Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Dim 11 Juil - 19:24

Peter s'était levé de mauvaise humeur ce matin, et pour cause! Aujourd'hui était la date que lui avait donné le Flieger pour le "punir" de son acte de bravoure contre l'occupant. Ce sale type allait pouvoir prendre son pied pendant toute une journée et lui faire faire tout ce qu'il voudrait. out? Ça dépendrait, Quoi qu'il lui en coûte, Peter était en fait déterminé à ne pas tout accepter pour le plaisir de ses beaux yeux. Il avait donné comme prétexte à sa mère une rencontre de foot avec les copains pour qu'elle le laisse sortir avec ses affaires de sport sans pauser de question. C'était une journée encore relativement froide pour la saison, le ciel était couvert mais pas menaçant ce qui garantissait, une fois à l'ombre des arbres, une certaine fraîcheur qui serait plus que bienvenue lorsque Peter commencerait à trimer comme une bête de somme. Le militaire n'était pas encore là quand il arriva sur les lieux du rendez-vous. Ou alors s'était-il perdu, le point de rendez-vous "vers la forêt" était très vague... Il ne croyait plus depuis longtemps aux histoires du loup rôdant dans la forêt et dévoreur d'enfants mais qu'est-ce qu'il aurait aimé que ce soit frai juste ce jour là, que le flieger se fasse becqueter un mollet et il aurait été le premier à rire en l'abandonnant à son triste sort. Après avoir passé le short, Peter s'occupait du T-shirt et se dit pour se consoler qu'il n'aurait plus jamais à supporter l'insupportable tronche et sourire de ce type, c'était les vacances après çà!!
Il espérait donc qu'il serait vite là pour en finir vite avec ce nazi, se disait-il tandis qu'il lassait sa chaussure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Dim 11 Juil - 21:01

Non, Wolfgang ne s'était pas perdu le moins du monde, au contraire, il savait exactement où était Peter puisqu'il avait demandé l'autorisation de survoler la forêt pour son entrainement du jour avec Orion. Le français ne l'avait pas repéré, enfin il le pensait et il avait décidé de faire autrement pour arriver. Il fit descendre le Falken vers son élève qui était en tenue de sport comme il l'avait demandé et il le fit ralentir alors qu'il défaisait son harnais pour sauter au sol. C'était puéril mais cela pouvait impressionner.

Il s'avança ensuite vers lui alors qu'Orion allait se poser dans une petite clairière verdoyante où coulait un petit ruisseau et où allait se dérouler l'entrainement. Il détailla la tenue du garçon tout en avançant et finit par prendre la parole.

" Je vois que tu es venu Peter. J'ai oublié de me présenter l'autre jour, je m'appelle Wolfgang. Maintenant que tu es là, on va pouvoir commencer. "

Il regarda le sac que l'autre avait avec lui et il secoua la tête mais il ne fit aucun commentaire. Il le toisa un instant en souriant avant de se déplacer vers l'orée de la forêt. Il y avait près d'un kilomètre d'ici la clairière et Wolfgang avait besoin de se remettre à l'entrainement car il se fatiguait un peu trop vite ces derniers temps, sa blessure à la cuisse l'avait un peu plus handicapé qu'il ne l'aurait cru même si elle était ancienne maintenant. Donc chaque jour il faisait un petit parcours, soit à Sarnand, soit en forêt et en ce samedi, Peter avait la chance de participer.

" Suis moi ! "

Et il partit en courant en direction de la clairière. un kilomètre c'était relativement peu pour un adolescent et Wolfgang ne courait pas très vite, mais il courait tout de même et le parcours était plus qu'accidenté entre les racines, les cailloux, les côtes et dénivelés. Ce petit chemin faisait en fait un excellent échauffement pour ce qu'avait prévu le Flieger ensuite.

Il prit naturellement le pas d'accélérer régulièrement pour fatiguer un peu son camarade, sinon cela n'aurait pas été amusant ! Maintenant réussirait-il à suivre ? C'était préférable pour lui.
_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Dim 11 Juil - 22:06

Peter avait vu 2 jours plus tôt sur ses galons que le soldat était pilote de courrier, aussi ne fû-il pas spécialement surpris de le voir se poser, et encore moins impressionné. Tout le monde savait qu'un dragon était une espèce suffisamment intelligente pour se poser toute seule et que les pilotes n'étaient là que pour faire joli. Aussi, c'est plus avec un air dépité qu'il vît se poser le Flieger en comprenant tout à fait quel était le but minable de cet atterrissage à dos de dragon. Il fît néanmoins un sourire et un petit signe de salut... Au dragon. Celui qui le chevauchait, il n'en avait rien à foutre et ne comptait pas faire le moindre effort pour lui être agréable au cours de cette journée, après tout, en ferait-il lui des efforts? Alors...
Il haussa les sourcils néanmoins en l'entendant l'appeler par son prénom, mais en y réfléchissant, c'était un militaire Allemand dans une ville Française, dans le genre renseignements, il pouvait obtenir beaucoup de choses... Ainsi donc il pouvait maintenant poser un nom sur ce visage, Wolfgang. Sans doute une famille de bourges grands amateurs d'opéra et de musique classique, schéma standard des adhérents au national-socialisme.
Peter suivît tout de suite Wolfgang en emportant son sac, toujours sans desserrer les dents. Certes le Flieger avait de plus longues jambes que lui, mais en tant que défenseur titulaire de l'équipe de foot de son collège, il avait lui aussi droit à un entraînement régulier avec un coach aux longues jambes. Aussi, même quand Wolfgang accélérait le rythme, Peter suivait sans aucun problème le militaire, prenant soin de bien souffler afin d'éviter un point de côté et surtout ne pas se manger dans les racines. Le dénivelé donnait un peu plus de fil à retordre mais ce n'était pas énorme, là encore Peter suivait le Flieger. Arrivé au bout, Peter n'avait aucun retard sur le militaire, prenant garde à conserver un souffle régulier pour ne pas en souffrir. Ce premier exercice n'avait pas été très fatiguant, tant mieux comme çà il lui resterait quelques forces pour la suite, suite qu'il attendait d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Lun 12 Juil - 21:20

La course n'était qu'un échauffement et les deux garçons le savaient fort bien aussi ni l'un ni l'autre n'allaient chercher à se doubler, enfin, Wolfgang ne cherchait pas à distancer outre mesure son adversaire et Peter ne savait pas où ils se rendaient, cela expliquait certainement le fait qu'il reste en arrière mais le Flieger n'allait pas se l'avouer pour le moment. Ils verraient à la fin de leur entrainement.

L'allemand arriva à peine essoufflé au niveau d'Orion qui le regarda sans dire un mot avant de plonger ses yeux dans ceux de l'inconnu. Wolfgang sourit un instant avant de retirer sa veste d'uniforme et de la déposer à côté du Falken, puis il se dirigea vers le ruisseau qui passait là et regarda son courant pour confirmer qu'il était assez rapide et que l'eau devait donc être bien fraiche. Cela n'avait pas réellement d'influence sur le reste mais il préférait être certain de son fait.

