Les dragons


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Les dragons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grand Vizir
avatar

Messages RP : 63
Messages : 366
Âge du personnage : 35 ans

MessageSujet: Les dragons   Sam 16 Mai - 2:51

Les dragons


A quoi ressemblent-ils ?

Ils sont tous bâtis sur le modèle des dragons occidentaux. Comprenez par là qu’ils ont quatre pattes griffues, un corps pour le moins imposant, une paire d’ailes, un cou gracile et une peau écailleuse, très épaisse. Mais leur taille, leur couleur et de nombreuses particularités physiques dépendent entièrement de la race. Certains spécimens possèdent des cornes, et d’autres non, par exemple. D’un extrême à l’autre, le Toute-Vitesse français, un courrier petit et léger, mesure cinq mètres de long pour huit mètres d’envergure – et le Bismark allemand, l’un des plus grands poids lourd du monde, peut atteindre quarante mètres du museau à la queue, pour une envergure de soixante-dix mètres. Notez qu'ils ont le sang noir, et des poches d'air qui leur permettent de flotter quand ils désirent nager.



Sont-ils intelligents ?

Oui, mais leur degré d’intelligence est variable. Ça dépend en grande partie de la race, mais également des individus. Les Falken, par exemple, sont réputés pour leur intelligence, mais ne sont pas tous égaux sur ce point. Néanmoins, tous sont capables de parler (dès l’éclosion, car ils entendent et retiennent les sons qui passent à travers leur coquille) et les bêtes dotées d’une intelligence raisonnable retiennent très facilement ce qu’on leur apprend pendant les trois premiers mois. En général, les dragons stupides ont été sélectionnés selon d’autres critères, et se révèlent plus rapides, plus endurants, ou tout simplement plus efficaces que les dragons d’autres lignées.



Que mangent-ils ?

Ce sont des carnivores. Les couriers et les dragons légers sont en général nourris avec des moutons, des chèvres et de petits animaux, tels lapins et volailles, alors que les dragons moyens et lourds ont droit aux vaches et aux chevaux. Certaines races sont plus voraces que d’autres. Les Mauerfuchs se nourrissent généralement eux-mêmes, en chassant autour de la base, plutôt que de manger avec les autres. Les Verdun et les Poux, quant à eux, sont réputés pour leur petit appétit, et peuvent rester, sans problème, deux ou trois jours sans manger. Au contraire, certains poids lourds, comme le Grand Chevalier et le Behelmt, veulent des repas quotidiens, et dévorent à chaque fois une ou deux vaches. Pour varier leur ordinaire, certains dragons acceptent de manger du poisson, et certaines baies.



Peuvent-ils cracher le feu ?

Seules quelques races le peuvent. En France, et en Allemagne, seules les Flammes-de-Gloire en sont capables. D’autres cracheurs de feu existent, notamment en Turquie (les Kaziliks), mais il existe également des cracheurs d’acide (le Longwing anglais), de venin, etc. Mais en règle, générale, les dragons ne possèdent aucune capacité spéciale, et ont été sélectionnés pour leur taille ou la qualité de leur vol.

Sur Die Adler, aucun cracheur de venin, d’acide, de feu, etc. n’est disponible en jeu, mais vous en entendrez peut-être parler, car ce sont de redoutables combattants.



A quelle vitesse grandissent-ils ?

Très vite ! Un dragonnet peut rester dans l’œuf des semaines, des mois, voire (c’est le cas le plus courant) des années. Mais une fois éclos, il grandit presque à vue d’œil. Les dragons moyens et lourds, ainsi que certains légers, peuvent être montés dès leur premier mois, et commencer l’entraînement après quelques semaines. Ils sont pratiquement adultes à l’âge d’un an, mais peuvent gagner du muscle, et quelques mètres, pendant les années qui suivent. Certains dragons lourds sont réputés pour avoir une croissance assez lente, et leur équipage doit souvent être complété au fil des ans.



Quels soins réclament-ils ?

