaut pas la peine.

Une table d’officiers garda son attention un instant de plus que les autres mais elle ne s’attarda pas et se retourna vers le comptoir, demandant un autre verre de vin rouge. Elle en but une gorgée et reposa le verre lorsqu’un officier vint vers elle, lui demandant si la place était libre. Avec un léger sourire, elle sembla le scruter.

- Réservée aux gens d’esprit Mein Herr, en faites vous partie ?

Se tournant vers lui pour mieux le regarder, elle leva la tête, laissant apparaitre les yeux vert pâle qui étaient ombragés par ses longs cils noircis un peu plus tôt. De son sac - petite bagage à main ne faisant pas plus de 25 cm de long - elle sortit son porte cigarette et y mit sa cigarette. Regardant l’officier, elle demanda :

- Vous avez du feu ?


Son coude était appuyé sur le comptoir et ses lèvres rouge grenat déjà entrouvertes, proches de se poser l’instrument. Elle était réellement superbe. Et chaque geste était empli d’une telle langueur, propre à une actrice. Tout semblait se cadrer sur elle, les regards, les désirs, les jalousies,… Et si il y en avait eu, les caméras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 70
Messages : 142
Âge du personnage : 29 ans

MessageSujet: Re: Du café [Mardi 13 mai]   Sam 24 Avr - 1:25

Snob, la fille. Pourquoi fallait-il que certaines femmes se prennent pour des duchesses ? D'accord, celle là était bien fichue, mais il n'y avait pas que cela qui comptait. Est-ce qu'elle savait faire la cuisine, ou au moins gérer des domestiques ? Savait-elle se conduire correctement à l'opéra ? Avait-elle des bases en latin ? En fait elle avait même l'air d'une professionnelle ; trop bien habillée pour être une catin, trop suggestive pour une épouse. Quelque chose entre les deux, probablement, mais Hans-Rüdiger avait l'intention d'en faire son jeu. Il voulait bien qu'on s'amuse à ses dépends, mais seulement quand il jugeait que ça en valait la peine.

"Je crains que non," répondit von Warlau en haussant un sourcil. Sa modestie l'épatait toujours. "Je me contente d'être officier d'un superbe dragon et de m'ennuyer ce soir. Et vous ?"

Elle était allemande, son accent la trahissait. Elle parlait bien, avec des expressions très françaises, mais elle ne l'était pas pour autant. Est-ce que ça changeait quelque chose ? Peut être. Hans-Rüdiger ne se voyait pas sur le long terme avec une fille d'un peuple qu'il méprisait. Il ne se voyait pas non plus avec une allemande qui venait faire n'importe quoi en France...
D'un autre côté, il n'était pas venu pour se trouver une femme mais pour trouver une fille pour passer une bonne soirée ; pas de sexe, on ne savait jamais si elles étaient propres alors que dans les bordels, des médecins passaient toutes les semaines. Mais on ne danse pas avec une pute.

Il lui décocha un sourire. Oui, pour danser, suffisait qu'elle soit jolie, le reste n'était pas important.

"Désolé, je ne fume pas. Mais vous voudrez peut être boire quelque chose ?"

Il appela le serveur de la main. Pas de noms pour le moment, il voulait voir comment elle agissait avant qu'il ne sorte le titre ronflant et la particule. Ses doigts frémirent inconsciemment vers sa chevalière en pensant à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemande
avatar

Messages RP : 3
Messages : 7

MessageSujet: Re: Du café [Mardi 13 mai]   Dim 25 Avr - 15:32

[HJ : déso pour le retard :s]

Modeste l’officier, Anna devait bien l’avouer. Elle sourit légèrement à ses mots mais ne comptait pas revenir sur ses paroles. Si il voulait poursuivre la discussion, il aurait à rester debout ! En effet, une femme à la rhétorique telle que la sienne ne pouvait se permettre de se corriger. Encore moins de se reprendre pour plaire à cet homme dont elle ne connaissait rien. Devant le qualificatif « superbe », la jeune demoiselle sourit, l’air amusée :

- Vous parlez de ce dragon comme d’une épouse Mein Herr. Si votre dragon peut être envié, je n’en dirais pas de même de celle - l’humaine - qui partage votre vie.