Il se retourna vers Peter et expliqua l'exercice suivant.

" Je vais déposer des foulards sur des branches d'arbre. Le jaune signifie tourne à gauche, le rouge à droite. Le bleu, je vais l'avoir à la ceinture, ton but sera de me le prendre. Puis on changera les rôles. Tu as des foulards dans le sac près d'Orion pour préparer ton parcours. Tu vas vers le sud et moi vers le nord. "

Il n'ajouta pas qu'il demandait au garçon de ne pas se perdre car c'était une précision inutile et après tout si le mioche se perdait, il crierait assez fort pour que Wolfgang puisse le retrouver sans mal. L'allemand n'attendit pas et partit en courant dans la direction qu'il avait choisie, faisant une boucle assez longue car il ne voulait pas que le mioche soit en forme. Il savait qu'il avait toutes les chances d'être rattrapé mais en même temps ce serait amusant et il ne souhaitait pas vraiment le punir.

Il termina son parcours en une bonne demi-heure et retrouva le ruisseau et Orion tout en regardant si Peter était là.

Spoiler:
 

_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Lun 12 Juil - 22:02

Une fois arrivé sur place, le jeune Peter constata avec surprise que le dragon était déjà arrivé, impressionnante d'intelligence cette bête là... Son attention fûe ensuite vite captée par le Flieger qui lui donna des explications sur son jeu... Un jeu dont Peter ne comprenait pas vraiment le but final en fait. Partir vers le sud, il était marrant lui, il avait vu depuis son dragon le tracé des chemins de forêt, pas Peter... En gros il lui demandait d'y aller à l'aveuglette, complètement fondu ce type. Il espérait juste que si il se paumait il viendrait le chercher sur son dragon. Sans vraiment poser plus de questions, Peter prît le sac de foulard qu'il fourra dans son sac à dos et partît vers le sud.
Peter regarda amusé le militaire partir en courant, qu'il se crève s'il le veut, lui marchait. A un rythme accéléré proche du jogging certes, mais il marchait. Son parcours à lui, au moins aussi long et fait en marchant lui prît plus de 20 minutes que le Flieger à boucler. Il arriva par le même chemin que ce dernier et balança le sac à ses pieds, toujours peu enclin au "jeu" qu'il ne comprenait pas vraiment d'ailleurs...

- Voilà. Et maintenant? J'dois prendre le foulard c'est çà.
On était en France et se considérant largement comme Français, il ne voulait pas lui faciliter la tâche. Dès qu'il eût finît de dire çà, ses bras alors sur ses hanches se précipitèrent en avant vers le fameux foulard. Un saut lui avait donné plus de détente et il l'arracha au vol, se retrouvant par terre, le truc bleu à la main et un sourire humoristique et de triomphe aux lèvres. Puéril, certes, mais même pour lui, cette ambiance de boudage (qu'il n'avait pas remarquée uni-sens) était désagréable et lui pesait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Mar 13 Juil - 19:36

Le mioche fit un parcours plus long que le sien ou il ne continua pas à s'échauffer mais ce n'était rien, Wolfgang n'était pas fatigué et le temps qu'il attendit, il eut tout loisirs de se reposer en attendant la suite. Il vit le gamin revenir et déposer le sac, enfin le balancer. Mais tant pis s'il n'était pas content, pour une fois que Wolfgang avait quelqu'un pour s'entrainer avec lui, il n'allait pas lui faire le plaisir de s'énerver trop.

Il le regarda alors que l'autre parlait de prendre le foulard. Il ne l'avait même pas attaché à sa ceinture donc il n'avait aucun intérêt à le prendre si ce n'était se ridiculiser. Et c'est précisément ce qu'il fit en se propulsant pour attraper un foulard que Wolfgang ne voulait même pas protéger. Il le regarder s'écraser au sol d'une manière encore plus ridicule si possible avec un sourire aux lèvres et il soupira.

" Très amusant, vraiment très amusant. Mais comme tu sembles peu intéressé très bien. "

Il s'éloigna de quelques pas et déclara finalement.

" Attraper le foulard ne te plait pas, donc on va faire autrement. Tu vas faire mon parcours et moi le tien en même temps. On ramasse tous les foulards au passage. Le premier à revenir est le vainqueur. Le vainqueur demande une chose au vaincu et comme je suis bon prince, si c'est toi qui gagne, ensuite tu peux partir, sinon tu restes jusqu'à ce que tu me battes dans une épreuve ou que j'en ai marre. "

Non, Wolfgang ne profitait pas du tout de la situation ... enfin presque pas. Il regarda le gosse pour voir si ce dernier acceptait ou non. Sachant que Wolfgang ne se laisserait pas battre facilement, pas facilement du tout même !


_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Mar 13 Juil - 20:04

Le sourire amusé qui avait naquis sur les lèvres de Peter disparût presque aussitôt en s'apercevant que ce mec n'avait aucun sens de l'humour, ça lui apprendrait tiens! À essayer de détendre l'atmosphère. Il se releva et s'essuya vite fait en écoutant les instructions du Flieger. Quand il eût finit, de colère, Peter balança le foulard par terre.
- C'était pour rire que j'ai fait çà. C'était puéril mais c'était pour détendre l'atmosphère. Enfin puisque vous êtes le parfait portrait du militaire con comme ses pieds et sympa comme une porte de prison. Vous voulez jouer comme çà donc? On va la jouer comme çà! Vous étonnez pas après qu'on vous crache aux pieds, vous êtes un con et c'est tout!!!
C'était donc énervé et tournant le dos à Wolfgang que Peter s'en alla sur la piste du Flieger. C'était pas très prudent d'en dire tant à un nazi mais vu le personnage, sans doute en avait-il rien à foutre et allait-il encore répondre par un sourire narquois mais Peter ne se donnait même pas la peine de s'y intéresser, il avait déchargé son sac et çà lui faisait du bien. Il partait en courant à une allure raisonnable pour ne pas s'essouffler trop vite.

Près de vingt minutes plus tard, il arriva à la boucle et constata avec effroi que l'uns de ses foulards avaient étés détachés, mais pas l'autre, Wolf était donc toujours dans la boucle et il avait un peu d'avance... Calmé depuis le temps, il décida de l'attendre pour faire le sprint final. Fair-play malgré tout car son circuit avait été beaucoup plus court que celui qu'il avait imposé à l'Allemand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Jeu 15 Juil - 15:02

Le parcours du gamin était long et Wolfgang s'amusait bien, cela l'entrainait convenablement et il allait assez vite pour ne pas trop tarder. Mais avec la différence de temps, il était possible que Peter ait terminé plus rapidement. Il n'avait pas répondu aux remarques qu'il avait faites car cela n'aurait certainement servi à rien. Il le considérait comme un allemand borné et incapable de réfléchir et son attitude n'allait pas changer simplement pour les beaux yeux de Wolfgang.