Certains dragons sont capricieux, mais, globalement, ce sont des créatures peu exigeantes. Des repas réguliers, un peu de compagnie, un harnais convenablement ajusté, qui ne les blesse pas à chaque mouvement, et un endroit sec pour dormir suffisent à leur bonheur. Ils aiment également être lavés quand ils sont sales, par exemple après leurs repas, autant pour le plaisir d'être chouchoutés que pour éviter de cruelles démangeaisons. Les jeunes dragons s'ennuient facilement, et les convaincre de rester tranquilles quand ils sont malades ou blessés réclame généralement pas mal d'efforts à leur capitaine, et au reste de l'équipage. On peut noter qu'ils sont très possessifs, et ne disent jamais non à un peu d'attention de la part de leur pilote, sur lequel ils veillent jalousement : ils ne sont pas prêteurs ! Ils rafolent des bijoux, et l'achat d'une babiole peut facilement dérider un dragon d'humeur sombre.



Comment se comportent-ils vis-à-vis des autres créatures ?

Les dragons sont généralement de nature belliqueuse, mais ce sont également des créatures raisonnables. Ils peuvent se disputer pour un territoire, leur orgueil (surtout chez les jeunes mâles), un trésor ou une proie, mais le combat dépasse rarement le stade de la parade d'intimidation, quand il ne s'arrête pas suite à une discussion bien animée. Dans les bases aériennes, les dragons les plus forts (plus lourds que leurs congénères, ou dotés de capacités offensives spéciales) se nourrissent les premiers. Les chevaux, vaches, moutons, volailles, et le gibier des bois, ne sont que de la nourriture sur pattes pour eux - mais les dragons n'y touchent pas si leur capitaine s'y oppose. De manière globale, les dragons ne s'attaquent pas aux autres créatures intelligentes, sauf si les circonstances les y invitent. Ils sont extrêmement attachés à leur capitaine, et souvent prêts à tout pour le défendre. Au coeur d'une bataille, un dragon dont le capitaine est pris en otage se rend sans discuter, et un animal privé de son pilote, bien décidé à se venger, peut devenir particulièrement dangereux.
Certains dragons sont ravis de discuter avec leurs congénères et leur équipage, d'autres sont plus taciturnes et préfèrent une relative solitude. Il existe autant de caractères différents qu'au sein d'une population humaine, mais certaines races sont réputées pour leur caractère facile et enjoué (comme les Porte-Drapeau), et d'autres pour leur sale caractère (les Scharmützel notamment)



Tous les dragons sont-ils domestiqués ?

Non, même si les dirigeants de l'Armée de l'Air aimeraient bien ! Certains dragonnets refusent d'endosser le harnais, parfois sans raison particulière. Ils sont alors envoyés dans des fermes de reproduction (deux en France, dont une en Lozère) et gardés sous surveillance. Les dragons retraités, ou trop sévèrement blessés au combat, sont également envoyés là-bas. Quant aux dragons réellement sauvages, nés dans la nature... on ne sait pas trop s'il en reste, car ils ont tendance à se montrer discrets. Seule la disparition mystérieuse de troupeaux, dans les Alpes, laisse penser qu'un ou plusieurs groupes de dragons sauvages s'y trouve(nt).


Les dragons actifs sont-ils tous dans l'Armée de l'Air ?

Non, certains dragons travaillent pour l'Aéropostale. Il s'agit majoritairement de dragons petite taille dits "dragons courriers".


Crédits de l'image : Kal'

_________________


Dernière édition par Stéphane Wilson le Sam 21 Mar - 15:18, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Char d'assaut chaleureux
avatar

Messages RP : 196
Messages : 1140

MessageSujet: Re: Les dragons   Ven 22 Mai - 0:31

Les races jouables


Nous avons actuellement beaucoup de courriers. Nous cherchons en priorité des poids légers !



Les Français

TOUTE-VITESSE
Courrier
5 mètres de long pour 8 mètres d'envergure

Le Toute-Vitesse est à la fois le plus petit et le plus rapide des dragons français. De couleur claire, en général blanc cassé ou beige, il a le dos, le cou, la tête et une partie des ailes violacés. Son agilité et sa vitesse sont sans égales en France. Mais son endurance est très médiocre, si bien qu'il est rarement utilisé sur de longues distances. Contrairement à d'autres races, il est peu sollicité pour convoyer des personnes et transporte plutôt des objets peu encombrants ou le courrier. Son équipage se résume à son capitaine.

