[Henker H] Autour de la table [Vendredi 9 mai]


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

[Henker H] Autour de la table [Vendredi 9 mai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Char d'assaut chaleureux
avatar

Messages RP : 196
Messages : 1140

MessageSujet: [Henker H] Autour de la table [Vendredi 9 mai]   Sam 8 Mai - 23:10

[Suite de A la marmite, Henker H, la chambre. Sont invités : Stéphane Wilson, Peter Hessler, Wolfgang Abendroth. Vous n'attendez pas Siedler, il est malade.]


Reinhard Heydrich

Heydrich se laissa tomber dans un fauteuil de cuir et croisa les jambes. Le second de son équipage, un jeune Leutnant tout frais sortit de l'école du nom de Jattler, s'installa plus timidement à côté de lui, face à une table à cinq couverts.

Heydrich passa en revue les invités :
Jattler, sans intérêt, il aimait Schiller, avait trois soeurs et un frère homosexuel qu'Heydrich pouvait envoyer dans un camp bien mignon n'importe quand si son cadet l'emmerdait.
Wolfgang Abendroth, jeune, très jeune, stupide ou ambitieux, ou les deux. Bon nazi au moins en apparence, il faudrait lui demandé s'il n'avait pas dénoncé un de ses parents un jour. Sans intérêt sur le long terme, amusant pour la soirée.
Peter Hessler, moins jeune, grade plutôt bas pour son âge, insolent : rebelle ou stupide. Francophile ou particulièrement amateur des français de type Stéphane Wilson. Pilote de Schwalbe.
Stéphane Wilson, capitaine de nuit, pas rebelle ou pas motivé par la résistance, ou cache bien son jeu. Pilote de Nobilitas, Fleur de Nuit, connait pas la dragonne en question. Probablement sans intérêt mais pouvait être amusant pour la soirée.

Il regarda Wolfgang s'asseoir à sa droite, Jattler était déjà à sa gauche. Il revenait du dortoir avec le garçon après avoir pris une douche et enfilé des vêtements qui ne sentaient pas le reptile. Il ne restait qu'à attendre Hessler et Wilson et, bien entendu, ce que les cuisines voudraient bien leur donner à manger.

"Qu'est-ce qu'ils font en général, le vendredi soir ? J'espère qu'ils ne suivent pas cette mode de faire du poisson les vendredi, ces espèces de rite catho m'agacent au plus haut point."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adler.jdrforum.com
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: [Henker H] Autour de la table [Vendredi 9 mai]   Sam 8 Mai - 23:52

Bon, il avait eu de la chance dans son malheur, l'homme n'avait pas voulu qu'il soit avec lui tout au long de l'attente pour le repas. Non, il avait dit qu'il voulait Wolfgang à sa table et le jeune Flieger s'était senti flatté et avait bombé un instant le torse avant de savoir qu'il allait tenir compagnie au Leutnant qui semblait devoir lui tenir compagnie. Il n'avait pas ouvert la bouche pour quoi que ce soit d'autre que répondre aux questions. Maintenant il lui restait à survivre au repas.

Il avait eu un peu de temps pour réfléchir et pour savoir exactement comment il allait se comporter lors de cette amusante soirée. Il s'installa à la place qu'on lui avait attribué, dans un uniforme parfait et avec un sourire montrant sa joie d'être à cet endroit. Il était fier de montrer qu'il était avec un homme aussi influent. Du moins en apparence, car il ne souhaitait qu'une chose pour le moment, que cette soirée finisse sans problème. Enfin, pas uniquement, il voulait aussi si possible en apprendre le plus possible sur ce qui se passait dans l'armée et il avait un bon agent de renseignements.

La remarque sur ce qui allait être servi le fit légèrement sourire, le poisson n'était pas apprécié par l'homme ? Quel dommage Reinhard ...

" Je suis comme vous, je n'aime pas ces rites inutiles, mais nous sommes en France et il semble qu'ils les maintiennent. Cependant le poisson n'est pas trop mauvais en général et aujourd'hui nous avons droit à un plat où nous ne sentons pas trop son goût, de la brandade. Et si je me souviens bien l'entrée se compose de salade verte et je pense qu'il y aura quelque chose pour conclure le repas."