Il était légèrement essoufflé lorsqu'il arriva au bout de la boucle et il vit le gamin qui l'attendait. Il eut un sourire en détachant le foulard.

" Tu veux terminer rapidement c'est bien ça ! "

Il le regarda sans tout de suite commencer à courir et il se rendit compte qu'il avait eu plus de temps pour se reposer. Mais cela serait quelque chose de mieux, il pourrait faire un sprint final à égalité avec l'autre garçon qui, après tout, était plus petit et plus jeune que lui. Il aurait presque pu avoir pitié de lui et décider d'arrêter tout mais ce ne serait pas si amusant que ça et en plus, il trouvait que Peter était assez hautain pour risquer d'avoir des ennuis. Et ce serait tout de même dommage.

" C'est gentil de m'avoir attendu, mais dis moi, c'était quoi tes actions si dangereuses ? "

Il n'attendit pas que le gosse réponde et il commença à courir sans prévenir, oui ce n'était pas parce qu'il avait décidé d'être un peu plus fair play que Wolfgang allait se laisser faire. Il courait cette fois presque à la limite de ses capacités, gardant un peu de vitesse pour la fin de la courses.

[HJ : Le gagnant va être issu d'un jet de dés dans mon prochain post... donc tu ne peux pas déclarer que tu passes la ligne d'arrivée en tête.]
_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Jeu 15 Juil - 17:56

Conformément à ce qu'il pensait, Peter n'eus pas à attendre très longtemps le jeune Allemand au croisement. En fait, juste le temps de reprendre son souffle sans que les muscles ne refroidissent, c'était parfait!
Cette fois-ci ce fut lui qui l'accueillit avec un sourire triomphal qui se valait bien! Toujours bon joueur, il laissa à ce dernier le temps de reprendre lui aussi son souffle.

-Hum... Peut-être pas, j'aime bien l'air champêtre...
Il observa ensuite Wolfgang attentivement pour repérer si il décidait de se lancer déloyalement ou pas dans la course. Ne repérant rien qui le trahirait, il baissa sa garde, ce qu'il allait regretter.
- Comme je lai dit, des... Hé!! Tricheur!!
Il se lança immédiatement à sa poursuite. Cette fois-ci il le prenait un peu mieux qu'avant mais il détestait toujours autant ce mec. Sadique, déloyal, tricheur... Tous les adjectifs qu'il aurait spontanément donné pour décrire les nazis se retrouvaient en lui... A mon qu'ilne soit tout simplement aussi espiègle que lui puisque qu'il était jeune.
Il repensa alors au jeu du vampire à la fête des fous, mais une bonne action était encore trop peu pour juger pensait Peter. Qui qu'il en soit, ces réflexions ne l'empêchaient pas de courir puisqu'il avait bien l'intention de le battre à son propre jeu. Mais il était plus grand et sans doute aussi bien si ce n'est plus entraîné que lui, ce serait très difficile. Il adoptait donc sans le savoir la même technique que lui en courant vite sans pour autant sprinter, histoire de garder cela pour la fin. Si ce type avait accroché des foulards sur le chemin, il perdrait le moins de temps possible à les décrocher, quitte à les déchirer au vol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Ven 16 Juil - 22:20

La course avait reprit et Wolfgang ne se préoccupa même pas du fait qu'il soit traité de tricheur. Il n'avait pas caché qu'il allait tout faire pour gagner. Il regarda le chemin qu'il lui restait à voir, il courut le plus rapidement possible car c'était ce qui lui restait à faire pour pouvoir faire l'exercice suivant à Peter. Il connaissait très bien ce qu'il avait à faire et il savait que sans cet exercice préliminaire, l'autre aurait pu refuser. Il se demanda par contre ce que Peter allait lui demander.

Il se retourna une fois pour voir où en était le gosse. Comme il l'avait pensé, il n'était pas si fatigué et cela risquait de le pénaliser. Mais son avance était tout de même importante et croissait de plus en plus. Il inspira tout en évitant une racine qui aurait pu mettre fin à son avance et il continua son chemin sans plus attendre. Mais il entendit un bruit derrière lui et il ne se retourna pas mais il compris que la racine était plus traitresse qu'il ne l'avait cru.

Il arriva à la fin du chemin et posa les mains sur ses genoux pour reprendre son souffle et il se redressa avec un sourire aux lèvres.

" Tu n'aurais pas dû m'attendre. Mais comme tu as été gentil, je vais l'être aussi. "

Orion souffla en songeant à l'entrainement que faisait son pilote et il regarda les deux garçons en se demandant si le plus jeune songeait que son pilote n'était pas si sadique qu'il le croyait. Il savait que Wolfgang n'était pas si heureux que ça de le faire bouger, et ce n'était pas pour l'humilier qu'il le faisait, mais parce que c'était important de créer un esprit de compétition et que peut-être ce garçon aurait un jour plus de cran.

" Tu as fait quoi alors ? Non, ce n'est pas mon gage. Je me renseigne simplement. "

Il le regarda pour ne rien rater de ses expressions pour voir si réellement c'était dangereux pour lui. Puis il se dirigea vers le ruisseau et regarda le vieux mur qui était de l'autre côté. Oui, c'était le bon lieu pour ce qu'il avait prévu.
_________________

Avatar from Ulenka


Dernière édition par Wolfgang Abendroth le Ven 16 Juil - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Char d'assaut chaleureux
avatar

Messages RP : 196
Messages : 1140

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Ven 16 Juil - 22:20

Le membre 'Wolfgang Abendroth' a effectué l'action suivante : Jet de dés

#1 'D6' :


--------------------------------

#2 'D6' :


--------------------------------

#3 'D6' :


Premier dé : Peter
Second dé : Wolfgang
Troisième dé : Réussite.
Wolfgang gagne par rapport à Peter avec une réussite très importante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adler.jdrforum.com
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Ven 16 Juil - 23:00