Taille de l'équipage
1 pilote

Points forts :
- Extrêmement rapide et agile
- De bonne volonté
- Gentil et affectueux

Points faibles :
- Peu endurant
- Difficile à harnacher (beaucoup de Toute-Vitesse tentent de s'envoler à peine éclos)
- Peu futé voire stupide

PORTE-DRAPEAU
Courrier
6 mètres de long pour 11 mètres d'envergure


Il suffit d'un coup d'oeil aux Porte-Drapeau pour savoir d'où vient leur nom. Leur peau est d'une superbe couleur rouge et leurs ailes présentent de larges bandes blanches et bleues. Naturellement, les teintes peuvent varier : certains individus présentent une robe sombre, presque brune, d'autres des reflets rosés, mais il est difficile de ne pas penser au drapeau français en les observant. Ils sont très voyants, bien sûr, mais également très populaires. Les Porte-Drapeaux étaient la coqueluche des Poilus pendant la Première Guerre Mondiale ; les soldats les voyaient arriver de loin et savaient, dès qu'ils apercevaient une tache rouge dans le ciel, que les lettres de leurs familles étaient en route. Ce sont des courriers plutôt appréciés, car ils ne sont pas regardants sur leurs capitaines, assez gentils, mais déterminés, et d'une intelligence pas trop médiocre.

Taille de l'équipage
1 pilote

Points forts :
- Bon caractère
- Vitesse et endurance raisonnables
- Peu regardants sur leurs capitaines

Points faibles :
- Extrêmement voyants
- Parfois un peu tête brûlée

Particularité : Les femelles préfèrent les femmes, les mâles préfèrent les hommes. L'oeuf des femelles a une couleur rosée, si bien qu'on peut savoir avant l'éclosion à qui il faut destiner l'oeuf.


MAUERFUCHS ("renard de mur", surnommés "Fouxie" ou "Fouxe")
[Aéropostale uniquement]

Courrier
9 mètres de long pour 15 mètres d'envergure


Doués en vol, il peuvent parcourir de longue distances dans des conditions difficiles, apprécient les zones montagneuses et ne craignent pas les écarts de température. Ils sont donc appréciés par l'Aéropostale qui en possède quelques uns. Ce sont de bons courriers, mais utilisés loin des grandes agglomérations, qu'ils n'apprécient guère.
Les Mauerfuchs ont un corps brun, avec un ventre très pâle pour être moins visibles d'en dessous. L'hiver, ils ont tendance à se dépigmenter, et brunissent de nouveau au printemps.

Taille de l'équipage
Pilote seul.

Points forts :
-A l'aise dans les territoires montagneux, à haute altitude
-Excellent sens de l'orientation
-Leur bonne mémoire en fait un des seuls dragon capable d'apprendre une langue après la naissance
-Capable de se défendre relativement bien contre les Mauerfuchs chasseurs de courriers allemands

Points faibles :
-Encore très sensible aux instincts sauvages : panique quand entend un plus grand dragon dans son dos, peu à l'aise dans les zones urbaines peuplées
-En raison de leurs zones de prédilection, leurs pilotes doivent être des gens solides. De fait, les femmes ne sont jamais appariées à des Mauerfuchs, sauf pour les réformés en temps de guerre.

ROI-DE-VITESSE
Poids léger
12 mètres de long pour 20 mètres d'envergure

Autrefois, le Roi-de-Vitesse était très utilisé pour améliorer les courriers, mais c'est une race de moins en moins appréciée depuis le début du siècle. C'est un petit dragon élancé et athlétique, aux couleurs relativement discrètes, dans les tons chocolat, avec quelques marques plus claires. Il est réputé pour ses réflexes foudroyants. En dépit de sa rapidité, il n'est jamais utilisé comme courrier, car il manque d'endurance, et se lasserait très vite de telles missions. Il est généralement employé comme éclaireur, ou pour servir de renfort aux poids moyens. Assez intelligent, mais sans plus, c'est un dragon qui déprime plutôt facilement, et qu'il faut tenir perpétuellement occupé.