Il regarda la table en se demandant qui d'autre avait été invité. Il sentait qu'il allait être le plus jeune ...
_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 180
Messages : 359
Âge du personnage : 31

MessageSujet: Re: [Henker H] Autour de la table [Vendredi 9 mai]   Mar 11 Mai - 21:58

Se faire inviter comme s'il appartenait au haut gratin... Ce n'était qu'une des facettes de ce qu'il aurait pu avoir s'il avait été muté à Berlin sous le conseil un peu autoritaire de son paternel. Déjà il se sentait mal à l'aise avant même de franchir la porte. Aussi bien pour se retrouver en face d'un officier supérieur qu'il n'appréciait pas forcément et aussi pour avoir inconditionnellement amené le capitaine Wilson à se retrouver inviter dans cette soirée dinante. En fait, il n'avait fait que renforcer l'invitation, puisque Hessler parlait français. Rien de mieux pour assurer le dialogue entre les deux officiers. Peter s'en voulut vraiment d'être intervenu à un moment qui ne le regardait pas, mais pas du tout. Mais les choses étaient faites désormais. Et la suite allait sans doute promettre, comme elle pourrait très bien se passer.

Quand il pénétra enfin dans la salle ; dans une tenue propre et adaptée à al convenance de la soirée bien entendu (et non, il ne sentait pas le reptile, il s'était lavé comme il fallait pour en limiter les odeurs un peu trop fortes), ils étaient déjà trois. Peter ne connaissait pas le jeune lieutenant présent aux côtés de Heydrich. Pourtant, après avoir salué les trois présents à table, il vient se mettre à l'une des deux chaises encore disponibles : aux côtés du jeune lieutenant. Autant se mettre aux côtés d'un gradé comme lui, histoire peut-être de le mettre à l'aise, car il le voyait un peu palot. Il ne manquait plus que Wilson, qui aurait une place idéal en face d'Heydrich. Peut-être que cela serait pris pour un indélicatesse de la part de l'Allemand, mais Hessler aurait eu sans nul dout eun regard réprobateur de la part de Reinhart. De quoi en soupirer. Il se demandait vraiment ce qu'il fichait là....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Char d'assaut chaleureux
avatar

Messages RP : 196
Messages : 1140

MessageSujet: Re: [Henker H] Autour de la table [Vendredi 9 mai]   Ven 14 Mai - 22:05


Reinhard Heydrich

"De la brandade ?"

Oh misère. Les Français étaient réputés pour leur cuisine et il fallait qu'on mange un de leurs plats les plus répugnants ! C'était à en regretter qu'ils aient encore assez de poissons pour penser à en faire. Heureusement que Lina n'avait jamais eu la mauvaise idée de s'inspirer des Français pour meubler ses menus, au moins passait-on à côté de ce genre de choses.

"On est au vingtième siècle, un tel comportement... vous croyez que cet attachement des militaires français au catholicismes est la cause de leur défaite ?" demanda-t-il en attrapant sa fourchette entre deux doigts. Il la tourna sous la lumière et plissa les yeux, essayant de voir si l'argent avait noircit autour des ornements de la poignée. Il leva les yeux seulement pour que son regard suive l'entrée d'Hessler, puis le choix cornélien de la place.

Pas content d'être ici, Leutnant ? Dommage ! Fallait pas la ramener. Le coin de droit de sa bouche tressauta brièvement et Heydrich reposa le couteau.

"Leutnant Hessler, heureux de voir que vous avez pu vous libérer."

Un demi sourire. Toujours sans les dents.

Heydrich se tourna de nouveau vers Wolfgang.

"Je pense que parmi les multiples causes de leur défaite, il faut compter le catholicisme. Nous, nazis, savons nous refaire de ce genre d'idéologies moralisatrices. Nos prêtres ont perdu leur motivation depuis les croisades, c'est malheureux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adler.jdrforum.com
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: [Henker H] Autour de la table [Vendredi 9 mai]   Mer 19 Mai - 15:58

Ben quoi de la brandade ? C'était pas si mauvais que ça tout de même. Et puis s'il n'était pas content, il faisait comme tout le monde quand un plat ne plaisait pas, il ne mangeait pas ! Ah mais non en fait, c'était tout de même quelqu'un d'important et qui ne pouvait donc pas être laissé sans manger. Mais Wolfgang doutait qu'autre chose soit prévu pour des cas comme celui-là même s'il pensait qu'on pouvait facilement trouver du jambon pour les personnes qui n'aimaient pas le poisson.