Après une course qui n'en était pas vraiment une, la ligne d'arrivée pointait son nez à l'horizon. Tous deux augmentèrent alors la vitesse et en particulier Peter qui avait déjà du retard au départ dût à la tricherie de l'Allemand. Le jeune garçon baissa alors la tête et donna tout ce qu'il avait afin de franchir la ligne avant son ennemi. Mais le problème quand on baisse la tête, c'est qu'on voit pas devant soit, et s'il rattrapait l'Allemand lentement mais sûrement, Peter ne pût remarquer à temps l'énorme racine qui lui barrait la route. A toute vitesse, Peter ne pût réagir et cela ne pardonna pas, ses pieds décolèrent et il se retrouva à l'horizontale à cinquante centimètres du sol, parfaitement parallèle au chemin de terre. Les lois de la physique ne lui donnant pas plus d'un dixième de seconde avant de s'écraser, Peter n'eût pas le temps de tendre son bras en avant pour faire superman et ne pût qu'essayer de protéger son visage lors de la chute. Essayer seulement, il s'écrasa lamentablement, les mains puis la tête dont le choc avec le sol fût amortit pas les membres antérieurs, puis les genoux. Il glissa sur peut-être 50 centimètres et mît plusieurs secondes à placé ses mains, complètement sonné par le coup, se demandant encore ce qui s'était passé. Le garçon redressa alors la tête, il était dans un état lamentable, outre la saleté sur ses vêtements, son nez coulait à gros bouillons et ses paumes comme ses genoux portaient des traces d'écorchures. Le plus impressionnant restait sans doute son nez car même s'il n'avait sans doute rien de cassé, il y avait un jolie tache de sang sur le sol. Redressant donc sa tête, il contempla l'Allemand franchir à l'aise la ligne d'arrivée. Il rebaissa alors la tête tapant d'un poing rageur sur le sol, plu que de douleur, c'était une larme de rage qui coulait de sa joue, il avait été fair-play et la victoire lui avait échappée pour çà, parce que l'autre avait triché. Il resta comme çà, prostré avant de se relever et rejoindre Wolfgang et son dragon, se tenant le nez et un regard encore plus noir pour le tricheur. Toujours la main sur le nez, il répondît à la question d'un ton froid et haineux.
- Le genre de truc qui fait que Pfeffel à tenté de me tuer.
Il marqua une pose et enleva ensuite la main de son nez.
- Il m'a tiré dessus, deux fois, j'ai entendu les balles siffler ce jour là. Si j'avais pas couru pour m'échapper, il m'aurait sans doute collé une balle dans la tête. Si tu me crois pas, va examiner la fontaine du parc de Saint-Paul, l'impact y est encore.
Il remît ensuite sa main sur son nez et continua.
- Tu comprend mieux maintenant pourquoi je t'ai imploré avant-hier?
Et c'est pas le pire que j'ai fait pauvre cloche.

Il se mît à ricaner à cette pensée, en posant ses yeux méprisants sur le Flieger, il riait. Ce rire devînt même très intense, il se foutait de la gueule de Wolfgang, clairement. Réjouit qu'il était de conserver quoi qu'il arrive une longueur d'avance sur le jeune Allemand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Sam 17 Juil - 12:05

Non mais ce n'était pas possible d'être aussi abruti ? Il s'était fait mal au nez et maintenant il saignait. Dire que Wolfgang n'avait pas voulu ça était un euphémisme. Il soupira en le regardant parler de ce qu'il avait fait pour mériter la colère de Pfeffel, même si personnellement il sentait bien que cette colère était toujours tout sauf méritée. Il agit tout de même assez rapidement car sinon il se retrouverait dans de beaux draps à chercher à couper le saignement du nez du gosse. Il alla vers la rivière et sortit un tissus blanc de sa poche qu'il trempa dans l'eau froide. Il retourna ensuite vers son dragon sans dire un mot et sortit quelques morceaux de coton qu'il avait toujours avec lui. Il s'approcha ensuite du gamin et le fixa droit dans les yeux.

" Vire ta main. "

Comme l'autre ne réagissait pas assez vite à son gout, il retira d'office la main et posa le tissus humide sur la joue avant de le passer sur le visage abimé. Il tentait de ne pas lui faire trop mal et il lui reposa la main sur le nez, protégée cette fois par le tissu. Il prépara ensuite une tige de coton qu'il laissa sèche et il retira une nouvelle fois la main du français avant de lui prendre la tête de la main gauche et d'introduire la mèche de coton de la droite. Cela ferait l'affaire.

" Maintenant tu gardes appuyé et ça va se calmer. Tu n'es pas tombé dans les pommes donc ce n'est pas cassé. Assied toi sur le sol et réponds moi. Tu as mal où ? "

Le ton de Wolfgang était nettement moins sec qu'au départ, cela n'aurait servi à rien de lui crier dessus. Il retourna vers Orion tout en écoutant pour voir si Peter répondait à sa question et en ramenant la trousse de premier secours. Il avait là dedans tout ce qu'il fallait pour le soigner et pour éviter une infection. Et si l'autre protestait il s'en prenait une ! Parce que oui ça allait bien de jouer les durs mais à la longue c'était fatigant, surtout quand la santé était en jeu.

Il sortit un petit flacon d'alcool et des compresses en regardant les dégats sur les genoux. Pfff lamentable. Mais bon, il avait voulu gagner donc c'était presque logique. Il imbiba une compresse d'alcool et la déposa sur le sac avant d'aller en mouiller une autre au ruisseau. Oui, il avait choisi le bon endroit. Il s'agenouilla devant le gamin et commença à le soigner.

" Ne bouge pas. "

C'était surtout pour le moment où il mettrait l'alcool qui risquait d'être douloureux sur les petites écorchures.
_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Sam 17 Juil - 15:05

Quand l'Allemand se rapprocha de Peter, il s'attendait à tout sauf ce qu'il lui dit. En fait, l'ordre d'enlever sa main de son nez l'avait tellement prit au dépourvut que l'Allemand avait décidé de faire le geste à sa place. C'était bien la première fois qu'il lui faisait quelque chose de bien et c'est fou ce qu'un simple petit geste peu avoir comme conséquences. Dans le cas présent, Peter était totalement déboussolé et ne savait plus du tout quoi penser du type qui lui faisait face, partagé entre ce sentiment de haine qu'il avait toujours et de l'incompréhension de ce geste étonnamment altruiste qui contrastait totalement avec le portrait qu'il s'était fait de lui en quelques secondes. Car s'il était si salaud que çà,, il se serait contenté de lui filer un mouchoir avant de lui faire continuer les épreuves, non vraiment Peter était déstabilisée et cela se voyait dans ses yeux.
Peter obtempéra sans faire d'histoire et répondit à Wolfgang d'un ton absent tout en pointant ses genoux et ses mains.

- Un peu aux mains... Et aux genoux aussi.
Peter fît une grimace quand il le vît revenir avec le flacon d'alcool. Il acquiesça de la tête quand Wolfgang lui dit de ne pas bouger, il pouvait donc y aller, Peter ne bougerait pas davantage. Quand l'alcool fût appliqué sur ses plaies, il serra les dents en émettant un bref son de succion. La douleur passait petit à petit et il supporta les autres applications, même si çà faisait plus mal, c'était toujours la première fois qu'on appliquait l'alcool que c'était dur à supporter car pour les autres, on savait à quoi s'attendre. Lentement mais sûrement, son nez saignait de moins en moins. Quand Wolfgang releva la tête, Peter l'interpella.
- Danke schön.
C'était une exclusivité : non seulement il avait dit merci, mais en plus avec un sourire sincère. De plus, pour la première fois Wolf' pouvait plonger ses yeux dans les siens et ne pas y voir de la haine, il restait de la suspicion mais plus de colère, remplacée par de la gratitude. Ça y est, Peter venait inconsciemment de faire le premier pas mais c'était encore fragile. Les réactions futures de Wolfgang seraient déterminantes pour la suite, il n'incombait qu'à Wolfgang de continuer dans cette voie ou de réinstaurer le rapport de crainte et de mépris que Peter éprouvait à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Dim 18 Juil - 20:17

Wolfgang regarda le gosse se laisser faire sans broncher et il lui fit un sourire sincèrement désolé. Il n'était pas prévu qu'il revienne en moins bon état chez sa mère. Car il avait appris cela aussi, il vivait seul avec sa mère et il aurait peut-être été préférable de ne pas insister outre mesure. Il soigna les genoux en premier sans se préoccuper de ce que pouvait en penser le garçon, l'important était d'agir rapidement et d'empêcher toute infection inutile.

