Renaissance (1 avril 1941)


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Renaissance (1 avril 1941)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allemand
avatar

Messages RP : 2
Messages : 13
Âge du personnage : 28

MessageSujet: Renaissance (1 avril 1941)   Jeu 20 Mai - 7:58

De la musique de cabaret, voila ce que c'était. Rainer avait commencé à en percevoir il y a une demi heure sans savoir ce que c'était. Il faut dire qu'il y a une demi heure, Rainer était encore incapable de beaucoup de discernement, il sortait à l'instant du coma. Un coma causé par un lourd accident de voiture. Rainer commença à ouvrir les yeux, ne sachant pas où il était et pourquoi il y était, il émit quelques gémissent sourd d'angoisse. Mais cela ne dura que quelque secondes, il retrouva vite son calme légendaire et se mit à réfléchir. Petit à petit, les évènements lui revenaient : la visite à Mulhouse, l'accident sur la route jusqu'à Montreuil... Après 3 heures éveillé mais sans le moindre mouvement, Rainer était pleinement conscient, il ne lui restait maintenant plus qu'à se lever. Rainer s'aida de ses bras pour se redresser puis pausa les jambe sur le sol. A l'instant où il voulu y prendre appui, les muscles de tout son corps se dérobèrent et Rainer s'écrasa sur le sol dans un grand fracas.
Une infirmière accouru mais Rainer se relevait déjà et oscillait maintenant vaguement sur ses deux jambes. Il était vraiment mal en point. L'infirmière chercha une chaise roulant pour l'y installer mais Rainer refusa l'invitation et préféra aller s'écraser 3 mètres plus loin comme une lamentable larve. Malgré toutes ses péripéties, Rainer voulait absolument y arriver, se disant qu'à force de persévérance il tiendrait plus rapidement debout. Malheureusement, dans ce genre de cas, même le mentale le plus solide ne suffit pas et au bout d'un quart d'heure de va et viens constant du sol au plafond, Rainer n'avait pas réussit à sortir de sa chambre d'hôpital. Il dut se résigner à accepter le fauteuil de l'infirmière.
Il fut mené dans le cabinet du docteur pour être observé. En effet, en temps normal, dans un véritable hôpital, une assemblé de docteur, d'infirmière et d'aide-soignant aurait débarqué à son chevet, mais en temps de guerre et en simple pension chez le médecin du village, il lui fallait être mené chez le docteur. Rainer dut subir un bilan médicale complet et ce n'est que 2 mois plus tard qu'il fut autorisé à sortir dans les alentour. De toutes façons, il n'aurait pas été capable d'aller bien loin se déplaçant uniquement en s'appuyant sur une cane. Mais Rainer se rétablissait étonnamment vite et tenait absolument à abandonner ces stupides exercices de rééducation au profit de promenades certes pénibles, mais plus vivifiantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Renaissance (1 avril 1941)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Montreuil :: Quartier du Marais (Sud)-