Cependant, il ne vit pas tout de suite d'où venait la question suivante. Comment ça ce qu'il pensait des français et du catholicisme ? Il n'en pensait strictement rien qui puisse intéresser l'homme non mais. Et puis les autres qui arrivaient mais n'osaient même pas ouvrir la bouche pour briser l'atmosphère pesante. Franchement ... Mais puisqu'une question directe appelait une réponse tout aussi directe, il reprit la parole.

" Je n'en sais pas assez sur ce point pour pouvoir répondre avec certitude, mais il me semble que le chef d'une nation forte se doit d'avoir des idées fortes et claires sans se préoccuper de l'interprétation de textes anciens. "

Ca voulait dire quelque chose où pas ce qu'il venait de conclure ? Bon, pas grand chose mais il parlait de nation forte, d'idées claires et de vieux textes poussiéreux qui pouvaient parler de catholicisme, c'était pas trop mal. Et puis voila quoi. Surtout que l'homme se tourna vers lui pour lui expliquer sa théorie. Ah oui, heu peut-être hein, il n'était pas théologique et aurait préféré que la discussion s'ouvre sur autre chose que ces points complexes de religion. Mais soit, il allait faire un effort pour parler.

" C'est une approche très réaliste de voir les choses. Qu'en pensez vous Herr Leutnant ?"

Oui, pas question d'être le seul sur le grill, allez, mouillez vos chemises un peu les autres. Et puis c'était qui le quatrième homme ? ou femme peut-être mais ce serait très très étonnant, Wolfgang était prêt à parier que la place des femmes dans l'armée n'était pas au coeur des idéologies de l'homme...
_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 180
Messages : 359
Âge du personnage : 31

MessageSujet: Re: [Henker H] Autour de la table [Vendredi 9 mai]   Dim 30 Mai - 16:02

Et non, on ne pouvait pas l'oublier. Même pas un peu. Il fallait que Wolfgang l'invite indirectement par une question à s'introduire dans la conversation, surtout qu'il n'avait pas d'opinion propre à apporter, surtout quand il s'agissait un peu d'idéologisme. Mais bon.... En tout cas, il avait bien vu le rictus sur le visage d'Heydrich. Pas besoin d'être un haut académicien pour savoir le fond de ses pensées et c'était réciproque. Ce qui pourrait contenter Hessler était qu'il était là, même si cela ne lui plaisait guère. Il n'allait pas faire machine arrière pour le grand plaisir de l'officier supérieur. C'était tant pis pour les deux en somme, si on y songeait bien. Mais bref.

Hessler s'était installé tout en écoutant la conversation, et regardant le contenu de son assiette. Heureusement qu'il n'était pas difficile, il pouvait y avoir pire. Et c'était pas si mal de la brandade, si elle était correctement préparée. Au moins, il aurait l'estomac rempli. La nourriture était bien le seul bienfait de la soirée en somme.

Donc que répondre au jeune Flieger et au sujet principal ? Ben tout simplement, il allait répondre dans le même sens du sujet, pour contenter tout le monde.

"Hum, je suis d'accord sur ce point. Les traditions, si on se contente de les respecter dans suivre les évolutions, on finit par dépérir. Les traditions, il faut savoir soit les abandonner, soit les améliorer pour continuer à les appliquer avec modernisme. Pour résumer, soit on s'adapte, soit on disparait. Ce n'est pas pour rien que l'Histoire garde en mémoire le nom des civilisations victorieuses...."

Hum un peu écoeurant de penser de la sorte... On était plus vraiment au moyen-âge.... Le monde n'était plus un monde de barbare... Enfin presque si on regarde de plus près. Mais bon pour la conversation de la soirée, il fallait bien prendre un peu sur soi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grand Vizir
avatar

Messages RP : 63
Messages : 366
Âge du personnage : 35 ans

MessageSujet: Re: [Henker H] Autour de la table [Vendredi 9 mai]   Jeu 3 Juin - 21:58