Il se redressa en entendant le remerciement dans sa langue et il tendit le coton pour que Peter nettoie ses mains, il n'avait pas à le faire lui, il ne s'occupait pas d'un enfant en bas âge incapable de se débrouiller seul. Il était prêt à parier que son élève du moment arrivait à s'habiller seul !

" Bitte schön. "

Il se redressa avant d'aller ranger la trousse de premier secours. Il fit quelques pas en direction d'Orion regardant la réaction du dragon qui semblait s'être assoupi. Il savait que c'était du coup bien calme et que le Falken était en confiance et donc qu'il pouvait l'être lui aussi. Il fixa Peter un instant et se demanda ce qu'il aurait fait à sa place. Cela aurait été certainement pire, il ne se serait jamais laissé faire et c'était donc logique qu'il se retrouve un peu en lui. Il s'installa sur le sol à coté du garçon dont il ne connaissait pas la véritable nationalité et lui parla plus gentiment.

" Et maintenant ? Que veux-tu faire ? Je pourrais te demander ce que je veux selon mon bon vouloir, mais bon ... ce serait idiot et puéril. Je te proposerais bien un exercice différent, un truc qui forme les soldats. Mais avant j'aimerais savoir pourquoi il t'a tiré dessus Pfeffel ? Enfin si tu peux me le dire, peut-être était-ce quelque chose de très mauvais et donc que l'avouer à un terrible soldat allemand n'est pas possible. Enfin... terrible c'est à voir, j'ai perdu toute crédibilité en te soignant non ? "

Il parlait gentiment et calmement donc maintenant voila que la balle était dans son camp. Le ton de Wolfgang n'était pas méchant, il était presque amusé et volontairement rieur. A Peter de voir ce qu'il allait faire et dire.
_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Dim 18 Juil - 23:37

Petit à petit, Peter commençait à considérer différemment le garçon en face de lui. A la glace avait été dure à briser mais elle réduisait et se fissurait. Il eût même le privilège de voir un air désolé sur la mine du garçon face à lui, chose inhabituelle et qui lui plu particulièrement. Wolfgang marquait donc des points et semblait ne pas vouloir s'arrêter
- Bitte schön
Waah!! Ça doit faire mal!!! Ça doit t'arracher la gueule non?
Pensa-t-il tandis qu'il avait le dos tourné. Quand Wolf' revînt, le décompte des points augmenta encore pendant son discours. Il prenait çà avec humour donc la glace était vraiment sur le point de rompre. Peut-être n'était-ce que temporaire mais dans ce cas-là, mieux valait en profiter le temps qu'il était plus sympathique. Peter voulut se servir de ses bras comme trépied mais se rappela dans quel était elles étaient. Aussi il les garda bien près de lui et répondît assis.

- Oh, soyez pas si sévère avec vous même. Vous pouvez effrayer encore pleins d'enfants en jouant sur le terrible nazi.
Dit-il en rigolant et imitant un geste de morsure avec ses doigts. Il s'attela ensuite à répondre à la première question.
- Bah pour Pfeffel... Faut dire aussi qu'il avait de quoi être en rogne...
Peter marqua une pause, plus grave.
- Siedler m'a même dit plus tard qu'il aurait pût me faire fusiller pour çà... Mais il à été plus indulgent et m'a punit... D'une manière très désagréable quand même...
Y'avait quand même un truc qui le turlupinait, il paraissait qu'on avait pas le droit dans le droit allemand d'exécuter un enfant de moins de 16 ans, pourquoi Siedler avait-il alors brandît la menace du peloton?
Oh et puis zut après tout, Peter décida de se lâcher.

- Ce soir là, Siedler me demandait si je voulais qu'il me raccompagne chez moi, je l'ai envoyé se faire voire alors il à fait signe à Pfeffel de me saisir pour m'emmener à la Gestapo. Sans doute voulait-il seulement me faire peur, mais comme je n'en savais rien, j'me suis débattu.
Peter marqua une pause, un sourire aux lèvres qui se mua immédiatement en fou rire tandis qu'il racontait la suite.
- J'lui ait mit un coup de pied dans les roubignoles! Et après je me suis barré! Hahaha! Hum...
Il arrêta vite son rire, ne sachant pas comment il allait le prendre, pris un ton plus sérieux.
- Je... Je suis désolé... C'est vrai que c'est pas drôle...
Et d'attendre la réaction de l'Allemand. En tout cas, à lui révéler un tel secret, celà prouvait bien que Wolf' avait effectivement fait tomber la façade, mais surtout que Peter commençait à accorder sa confiance... Un peu vite en besogne certes, mais il avait toujours été réputé pour sa naïveté aussi.

hrp : Bon quitte ou double, Wolf' va-t-il apprécier? Va-t-il le détester? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Mar 20 Juil - 11:38

En tout cas le gosse reprenait vite du poil de la bête et il avait du coup une certaine facilité à parler tout en plaisantant vis à vis de Wolfgang. Il le dévisagea quelques instant avant de lui donner une légère tape derrière la tête.

" C'est ça, fout toi d'ma gueule pendant que tu y es ! Ah ! La jeunesse ! "

Nul doute qu'il avait prononcé ces mots avec humour et que même la tape n'était certainement pas assez forte pour faire le moindre mal. Ensuite vint l'explication concernant ce qu'il avait fait à Pfeffel. Wolfgang l'écouta sans l'interrompre, attendant de voir ce que ce gosse avait bien pu inventer pour énerver le gros balourd.

Alors déjà le faire fusiller c'était du flan parce que jamais Siedler n'autoriserait un truc pareil. Wolfgang le toisa pour voir s'il plaisantait mais non a priori donc l'homme avait dû tenter de l'impressionner. Tout comme le moment où il parla de se faire raccompagner chez lui. Oui, c'était le genre de Siedler de faire ça mais après quand le fou rire commença, Wolfgang se demanda s'il n'était pas totalement idiot ce gosse. Il le regarda plus longuement et éclata de rire à son tour quand il comprit ce qui donnait cette envie de se marrer à son camarade.