Taille de l'équipage
8 à 12 hommes

Points forts :
- Rapide et doté de réflexes fulgurants
- Courageux
- Intelligence plus que raisonnable

Points faibles :
- Endurance plutôt limitée
- Parfois capricieux
- Facilement déprimé

BLEU-DE-PASCAL
Poids léger
13 mètres de long pour 21 mètres d'envergure


Les Bleu-de-Pascal sont des dragons de taille modeste, au corps-gris bleu, avec des taches bleues, parfois noires. Ce sont des créatures débordant d'énergie, qui peuvent servir de courrier ou d'éclaireur. Ils sont vifs, passionnés, et ne se laissent pas facilement distraire. Mais ce sont également des dragons nerveux, qui n'aiment pas être isolés, ni séparés très longtemps de leur capitaine, en particulier en terrain inconnu. Ils sont utilisés assez souvent dans les expériences d'hybridation : les éleveurs espèrent obtenir des dragons aussi intelligents et solides qu'eux, mais plus calmes, et un peu plus grands.

Taille de l'équipage
10 à 15 hommes

Poids forts :
- De bonne volonté
- Raisonnablement solides, très actifs, polyvalents
- D'une intelligence très raisonnable

Points faibles :
- Assez petits, ils ne peuvent s'attaquer qu'aux légers et aux courriers
- Nerveux

PAPILLON-NOIR
Poids moyen
16 mètres de long pour 25 mètres d'envergure

Les Papillons-Noirs sont des dragons de poids moyen, relativement intelligents, de couleur vert sombre, avec des marques bleues sur le corps. Ils ne sont pas extrêmement combattifs, et se montrent généralement plutôt joueurs. Quand ils attaquent un dragon, surtout quand il est plus grand qu'eux, ils ont tendance à refuser le corps à corps et volent autour de leur ennemi, à la recherche d'une faille. Cette manoeuvre les force parfois à adopter un vol plutôt erratique, qui leur a valu leur nom. Quand ils accompagnent un Flamme-de-Gloire, on leur peint des rayures jaunes sur les ailes, pour que l'ennemi ne puisse pas identifier le cracheur de feu du premier coup. Les Papillons-Noirs poussent la comédie jusqu'à faire mine de souffler du feu quand un dragon ennemi s'approche de leur groupe.

Taille de l'équipage
14 à 18 hommes

Points forts :
- Intelligents (selon les individus)
- Endurants et agiles
- Souvent dotés d'un bon caractère

Points faibles :
- Refusent souvent le corps à corps
- Joueurs
- Souvent peu soigneux dans les manoeuvres aériennes groupées

VERDUN
Poids moyen
18 mètres de long pour 30 mètres d'envergure


Les Verdun sont le fruit de croisements hasardeux et d'une sélection patiente. Ils possèdent sans doute du sang d'Honneur d'Or, mais il n'est pas impossible qu'ils soient apparentés aux Bright Copper et à quelques autres races, dont quelques allemandes. Nul ne le sait vraiment. Ce que tout le monde sait en tout cas, c'est que ce sont des dragons exemplaires sur le champ de bataille : endurants, dotés de réflexes fulgurants, ils sont braves, ne s'avouent jamais vaincus et défendent férocement leurs alliés. Leurs qualités peuvent d'ailleurs se retourner contre eux. Ils choisissent très souvent des femmes, mais peuvent accepter quelques hommes, en particulier quand il s'agit du fils de leur capitaine. Ils sont généralement rouges, mais d'une couleur assez terne, parfois bruns, mais toujours rayés.  