Stéphane était resté près de ses hommes plus longtemps que nécessaire parce que sa Fleur-de-Nuit était à deux doigts d’abattre les murs de Sarnand à grands coups de tête, à l’aide de ses imposantes cornes incurvées. Nobé était réputée et apprécié pour son bon caractère, ainsi que pour son humeur relativement égale, mais personne ne devait rester sur son chemin lorsqu’une goutte d’eau faisait déborder un vase trop plein. Caritas et Heydrich étaient cette goutte. De base, la Fleur-de-Nuit battait à froid les dragons allemands qui venaient grossir les troupes de Sarnand, car certains remettaient sa préséance en doute. Sous prétexte qu’ils avaient été vainqueurs pendant une escarmouche quelconque face à des Français, ils se pavanaient et tentaient de se servir les premiers à l’heure du repas, oubliant que la dragonne nocturne était la plus grande et la plus dangereuse des résidentes de Sarnand, en particulier lorsque la lumière déclinait. Caritas était donc un premier problème. Ils seraient peut-être adversaires au-dessus d’une carcasse de vache, prochainement, même si Nobé trouvait passablement ridicule l’idée de défendre sa place dominante face à un microbe qui faisait la moitié de sa taille.

Heydrich en était un autre. Il attirait des problèmes à son Stéphane – Peter Hessler n’avait pas arrêté de parler du Colonel de Marceau, c’était rarement bon signe – et la privait de son entraînement quotidien. On l’autorisait à voler seule au-dessus de Sarnand mais survoler Montreuil et Viers était interdit sans équipage. Autant demander à un albatros de voler dans une cage de cinq mètres sur cinq. Enfin, histoire que la boucle soit bouclée, Nobé était rentrée chez elle à temps pour voir que ses « amis » pygmées avaient ramené toutes sortes d’offrandes censées contenter la « reine de la nuit » – parmi lesquelles des poissons qui n’avaient sûrement pas été pêchés le jour-même, et sans doute pas la semaine d’avant. Peut-être deux ou trois semaines plus tôt. Un fumet désagréable, même pour les naseaux des dragons, avait flotté jusqu’aux naseaux de la Fleur-de-Nuit, qui avait balancé un méchant coup de boule au mur le plus proche, furieuse. Stéphane s’était empressé de la calmer et de faire évacuer toutes les « offrandes » des pygmées, mais le mal était fait, et la dragonne avait mis un temps fou à revenir dans de bonnes dispositions. Enragée, elle parlait de les bouffer tous, ces nains qui semblaient redouter sa divine vengeance, histoire de leur donner raison. Elle les écraserait sous sa patte, les broierait entre ses crocs, trouverait et détruirait leurs œufs, s’ils avaient le malheur d’en pondre à sa portée !

Stéphane se contenta de très brèves excuses lorsqu’il rejoignit Heydrich et ses invités, dans son plus bel uniforme. Il avait été contaminé par la mauvaise humeur de sa partenaire et n’avait aucune envie de se justifier, au risque d’exprimer de manière un peu trop évidente son agacement.

"Je vous prie de m’excuser, messieurs. Ma dragonne ne voulait pas me laisser partir"


Il prit place près de Peter et attendit la suite, ignorant de quoi les hommes avaient bien pu parler avant son arrivée.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Char d'assaut chaleureux
avatar

Messages RP : 196
Messages : 1140

MessageSujet: Re: [Henker H] Autour de la table [Vendredi 9 mai]   Ven 4 Juin - 23:04


Reinhard Heydrich

Mais c'est qu'il était joyeusement vicieux, ce gamin ! Inclure Hessler dans la conversation alors que le Leutnant avait l'air aussi à l'aise qu'une moule sur l'Albertstrasse... soit Abendroth était naïf, soit il était sadique. De toute évidence Heydrich préférait qu'il soit sadique.
Surtout envers Hessler, il fallait bien l'avouer.

Heydrich espérait que le pilote allait s'enfoncer. Répondre qu'il était ultramontain, par exemple, et que son grand rêve dans la vie était de baiser les pieds du Pape. L'homme l'avait agacé lors de leur première rencontre, si bien que tout ce qui pourrait encourager Heydrich pour le punir devenait souhaitable. Le Gruppenführer n'était pas homme à se venger pour tout et n'importe quoi ; il se vengeait, ça c'était sûr, mais il accordait une certaine importance à la rentabilité. Malheureusement, Hessler avait dû apprendre sa leçon (ou était d'accord avec Abendroth), ce qui empêcha Heydrich de le rembarrer.

Il allait répondre quelque chose lorsque leur dernier invité entra. L'excuse était viable, n'importe quel pilote en aurait convenu, et comme somme toute Wilson n'avait encore rien fait pour énerver Heydrich, l'Allemand se contenta de lui souhaiter une bonne soirée.