Oui, le gosse venait de passer en quelques instants à l'état de camarade de jeu, et c'était une promotion intéressante pour lui ! Le jeune homme attendit encore un petit peu quand le petit se calma puis il le fixa droit dans les yeux. Il s'était composé un visage assez fermé mais était trahi par une crispation de la mâchoire pour ne pas éclater de rire. Crispation qui ne tint pas et il s'écroula sur le sol, plié en deux en tentant de parler.

" P'tain, dans les ... oh mais non j'y crois pas ... la tronche qu'il devait tirer ... "

Il se calma un petit peu sans se redresser, allongé de tout son long dans l'herbe. Tant pis pour les traces sur son uniforme ! Il plaça ses mains derrière sa tête pour regarder le ciel.

" Et maintenant qu'on commence à se dire tous les deux que l'autre n'est pas uniquement un abruti fini, on fait quoi ? "

Oui, parce que c'était bien beau de faire ami ami avec les petits mais après il fallait décider de quoi faire. Wolfgang tourna la tête pour voir si Peter saignait encore du nez tout en se préparant à lui donner du coton si nécessaire. Mais là ça devait être bon non ?
_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Mar 20 Juil - 16:40

Par réflexe, Peter ferma légèrement les yeux et rentrait la tête dans les épaules lorsque la claque lui arrivait vers l'arrière du crâne. Cependant le geste était volontairement exagéré dans ce cas précis, preuve qu'il ne prenait pas mal la plaisanterie. Par contre, l'éclat de rire suivant qui avait été réprimé par le garçon refît surface quand il fût assuré que Wolfgang, tout nazi qu'il était, ne pouvait s'empêcher d'en rire lui aussi. Il ria donc de bon cœur avec lui en repensant à la tronche crispée que tirait le militaire quand ses bijoux lui étaient remontés aux amygdales. Presque aussi crispé que paraissait le Flieger quand il avait essayé de reprendre son sérieux, mais Peter n'avait pas été dupe une seule seconde et riait toujours alors que le flieger face à lui tirait une tronche pincée et encore plus comique encore que la situation.
- Sur le coup, j'avais pas envie de rigoler mais faut reconnaître... Qu'il avait une sacrée gueule! Hahaha!!
Puisque çà faisait un moment qu'ils en riaient, Peter se calma en même temps que Wolfgang et se rapprocha pour être lui aussi dans l'herbe. Il s'assît à deux mètres à côté du Flieger, en tailleur et les mains sur le sol, servant de trépied à son dos. Il eu une légère grimace en l'entendant redire qu'il «fallait faire quelque chose». Peter n'était pas en mauvaise condition physique mais c'est vrai qu'il était un peu gringalet, il tourna donc la tête vers Wolfgang pour lui répondre.
- Je sais pas... A vous de me le dire...
Après une très courte réflexion de moins de deux secondes, il rajouta avec un sourire.
- Z'aviez pas paré de faire de moi un soldat ou un truc comme çà?
Le sourire était amical mais néanmoins un peu crispé, sa proposition était clairement pour faire plus plaisir à Wolf' qu'à lui mais il supporterait... Du moins il espérait. Il se releva sans prêter attention à ses vêtements, de toute façon au point où il en était ce n'était pas un peu plus ou moins de poussière qui allait aggraver les choses. Prêt à l'entraînement, Peter ajouta néanmoins avec une une légère mauvaise foi.
- N'empêche que z'avez triché...
Ça aurait peut-être pas changé grand chose au résultat de pas tricher mais en attendant, il avait triché, na!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Mer 21 Juil - 12:04

Le sourire de Peter n'était pas très assuré alors qu'il parlait de ce qu'il souhaitait faire. Ah oui, cette histoire de faire de lui un soldat semblait l'intriguer autant que l'apeurer et Wolfgang eut un léger sourire alors qu'il entendait la réponse. Et bien oui, il pouvait tenter de faire de lui un soldat mais ce ne serait pas si amusant que cela de faire des exercices trop militaires et rigides. Pour le moment, il fallait espérer que le garçon aimerait son idée de défi physique. Mais c'était un adolescent donc ça devrait faire l'affaire.

" Oui ça devrait être possible de faire de toi un soldat, enfin de te muscler un peu quoi. "

Il le toisa quand il annonça qu'il avait triché et il haussa les épaules sans répondre sur le moment. Il préféra attendre quelques instants et se relever lentement sans parler. Puis, il alla vers Peter et tendit une main vers lui pour l'aider à se lever, sans oublier de bien se caler sur ses jambes des fois que le gamin tenterait de le faire tomber.

" J'ai profité de la situation, il faut que tu apprennes à être moins gentil toi ! "

Et sans attendre de réponse particulière, il poursuivit avec l'explication de l'exercice suivant.

" Je te propose de franchir ce qu'on appelle en français un mur breton . Si tu regardes là bas tu vas voir qu'il y a un vieux mur à moitié en ruines juste à côté du ruisseau. Le but est de réussir à monter dessus en prenant un peu d'élan. Et sans tomber à la flotte bien sûr. Je vais te montrer. "

Il s'éloigna vers le ruisseau et prit de l'élan en inspirant fortement avant de partir en courant et sans marquer la moindre hésitation. Il savait que dans cet exercice c'était l'hésitation qui faisait échouer, ça et le manque d'expérience bien entendu. En arrivant à quelques pas du ruisseau, il adapta sa course pour avoir la fin de sa course d'élan le plus proche possible de la berge et pour pouvoir prendre un appui solide. Puis, il sauta plus en hauteur qu'en longueur, son élan lui suffisant pour franchir l'étroit passage aqueux. Il attrapa le haut du mur avec les bras et fléchit les jambes pour ne pas se retrouver plaqué contre l'obstacle. Il se repoussa un peu avec les pieds alors que ses bras le hissait sur le haut de l'obstacle.

Essoufflé mais heureux, il se dressa sur le mur qui ne dépassait pas le mètre quatre-vingt-dix mais qui était largement assez haut pour des adolescents.

" Tu te sens de le tenter ou tu n'as pas le courage ? "

Le dernier mot était visiblement moqueur et Peter devrait sentir que Wolfgang voulait ainsi le pousser à accepter le défi.