Taille de l'équipage
15 à 20 hommes

Points forts :
- Endurants, combattifs et loyaux
- Raisonnablement intelligents

Points faibles :
- Téméraires
- Ils ont tendance à aller jusqu'à la limite de leurs forces, et leurs capitaines doivent être attentifs à leur état de fatigue et à leurs blessures
- Ils sont regardants sur leur pilote et certains n'acceptent qu'un seul officier pour toute une vie

FLEUR-DE-NUIT
Poids moyen
20 mètres de long pour 34 mètres d'envergure

Les Fleurs-de-Nuit étaient à l'origine des poids lourds, mais des croisements ont été effectués pour les rendre plus maniables et moins sensibles à la lumière. Ce sont à présent des poids moyens de bonne taille. Leurs grands yeux blancs forment un contraste assez saisissant avec leur peau très sombre (bleue en général - mais elle peut être presque noire ou tirer sur le violacé). Des cornes incurvées couronnent leur front et leur voix possède un timbre très particulier. Les Fleurs signalent d'ailleurs leur position à leurs alliés à l'aide d'un son caractéristique, qui évoque un gong assourdi.
On peut noter que tous les dragons nocturnes allemands descendent des Fleurs.

Taille de l'équipage
18 à 26 hommes

Points forts :
- Nocturne
- Doté d'un caractère plutôt facile
- Intelligence moyenne

Points faibles :
- Photophobe
- Facilement perturbé par les nouveautés
- Peu téméraire


Dernière édition par L'Admin le Dim 8 Mar - 14:45, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adler.jdrforum.com
Grand Vizir
avatar

Messages RP : 63
Messages : 366
Âge du personnage : 35 ans

MessageSujet: Re: Les dragons   Jeu 28 Mai - 23:23

Les Allemands

NACHTFALKEN et FALKEN ("faucon de nuit" et "faucon")
Courrier
6 mètres de long pour 10 mètres d'envergure

Les Nachtfalken et les Tagesfalken (qu'on appelle généralement Falken tout court) sont issus d'une lignée commune. Les deux races sont physiquement très semblables : petites, elles ne portent généralement qu'un seul pilote ; leurs ailes sont grandes et très maniables ; enfin, elles ont toutes deux une crête en éventail autour de la tête. La différence tient à ce que les Nachtfalken, sélectionnés parmi les descendants albinos de Lien, ont été croisés avec des nocturnes. Ils sont aujourd'hui souvent d'une couleur grise bleutée, parfois trop claire pour les rendre invisibles. C'est aussi une race où les albinos sont beaucoup moins rares qu'ailleurs.
Les Falken sont à peu près de même couleur, certains ayant toutefois des nuances plus vertes que bleues, mais n'ont pas les yeux blanchâtres des Nachtfalken.
Taille de l'équipage
1 pilote

Points forts :
-Une vitesse avec peu d'équivalents
-Endurants : capables de traverser la France et l'Allemagne en un voyage.
-D'une grande intelligence
-Vision nocturne [Nachtfalken]

Points faibles :
-Fragiles, peu combatifs et craintifs, on les qualifie parfois de lâches
-Les Falken sont généralement regardants sur leurs pilotes et n'accepte pas les femmes. Ils sont assez snob en général.
-Ils sont peu appréciés des nazis en général, car ont naturellement des tendances assez pacifistes
-Albinisme possible [Nachtfalken, image de gauche]
-Supporte mal la lumière du jour et les contrastes violents [Nachtfalken]
-Les Nachtfalken ont une robe assez claire pour des nocturnes

SCHNELLENFLÜGEL ("ailes rapides")
Courrier
8 mètres de long pour 13 mètres d'envergure


Petit, con, docile, rapide : quatre mots qui définissent bien les Schnellenflügel. Leur principale qualité est d'accepter tout le monde, de ne jamais ou presque faire de difficultés, tout en étant raisonnablement solides. Ils sont toujours bicolores, rayés, avec une couleur très foncée variant du bleu au brun en passant par le rouge sur du blanc. Les femelles sont souvent bleues, les mâles bruns rouges.

Taille de l'équipage
1 pilote

Points forts :
-Doux, agréables, faciles à vivre.
-Fiables : assez endurants, une vitesse acceptable pour un courrier.