"Nous parlions des vieilles traditions et des traditions catholiques,"
expliqua Heydrich dans son français pesant. "Le Leutnant Hessler pense que l'Allemagne sera victorieuse, car elle sait oublier les traditions faibles. Qu'en pensez vous ?"

Certes, ce n'était pas réellement ce que Hessler avait dit, mais si ça pouvait le mettre dans la merde, alors Heydrich pouvait tout à fait faire comme si c'était le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adler.jdrforum.com
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: [Henker H] Autour de la table [Vendredi 9 mai]   Mer 9 Juin - 19:38

En regardant le lieutenant, Wolfgang attendit de voir quelle serait sa réaction mais il ne parvint pas à la déchiffrer et se renfrogna un petit peu alors que l'entrée commençait à être servie. Il regarda son assiette qui, privilège de la table oblige, était déjà prêt et il eut un sourire joyeux en voyant le plat de crudités. Autant Orion aimait la viande, autant Wolfgang préférait les fruits et les légumes. Et là la farandole de couleurs accompagnée de sa sauce noire était magnifique. Bon, oui, il s'agissait tout bêtement de carottes rapées, d'un peu de salade verte et de choux rouge, de tomates et d'une sauce avec une pointe de vinaigre balsamique, mais bon, ça faisait plus beau avec la dénomination.

En se demandant ce qu'il devait faire, il se dit que ce n'était pas nécessaire de prononcer une prière et il fit un sourire au capitaine français qui se mettait à jour sur la discussion, tout en déclarant.

" Bon appétit !"

La terreur de la table semblait bien l'aimer, donc autant en profiter et les couverts se mirent en marche pour remplir l'estomac sans fond de Wolfgang, oui, il était comme tous les adolescents ... toujours affamé ! Donc il allait manger de bon coeur cette entrée assez peu nourrissante et aurait assez de place pour le plat principal qu'il aimait bien lui !

Tout en mangeant, il attendait que le capitaine réponde à la question. Au moins avec lui, les cuisiniers ne pouvaient pas dire qu'ils n'étaient pas heureux, il finissait toujours ou presque toujours son assiette, ça faisait plaisir !

Et tandis qu'il avalait goulûment mais avec une certaine classe, habitudes militaires oblige, il regardait les comportements des autres participants. Oui, le diner allait peut-être se révéler plus amusant que prévu ...
_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 180
Messages : 359
Âge du personnage : 31

MessageSujet: Re: [Henker H] Autour de la table [Vendredi 9 mai]   Jeu 17 Juin - 22:12

Hessler rongeait son frein. Ce n'était pas du tout dans ce sens là qu'il avait apporté sa réponse à la conversation. Heydrich essayait de le discréditer tout simplement. Ou commet faire dans l'art et la manière d'une basse vengeance. En tout cas, Hessler restait prudent, car il sentait bien que la moindre ouverture serait l'entrée soihaité pour l'officier. Mine de rien, on était à un repas non ? Mais c'était toujours à ce genre de dîner, entre invité qu'on jouait à ce genre de joute, pour montrer qui cherchait à dominer l'autre, ou encore pour se mettre en avant par rapport aux autres... Chose certaine, Heydrich chercherait de toute manière à avoir le dernier mot sur le Leutnant. Si ce n'était pas ce soir, ce serait un autre jour. Peter aurait mieux fait de se mordre la langue au moment où il s'est permis t'intervenir. Il avait pensé bien faire. Il n'avait fait que rajouter de l'huile sur le feu. Mais rien, même avec ou sans son intervention n'aurait permis de dire si le Capitaine Wilson ne se serait pas retrouvé à cette table. Mais en tout cas, prudent et subtilité serait de mise.

Peter annonça son bonsoir à son tour au Français, tout en voyant le plat arrivé. Un plat classique en son genre, mais qui convenait parfaitement au Flieger. Les légumes c'était la santé. Wolfgang fut même le premier à se lancer dans l'appréciation gustative du repas présenté devant lui. Peter se permit néanmoins une petite réponse suite aux questions d'Heydrich posées pour Wilson :

- C'est un peu ce que j'ai dit, dans un certaine sens oui

Dit poliment et le plus simplement possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grand Vizir
avatar

Messages RP : 63
Messages : 366
Âge du personnage : 35 ans

MessageSujet: Re: [Henker H] Autour de la table [Vendredi 9 mai]   Sam 26 Juin - 20:56