Spoiler:
 

_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Mer 21 Juil - 12:47

Peter regrettait un peu ce qu'il venait de dire : voilà qu'il avait été pris au sérieux et que le grand dadais parlait dans faire un soldat... Ça ne risquait pas d'être facile... Pour l'un comme pour l'autre d'ailleurs. Il accepta son aide pour se relever sans essayer de le faire tomber et lui lança en revanche un regard noir quand il lui dit qu'il avait été trop gentil. Il ne se dégonfla pas et lui répondit de but en blanc.
- C'est là qu'on voit qu'on a pas les mêmes valeurs... Moi je préfère être trop gentil et pas assez, même si on dit "trop bon trop con". J'préfère me comporter en con qu'en connard.
Il n'appuya même pas la dernière phrase pour laisser penser qu'il traitait Wolf de connard car ce n'était pas le cas. C'était pas un tout petit geste anti-sportif qui faisait de vous un connard, si çà en avait été un vrai, il n'aurait pas à subir cet entraînement mais il serrait rentré chez lui en boitant deux jours plus tôt.
Pour la suite, il se montra très attentif à la démonstration de Wolfgang, afin de bien retenir la technique pour ne pas se vautrer dans la flotte ce qui ne serait pas très apprécié par sa mère... Mais il pensa tout de suite après qu'il allait de toute façon se faire engueuler vu l'état dans lequel était déjà ses fringues. Cela le décida d'ailleurs à sauter après la provocation de Wolf', il n'y aurait pas répondu dans d'autres circonstances mais là comme il n'avait rien à perdre, il prît son élan et sauta en grommelant plutôt fort qu'il en avait marre de ses provocations à deux balles et qu'il allait lui montrer s'il n'avait pas le courage.
Le premier essai fût un ratage complet : Même si le saut était tout à fait correct, la réception était merdique. Ses mains avaient accroché le haut du mur mais elle lui avait faite subitement mal, concentré alors sur sa douleur, Peter en oublia de positionner ses pieds et s'étala de tout son long sur le mur, le cou étiré dans le prolongement de ce dernier. Il ignorait de qui il s'agissait mais Peter ressemblait alors grandement à Daffy duck étalé contre un mur. Dans la même veine que le Looney toon, l se laissa lentement glisser le long du mur sans bouger, le regard vide, avant de basculer dans le ruisseau. L'enchaînement était donc très comique et Peter ressortit trempé du ruisseau encore plus déterminer à passer ce

- Putain de mur à la con...
La deuxième fût la bonne. Peter était entraîné et s'y connaissait un peu en escalade en milieu urbain vu le nombre de fois ou il était descendu par la gouttière ou fait des courses d'obstacles pour échapper à ceux qui dans les premiers jours voulaient péter la gueule au sale schleu. Donc le saut fût identique mais il positionna correctement se pieds pour se réceptionner. Néanmoins la douleur dans sa main gauche fût très vive et il lâcha prise, se retrouvant accroché au mur avec seulement une main. La suite de l'exercice fût très difficile mais il réussit au bout de quelques secondes à repositionner sa seconde main sur le haut du mur. Le reste fût un jeu d'enfant et il se hissa très rapidement sur le haut du mur. Il s'assis en haut de ce dernier et avec un sourire triomphal écarta les bras.
- Tadaa! T'es impressionné hein?
Bon, il s'attendait à une réponse cinglante/moqueuse/provocatrice mais travaillait déjà son calme pour ne pas descendre et lui péter la gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Jeu 22 Juil - 11:41

Oula, le petit se rebellait et pestait contre le vilain allemand tricheur qui avait honteusement gagné le droit de le faire tourner en bourrique. Wolfgang ne répliqua pas car cela n'aurait servi à rien et il se laissa glisser du mur du coté où il n'y avait pas de ruisseau avant de franchir le mince filet d'eau d'un bond alors que Peter s'apprêter à le franchir.

Il le regarda faire en s'approchant tout de même des fois qu'il y ait besoin de son aide mais non, pour tomber à l'eau le gosse n'avait besoin de personne et Wolfgang retint un éclat de rire qui aurait fait mauvais genre dans leur amitié, enfin leur respect, naissant. Il le regarda recommencer tout en était trempé et il attendit que la chute soit à nouveau au programme. Mais non, il semblait que le gamin avait comprit la technique et qu'il avait un peu de force dans les bras. Il avait surtout de la chance que le mur soit assez ancien et pas trop lisse pour pouvoir se servir de ses pieds pour grimper mais bon c'était bien qu'il y parvienne.

Le comportement puéril le fit pouffer dans sa main avant qu'il ne reprenne son calme et qu'il fasse un sourire moqueur au petit.

" Oui, finalement tu n'es pas si irrécupérable qu'on pourrait le penser. Mais je me demande pourquoi tu as tenu à prendre un bain avant de réussir ? "

Il reprit son élan et grimpa sur le mur pour s'installer aux côtés de Peter tout en remarquant une chose et en souriant.

" Mais si je ne me trompe pas tu viens de me tutoyer ! Tu viens de remarquer que je n'ai pas plus de poil au menton que toi... enfin si faut pas trop pousser quand même ! Bon, on fait la paix ou tu me recraches aux pieds si on se croise à nouveau ? "
_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Jeu 22 Juil - 13:24

Peter répondit à la remarque du flieger en singeant une fausse moue de vexation à ses dires, mais c'était clairement comique.
- Chais, pas j'trouvais qu'il faisait un peu chaud aujourd'hui.
Il regarda ensuite Wolf d'un air de dire "on me la fait pas".
- Et puis hé, suis sûr que toi aussi t'a prît un bain les premiers essais. Non?
Peter regardait Wolf avec des yeux pleins de malice et un peu de moquerie aussi. Moquerie qui disparût vite car c'est plutôt vert de jalousie que Peter regarda ensuite Wolfgang se hisser sur le mur avec une si grande rapidité et agilité que c'en était décourageant. Ya pas à dire, il était entraîné le bougre... Et tout footballer qu'était Peter, il était encore lui derrière. Agile et attentif en plus, car Wolfgang avait perçu un tout petit détail dans la modification de son parlé jusqu'alors. Il se mordît la lèvre inférieure en réfléchissant à ce qu'il allait bien pouvoir répondre. Après une courte réflexion avec un air grave, il décida de reprendre sur le ton de l'humour.
- Voui... J'essaierais de retenir mes glaviots rebelles dorénavant.
Accompagné d'un sourire, néanmoins il y avait quelque chose qui le dérangeait et cela était très simple à comprendre : leur nationalité. Elles étaient opposées et ennemies malgré tous les bons discours de leurs dirigeants. Dès lors une vraie amitié était alors difficile pour Peter, et quand bien même possible, ce serait une amitié dérangeante ne serait-ce qu'auix yeux des autres. Tiraillé entre sa patrie d'origine et celle qui l'avait accueillit, Peter n'avait jamais vraiment pût faire de choix.
- Par contre... Je me ferais lyncher si les autres apprenait que j'ai passé ne serait-ce qu'une journée avec v... enfin, avec toi.
Peter avait un air beaucoup plus grave sur le visage, il fixait le ruisseau qui suivait son cours sans trop savoir quoi ajouter. Il tourna ensuite la tête vers lui, des yeux humides comme si çà lui écorchait la gueule de dire çà.
- Je suis Français, pour moi c'est interdit de fréquenter un Allemand. Même si au final il est plus sympa que biens de français.
Il dit avec un sourire, espérant qu'il avait compris la métaphore. Il n'était pas "interdit" de fréquenter des Allemands mais la société le voyait d'un sale œil et çà, Wolf' était largement assez intelligent pour le comprendre. Il se sentît néanmoins obligé d'argumenter.
- En fait, tout ce beau discours... C'est juste pour te demander de rester discret à propos de...
Peter avait du mal à trouver les mots, c'était très hésitant comme discours, et maladroit aussi. Il le sentait en le disant.
- Notre amitié? Ou du moins le début de ce que j'espère être une amitié.
Corrigea-t-il avec un clin d'œil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Dim 25 Juil - 19:39

Peter lui répondait assez calmement et Wolfgang le toisa alors qu'il donnait quelques explications et tentait de se justifier sous les sourires de l'allemand. Il ne se moqua pas immédiatement car ce n'était pas une bonne chose pour le moment. Mais ça venait vite et dès que la question fut posée, il répliqua.