Points faibles :
-Stupides et naïfs, bavards ; on ne peut pas leur confier d'information importante.
-Comme les Schwalbe, ce sont des dragons très communs
-Du fait de leur taille, ils sont très fragiles au combat.
-Très peu combatifs

MAUERFUCHS ("renard de mur")
Courrier
9 mètres de long pour 15 mètres d'envergure


Ces petits dragons sont des courriers et des éclaireurs exemplaires. Doués en vol, il peuvent parcourir de longue distances dans des conditions difficiles. Cependant, cela est dû à leur caractère encore très sauvage et indépendant, si bien que les pilotes de Mauerfuchs sont souvent des aventuriers solides. Ils sont peu utilisés au combat, ayant gardé des instincts forts qui en font des créatures très peu enclines à s'approcher de dragons plus grands et agressifs.
Les Mauerfuchs ont un corps brun, avec un ventre très pâle pour être moins visibles d'en dessous. L'hiver, ils ont tendance à se dépigmenter, et brunissent de nouveau au printemps.

Taille de l'équipage
Pilote seul, ou 6 à 10 hommes

Points forts :
-A l'aise dans les territoires montagneux, à haute altitude
-Excellent sens de l'orientation
-Leur bonne mémoire en fait un des seuls dragon capable d'apprendre une langue après la naissance

Points faibles :
-Encore très sensible aux instincts sauvages : panique quand entend un plus grand dragon dans son dos, peu à l'aise dans les zones urbaines peuplées
-Inutiles au combat dragon contre dragon, sauf pour chasser des courriers
-En raison de leurs zones de prédilection, leurs pilotes doivent être des gens solides. De fait, les femmes ne sont jamais appariées à des Mauerfuchs.
-Intelligence purement pratique : ils ne s'intéressent pas aux arts ou à la philosophie, la plupart sont hermétiques aux politiques humaines.

SCHWALBE ("hirondelle")
Poids léger
11 mètres de long pour 18 mètres d'envergure

Malgré leur nom, les Schwalbe ressemblent d'avantage à des papillons. Noirs, ils ont des marquages blancs et rouges sur les ailes. Leur tête est entourée de crêtes et leur queue se termine par une sorte d'éventail, assez inédit chez les autres dragons.
Ce dragon très commun n'est pas sans qualité, mais sa taille et le nombre de bêtes disponibles le déservent : pour beaucoup de pilotes (surtout les nazis qui récupèrent des dragons "abandonnés"), les Schwalbe sont des bestioles peu prestigieuses. Pourtant ils sont faciles à vivre, très attachés à leurs pilotes et se conduisent bien au combat.

Taille de l'équipage
Pilote seul, ou 8 à 12 hommes

Points forts :
-Un taux de reproduction élevé, peu regardant sur les pilotes
-Raisonnablement intelligent (variable selon le dragon, allant de très stupide à raisonnablement intelligent)
-Rapides et agiles, mais assez forts pour porter des armes moyennes
-Affectueux, dociles, raisonnablement combatifs

Points faibles :
-Dragons très communs, parfois négligés à cause de cela
-Peu endurants
-Leurs couleurs les rendent difficiles à camoufler
-Certains sont aussi stupides que des Schnellenflügel.

SCHARMÜTZEL ("escarmouche")
Poids léger
10 mètres de long pour 16 mètres d'envergure


Les Scharmützel sont des dragons extrêmement agressifs. De petite taille, ils sont cependant audacieux au combat et peuvent devenir très dangereux pour des dragons plus gros : dotés d'écailles assez épaisses et d'un instinct de survie assez frêle, ils ont pour habitude de plonger en groupe pour attaquer le cou des grands dragons ou leurs équipage. Dans les airs, ils sont tenaces, rapides et féroces.