Oui, elle se trahissait, montrant qu’elle était visiblement intéressée par l’officier. En effet, sous-entendre qu’il était accompagné revenait à demander si il avait une femme dans sa vie. Mais si ses paroles étaient explicites, son regard ne l’était pas. On ne pouvait voir si c’était de la crainte ou du sadisme, de la franchise ou du mensonge. On pouvait y voir une pointe de malice qui ne semblait pas vouloir la quitter.

- Moi, je ne comptais rien faire. Seulement boire quelque peu avant de rentrer chez moi. Là bas, je prendrai un livre et m’endormirai sûrement dessus.

Avec un petit sourire, elle se tourna vers un autre homme au bar et lui demanda du feu. Ce dernier sortit son briquet et lui alluma sa cigarette. En récompense, elle lui sourit et lui fit un petit clin d’œil avant de remettre face à l’officier. Elle prit une bouffée et la souffla avant de sourire à nouveau.

- Un verre de vin me plairait bien, je vous remercie.

Cela tombait bien ! Elle venait juste de terminer celui qu’elle avait entamé un peu - très peu - plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 70
Messages : 142
Âge du personnage : 29 ans

MessageSujet: Re: Du café [Mardi 13 mai]   Dim 25 Avr - 17:12

"Je vous en prie, appelez moi Hans !"

Hans-Rüdiger feignit un soupir de désespoir, inclina la tête avec un air de grande tristesse.

"Malheureusement, mademoiselle, mon dragon n'a aucune concurrence actuellement. Pas de compagne à envier, donc... ou à plaindre. Et vous ? Avez vous laissé un fiancé se morfondre sans vous ?"

Il finissait en revenant à une intonation joyeuse, qui cachait beaucoup plus mal son accent. Ses deux parents, en bon aristocrates, avaient jugés important qu'il connaisse parfaitement la langue que parlait le Vieux Fritz, mais il n'avait jamais vraiment réussi à se calmer suffisamment la langue. Le français restait une langue trop plate et morne pour lui.

Il la pensait célibataire. Une femme en couple ne sortirait pas dans de pareils endroits sans son époux ou son fiancé. Aucun homme n'aimerait laisser son amie fréquenter des hommes sans surveillance... après, comment était-on censé savoir de qui étaient les gamins ?

"Ca, c'est un programme très ennuyeux, mademoiselle."

Le serveur posa deux verres de rouge devant eux. L'officier prit le sien entre deux doigts, affecta peut être plus que nécessaire d'être un expert. Il n'avait pas un grand nez pour ce genre de choses mais avait l'habitude du vin, que ce soit le bon qu'on servait aux repas de famille ou la piquette avec laquelle on fêtait les retours de mission. Hans trempa les lèvres, passa la pointe de la langue sur celle du bas pour récupérer une goutte.

"C'est du jus de chaussette," dit-il en allemand avant de reposer son verre. A tous les coups le patron avait de bonnes bouteilles cachées quelques part et servaient les plus mauvaises aux Allemands.

"J'ai une autre idée de programme pour ce soir. Que diriez vous d'une danse ?"

Et tching : grand sourire plein de dents blanches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemande
avatar

Messages RP : 3
Messages : 7

MessageSujet: Re: Du café [Mardi 13 mai]   Jeu 29 Avr - 0:41

[ HJ : Déso pour mon retard, je répondrai le plus vite possible BIZOUX ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Du café [Mardi 13 mai]   

Revenir en haut Aller en bas

Du café [Mardi 13 mai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Montreuil :: Centre ville-