" Un bain oui, mais pas en m'étalant sur le mur comme une crèpe pour un oubli stupide finalement. "

Oui, il se rapprochaient mais ce n'était pas une raison pour laisser passer ça. La suite de la conversation lui fit perdre un peu de sourire alors que le gosse se déclarait français et parlait un allemand impeccable sans accent français et surtout qu'il se nommait Peter Fischer, c'était tellement commun en France de type de noms. Wolfgang fit un léger effort et l'écouta terminer en hésitant alors qu'il lui proposait finalement une amitié entre eux deux.

Qu'allait-il faire ? Accepter était envisageable mais si cela continuait, l'allemand serait ami avec plus de français que de personnes de sa nation et ... ça ne faisait pas grand chose mais il pouvait tout de même y réfléchir un peu plus longtemps qu'à l'habitude. D'un autre côté, est-ce qu'il était possible de se trouver des amis à la base ? Il était le seul de cet âge, le seul adolescent allemand en poste et mis à part Camille qui avait un caractère proche du sien mais qui était français, il avait l'impression d'être le seul jeune !

" C'est certain que de se nommer Pierre Poisson ça montre ton ascendance française. Tu ne veux pas me dire depuis quand tu es français ? Pas bien longtemps non ? "

Il descendit du mur en souriant et se dirigea vers Orion avant de crier à Peter.

" Tu veux qu'on soit amis et tu ne veux pas que tes autres amis le voient. Intéressant comme truc. Mais dans ce cas tu me proposes quoi exactement ? "

Alors ? Voulait-il répondre à cette question. Et à l'autre bien entendu ...
_________________

Avatar from Ulenka


Dernière édition par Wolfgang Abendroth le Mer 28 Juil - 11:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Dim 25 Juil - 21:54

Admettant son erreur intérieurement, Peter demanda à Wolf'
- Ok, mais il t'a fallu combien d'essais. Peut-être plus que moi. Des gamelles moins monumentales mais plus, je compense...
Dit-il en plaisantant. Il leva ensuite les yeux au ciel à la suivante tirade de Wolfgang sur ses origines.
- D'abord c'est pêcheur et pas poisson. Ok, je suis né à Stuttgart, j'ai grandît à Stuttgart et on à quitté Stuttgart pour Montreuil en 1936. On à eut la nationalité Française juste avant que vous arriviez à Montreuil, en 40. Après que papa soit mort.
Il avait toujours de la mélancolie à évoquer le décès de son paternel, cet événement était encore relativement récent dans sa tête et douloureux. Par la suite, Peter ne cacha pas sa déception à la dernière réflexion de Wolfgang. Certes c'était bizarre comme proposition mais en même temps aisément compréhensible non? Il releva la tête pour lui signifier.
- Est-ce si difficile à comprendre? Vous êtes l'occupant bon sang!!
Et il bondît à terre en un éclair pour le suivre et lui parler au lieu de crier.
- Malgré tous les beaux discours de Pétain, les gens n'aiment pas les Allemands et pour eux on est tous des nazis ce qui est encore plus détestable. Même aujourd'hui on continue à me traiter de nazi dans la cours de l'école alors que mes deux parents avaient leur carte au SFIO. Ya des gens intelligents qui comprennent que les Allemands sont pas tous des nazis et que les nazis ne sont pas des brutes sans cœur. Mais c'est le même sentiment d'animosité qu'en Allemagne après la guerre... Même les plus tolérants d'entre eux ce sont interrogés quand ils ont appris que je connaissais Siedler, s'ils savent que je te fréquente ouvertement, je perdrais mes derniers amis...
Il ne savait pas si ce petit discours clairement axé sur les sentiments donnerait un résultat efficace mais tans pis. Il était tout à fait correct de lui donner une explication, c'était même le minimum mais s'il ne s'en contentait pas, Peter ne pourrait foutre en l'air toutes ses amitiés pour un mec, qu'après tout, il venait de rencontrer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Jeu 29 Juil - 18:47

En entendant le français poser la question, Wolfgang sourit et attendit qu'il aille au bout de son idée. En effet, il pouvait dire qu'il avait été plus long à comprendre le fonctionnement mais en même temps, il n'avait pas eu de professeur et il était plus jeune. Mais ça, son orgueil lui interdisait de le mentionner.

" Peut-être. "

Ensuite il y eut des informations sur la nationalité de Peter et Wolfgang fronça les sourcils. Pourquoi dans ce cas voulait-il rester français ? S'il était d'origine allemande, il pouvait fort bien avoir nettement plus de privilèges qu'en était français. Mais là il ne semblait pas voir les choses sous cet angle. Est-ce que ses parents étaient contre le régime actuel ? C'était possible et même probable et le Flieger considéra son camarade de jeu d'un autre oeil.

Il ne répliqua pas et ne prononça pas une parole de réconfort pour la mort du père du garçon en attendant la suite. Oui, il comprenait bien pourquoi il ne voulait pas se montrer avec un soldat, c'était facile à comprendre et surtout les regards posés sur lui était suffisants pour... une minute ! Il avait dit SFIO ? Ce n'était pas aussi terrible que les communistes mais il paraissait que certains dans ce partit étaient totalement intégristes et contre les allemands. Wolfgang attendit la fin de la tirade larmoyante à souhaits pour répliquer à son tour.

" Tu perdrais tes derniers amis ? Dans ce cas ce ne sont pas de vrais amis ! Si tu as des gens qui restent avec toi juste parce que tu suis les carcans imposés je n'appellerais ça que des camarades. Mais je te comprends. Moi aussi j'aimerais avoir des amis de mon âge ici mais il semble que mon uniforme ne plaise pas à Saint Paul. "

Il fit un sourire assez clairement explicite, il n'en voulait pas aux autres mais tout de même, il aurait préféré ne pas avoir à parler de tout ça et surtout à vivre cette situation.

" Et fait attention à ce que tu dis. Le SFIO n'est pas une garantie en ce moment, surtout à Saint Paul. "

Plus question de jouer au soldat, mais cette fois-ci la discussion allait s'orienter vers le quartier le plus surveillé de Montreuil.
_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   

Revenir en haut Aller en bas

Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Les alentours :: L'arrière pays-