Taille de l'équipage
6 à 10 hommes

Points forts :
-Hyper combatifs
-De bons attaquants
-Pas trop fragiles, rapides et d'une endurance acceptable

Points faibles :
-Agressifs, assez sauvages, ils ne sont pas bavards et passent pour des rustres, même auprès des autres dragons. Ils sont de fait quasi inutiles en temps de paix, car pas très sûrs comme courriers.
-Demandent une certaine poigne pour être commandés correctement
-Tendances vaguement suicidaires au combat

WALDOHEULE ("hibou moyen duc")
Poids moyen
15 mètres de long pour 24 mètres d'envergure


Pas très grands mais patauds, les Waldoheule se révèlent dans l'attaque en piqué. Ce sont des dragons nocturnes qui s'attaquent en priorité aux autres dragons ; malgré leur relative lenteur, ce sont des chasseurs hors paire puisqu'ils ont une vue et une ouïe extrêmement développées, ont appris à calquer les battements de leurs ailes sur ceux de leurs proies pour se rendre invisibles. Un Waldoheule repéré est un Waldoheule en sérieux désavantage... mais encore faut-il qu'il ne vous ait pas écharpé avant !
Les Waldoheule sont bruns, tirant sur le noir, avec des yeux laiteux. Leurs pattes sont épaisses, avec de grandes griffes et une mâchoire presque trop large. Le tout lui permet de ne pas lâcher une cible une fois qu'il l'a eue, mais se révèle aussi encombrant.

Taille de l'équipage
12 à 18 hommes

Points forts :
-De très bons chasseurs de nuit
-Une race intelligente
-Nocturne

Points faibles :
-Photophobes
-Patauds, la plupart du temps en mauvaise posture une fois repérés
-Leur taille les rend incapables de s'attaquer aux grands dragons
-Solitaires, ils travaillent très mal en équipe et sont assez taciturnes.

BERGHEXE ("sorcière des montagnes")
Poids moyen
17 mètres de long pour 28 mètres d'envergure

Les Berghexe sont de moins en moins courant. Il s'agit d'une vieille espèce qui agit principalement seule car, comme le Mauerfuchs, elle garde des instincts tenaces et handicapants lors des combats : ils craignent en permanence d'être attaqués par derrière, ce qui les rend craintifs. D'autant plus qu'ils n'apprécient guerre le combat.
En réalité, les Berghexe se passionnent pour tout autre chose, mais leur nature timide fait que leurs goûts sont peu connus et généralement négligés. Lorsqu'on les laisse faire, ils se passionnent pour la mécanique, l'agriculture et les autres domaines de technique appliquée. Cependant, ces talents sont peu exploités, car comme les Falken, les Berghexe sont des pacifistes et se montrent très réfractaire à la violence.

Taille de l'équipage
15 à 20 hommes

Points forts :
-Intelligents, doués dans les matières techniques
-De bon caractère, acceptent parfois des femmes fortes
-Solides, ils sont utiles pour convoyer des charges lourdes.

Points faibles :
-Peu combatifs, craintifs au combat
-Peu appréciés par les nazis en général
-Leur taille ne leur permet pas d'être utilisés comme éclaireurs


GOLDEHRE (Honneur d'Or)
Poids moyen
17 mètres de long pour 28 mètres d'envergure


Les Honneur-d'Or sont intelligents et audacieux. Ils sont de taille honorable et peuvent donc porter un groupe d'abordage en plus de leur propre équipage. Ils ne redoutent pas particulièrement les poids lourds et peuvent s'en approcher très près s'ils sont sollicités par leur capitaine. De couleur dorée (d'où leur nom) ils ont le corps couvert de rayures rouges et bleues. Ils ont été utilisés pour améliorer plusieurs races (soit pour augmenter sa taille, soit pour lui donner plus de coeur à l'ouvrage).
Les Nazis tentent de rendre les Goldehre plus féroces et plus endurants que leurs cousins français, avec un succès tout relatif pour le moment.
Les Allemands les utilisent généralement pour porter de l'artillerie légère, en escorte des poids lourds, ou encore comme leader de Jagdstaffel.