Les Allemands devaient sans avoir faim, en particulier ceux qui avaient passé la journée à voler, mais Stéphane ne se sentait pas capable d’avaler entrée, plat et dessert, de son côté. Comme chaque soir depuis qu’il avait passé le harnais à sa Fleur-de-Nuit, le Capitaine avait dîné particulièrement tôt, pour avoir le temps de discuter avec Nobé avant d’aller vérifier le harnais. Son repas était sans doute moins copieux que le dîner de beaucoup d’officiers, mais son estomac était habitué à ces horaires et à ces quantités. De plus, il n’était pas enchanté de partager la table d’une brochette d’Allemands, présidée par Heydrich, et de devoir perdre du temps en leur compagnie alors que sa dragonne se morfondait dans ses quartiers. Cerise sur le gâteau, l’odeur de mort et de putréfaction flottant dans les quartiers de Nobilitas ne lui avait pas franchement ouvert l’appétit, et il réprima un soupir en voyant les plats sur la table.

Mais à la guerre comme à la guerre... Il attrapait sa fourchette, sans même prendre la peine de répondre au cri poli du pilote de Falken, lorsque Heydrich tenta de savoir ce qu’il pensait des traditions françaises et catholiques. Stéphane se demanda comment de telles traditions pouvaient les pousser vers la défaite. Manger du poisson le vendredi n’avait jamais fait de mal à personne – l’Irlandais connaissait même certains dragons-courriers qui le faisaient aussi, pour imiter leurs pilotes – et les coutumes catholiques étaient le résultat d’une lecture attentive des textes anciens. Ces textes venaient indirectement de Dieu, et respecter la parole de Dieu ne pouvait pas leur porter préjudice, au contraire. Etrange réflexion que celle-là. Stéphane adressa un bref regard à Peter Hessler, mais se doutait que ces paroles répétées avaient été déformées et amplifiées, pour provoquer une réaction plus vive chez leur invité français.

Heydrich en eut pour son argent.

Stéphane ne broncha pas. Il fallait un peu plus que ça pour le piquer au vif.

"Je pense que toutes les traditions n’ont pas la même valeur, et qu’abandonner celles que nous traînons comme un boulet au pied ne serait pas plus mal"

Il ne fit aucun commentaire sur la victoire allemande, aucun commentaire sur la défaite française et commença à manger, sans aucun appétit. Cette soirée serait longue.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Char d'assaut chaleureux
avatar

Messages RP : 196
Messages : 1140

MessageSujet: Re: [Henker H] Autour de la table [Vendredi 9 mai]   Sam 10 Juil - 13:52


Reinhard Heydrich

Le repas fut à peu près aussi dénué d'intérêt qu'Heydrich ne l'avait craint. Si l'un des participants avait quoi que ce soit à dire qui dépasse les platitudes, il se garda bien de les partager et le général se laissa glisser dans un bienheureux ennui. Vers la début du dessert, il se rendit compte qu'il n'écoutait plus du tout et passait plus de temps à s'empêcher de bailler qu'à prêter la moindre attention aux autres convives.

Soudainement pressé de finir, Heydrich avala en vitesse une tarte aux pommes pas vraiment assez cuites. Il s'essuya la bouche d'une serviette qu'il avait délaissée depuis le début du repas puis, sans vérifier si les autres avaient terminés, se leva.

"Messieurs, le Leutnant et moi même allons nous retirer. Je vous souhaite une bonne soirée ; Flierger Abendroth, je ne manquerai pas de faire par au maréchal Göring de ma satisfaction quant à ses garçons."

Ledit Leutnant se leva précipitamment en abandonnant des restes de tarte dans son assiette. Salua -principalement en direction d'Hessler- avant de tourner les talons pour suivre son supérieur vers l'étable de Caritas. Officiellement, Heydrich allait "juste" vérifier que le dragon était logé avec les égards dûs à son pilote. Officieusement, le petit dragon aimait bien qu'on aille lui dire bonne nuit... et puisque Heydrich n'avait vraiment rien de mieux à faire, pourquoi pas ?


[Fin du sujet, vous pouvez poster (ou pas) un dernier message si vous voulez.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adler.jdrforum.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Henker H] Autour de la table [Vendredi 9 mai]   

Revenir en haut Aller en bas

[Henker H] Autour de la table [Vendredi 9 mai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Base aérienne de Sarnand :: Le château :: L'aile Est-