Taille de l'équipage
15 à 24 hommes

Points forts :
- Courageux
- D'une intelligence plus que raisonnable
- Appliqués et travailleurs
- N'ont pas de défaut majeur

Points faibles :
- Assez regardant sur leurs pilotes
- Un physique et un vol assez ordinaires : ils sont "moyens" partout
- Les Goldehre allemands (en particulier ceux des nouvelles générations) tendent à avoir un caractère difficile
_________________


Dernière édition par Stéphane Wilson le Ven 12 Juin - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grand Vizir
avatar

Messages RP : 63
Messages : 366
Âge du personnage : 35 ans

MessageSujet: Re: Les dragons   Ven 29 Mai - 1:32

Tableaux comparatifs des différentes races

Tableau des races allemandes jouables

1. Falken
2. Schnellenflügel
3. Mauerfuchs
4. Scharmützel
5. Schwalbe
6. Waldoheule
7. Berghexe
8. Goldehre

Tableau des races françaises jouables

9. Toute-Vitesse
10. Porte-Drapeau
11. Roi-de-Vitesse
12. Bleu-de-Pascal
13. Papillon-Noir
14. Verdun
15. Fleur-de-Nuit

Tableau des races allemandes et françaises

1. Berghexe
2. Bleu-de-Pascal
3. Chasseur-Vocifère
4. Waldoheule
5. Brave-Défenseur
6. Chanson-de-Guerre
7. Porte-Drapeau
8. Behelmt
9. Bismark
10. Flamme-de-Gloire
11. Toute-Vitesse
12. Fleur-de-Nuit
13. Schnellenflügel
14. Grand-Chevalier
15. Garde-de-Lyon
16. Honneur-d'Or
17. Königin Louise
18. Mauerfuchs
19. Pou-de-Ciel
20. Papillon-Noir
21. Petit-Chevalier
22. Roi-de-Vitesse
23. Scharmützel
24. Verdun
25. Schwalbe
26. Falken
27. Pêcheur-Rayé
28. Pêcheur-Couronné

Si vous désirez plus d'informations sur les races non disponibles, suivez le guide !

Note : Certaines races non jouables peuvent être obtenues en adoptant l'un des personnages suivants :
Personnalités allemandes
Personnalités françaises
_________________


Dernière édition par Stéphane Wilson le Ven 4 Juin - 20:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grand Vizir
avatar

Messages RP : 63
Messages : 366
Âge du personnage : 35 ans

MessageSujet: Re: Les dragons   Lun 9 Nov - 23:02

Préférences

Pilotes masculins/pilotes féminins
++ : préfère
+ : accepte
0 : n'accepte jamais


Dragons qui préfèrent les pilotes masculins

Bleu-de-Pascal ++/+
Falken ++/0
Fleur-de-Nuit ++/+
Goldehre ++/+
Mauerfuchs ++/+ (mais l’Armée ne leur propose jamais de femmes)
Porte-Drapeau mâle ++/+

Dragons qui préfèrent les pilotes féminins

Porte-Drapeau femelle +/++
Verdun +/++
Waldoheule +/++

Dragons sans préférence

Berghexe +/+
Papillon-Noir +/+
Roi-de-Vitesse +/+
Scharmützel +/+ (mais l’Armée ne leur propose jamais de femmes)
Schnellenflügel +/+
Schwalbe +/+
Toute-Vitesse +/+

Gardez en tête que l’Armée (Armée de l’Air ou Luftwaffe) propose rarement un œuf de dragon à une femme – donc, quand elle le fait, elle lui confie généralement une race connue pour préférer les pilotes de sexe féminin. Dans l’Armée, votre personnage féminin n’a pratiquement aucune chance d’être placée face à un œuf de Fleur-de-Nuit, par exemple, sauf dans des cas très rares.

Il est dit plus d’une fois dans cette petite liste que l’Armée ne présente « jamais de femmes » à certains dragons... mais l’Armée sait néanmoins que ces dragons peuvent accepter une femme. Parce que toute règle à ses exceptions, et que certains dragons, après avoir perdu leur pilote d’origine, ont préféré s’attacher à sa fille plutôt qu’à un pilote mâle parfaitement inconnu, par exemple. Ce sont des cas absolument exceptionnels.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les dragons   

Revenir en haut Aller en bas

Les dragons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Prologue  :: Code civil :: Contexte-