Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941] - Page 3


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Mer 22 Sep - 19:55

Peter grimaça à la remarque de Tim... Ça c'est sûr qu'il voulait lui causer des œufs mais de QUOI à propos des œufs? C'est là qu'était tout le mystère. Il écarquilla ensuite des yeux ronds en essayant de piger ce qu'on essayait de lui dire. Il fallait dire aussi que déjà les propos n'étaient pas faciles à saisir alors si en plus il articulait pas... Peter avait du mal... Et le fît remarquer.
- Heu... T'es conscient que j'ai rien pigé là? Donc j'te r'pose la question, de quoi tu m'parles? Je note aussi que t'emploie la deuxième du pluriel, donc venant de toi j'en déduis que c'est pas de la politesse et que tu parles de moi et d'une autre personne... Donc, de qui?
Cela dit, yavait quand même un truc que Peter avait compris à son charabia, c'était qu'il avait une idée d'où retrouver les œufs... Cette déclaration le fît sourire et avoir un peu plus de mépris pour le Timothée.
- Tiens donc, tu sais où trouver les œufs maintenant? J'croyais pourtant que tu t'était fait tabasser et tout... C'est peut-être pas tant l'cas qu'çà finalement... Ça viens d'où que subitement tu sais où les retrouver?
Peter secoua un peu la tête : Le vocabulaire et la manière de s'exprimer de Tim était en train de déteindre sur lui et çà il ne pouvait pas l'accepter... Ce qu'il ne pouvait pas accepter non plus c'était qu'on semble le remettre en question alors qu'il "fricotait" avec un Allemand, là c'était trop fort! Surtout venant de la part d'un mec qu'était tout le temps en train d'aller leur parler chez Manon.
- J'traîne vec l'boches, parce qu'il m'a obligé, l'autre jour en sortant du collège... Tu sais cet endroit où tu fous jamais les pieds... Le mec m'a abordé en me faisant un salut hitlérien et j'l'ai envoyé ce faire foutre. Alors il à tenu à assurer lui même mon entraînement... Et si çà te satisfait pas, toi aussi va te faire foutre...
Peter était très sérieux, vraiment pas d'humeur à plaisanter surtout avec Tim.
- Et si tu cherches vraiment un scoop, sache que je suis Allemand. Officiellement même!
Ça lui faisait mal d'en parler, d'une voix plus tremblante et plus mal-assurée il s'expliqua.
- On à reçu une lettre, moi et ma mère on va perdre la nationalité Française, c'est plus qu'une question de temps maintenant... Alors on va perdre la pension de mon père, j'vais sans doute devoir partir en usine dès que les vacances sont finies, et çà suffira sans doute pas pour qu'on garde l'appart de 30m² dans lequel on vît elle et moi... J'ai de putain de bonnes raisons d'être fâché contre "les miens". Et en plus j'te signale que c'est pas moi le traître dans l'histoire, qui c'est qu'à paumé par deux fois les œufs qu'on lui avait confié? Dont une fois que tu les as vendus quand même!!! Alors soit tu me dis c'que t'a à me dire soit j'veux plus jamais revoir ta gueule, T'a pigé?!!!
Rageur qu'il était Peter, les derniers mots étaient sortis en hurlant, faisant s'envoler quelques oiseaux alentours. Il avait besoin de passer ses nerfs et pas de chance çà tombait sur Timothée qui n'avait pas eût besoin de le pousser beaucoup. Il n'accepterait pas un seul sous entendu supplémentaire de ce type, il attendait donc la suite de la part de Timothée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 174
Messages : 212
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Jeu 23 Sep - 11:59

Visiblement Peter n'était pas content et c'était un euphémisme. Tim resta de marbre pendant le début du discours, ne s'énervant pas inutilement car après tout il y avait un peu de quoi s'énerver. Puis le français pas si français que ça a priori continua à parler et à s'énerver et Tim commença à trouver le temps long. Il le laissait répondre ou pas parce que là sinon il ne servait à rien qu'ils restent là tous les deux.

Les cris à la fin furent pour Timothée la goutte d'eau de trop. Il attrapa Peter et le plaqua contre un arbre avec une lueur dangereuse dans les yeux. Il respirait fortement et il ne faisait aucun geste pour avoir l'air plus gentil. Cette fois ce n'était plus le gamin au coeur d'or mais mal dégrossi que Peter avait en face de lui mais un adolescent prêt à tout et visiblement très énervé.

" Ecoute moi bien maintenant. " Le ton était glacial et la voix dépourvue du moindre accent. " Tu vas arrêter de hurler sinon tu ne pourras plus du tout parler. Je sais que j'ai merdé avec ça mais si tu le cries sur les toits on est bon pour le peloton d'exécution. Donc tu te tais et tu me laisses parler ! J'ai toujours su où ils avaient été emmenés les oeufs, je ne suis pas idiot au point de perdre leur trace. Ce s'ra dang'reux mais j'peux m'démerder. Toi par contre ça va pas l'faire si c'que tu m'dis est vrai. "

Oui, chassez le naturel et il revient au galop, Timothée avait reprit sa manière de parler si particulière en quelques phrases. Il inspira sans relâcher la pression sur Peter qui n'avait pas intérêt à bouger.

" Bon, je peux p'tet t'aider pour ta mère et toi. Pas pour les papiers mais pour le fric, t'auras juste des p'tits services à m'rendre pour des potes. "

La lueur dangereuse n'avait pas disparue encore dans les yeux de l'adolescent et il faisait visiblement un effort pour se contenir. Mais étrangement ce n'était pas forcément contre Peter que la rage était dirigée, enfin pas uniquement contre lui quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Jeu 23 Sep - 13:51

Peter fût surpris de la réaction de Timothée, surpris mais pas intimidé, pourtant il ne l'avait jamais vu comme çà auparavant mais c'était sans doute sa colère à lui aussi qui l'empêchait de s'écraser. Lui aussi mauvais, Peter se servît de ses deux bras pour dégager la poigne qu'avait Tim sur lui et le pousser en arrière, être mauvais lui aussi savais le faire.
- Tu me refait jamais çà...
Tim était déterminé mais Peter aussi, il était pourtant d'un naturel assez couard le jeune Allemand mais là il était visiblement endurcît, enfin visiblement parce que c'était quand même pas naturel pour lui d'être si mauvais et on pouvait quand même sentir un peu d'hésitation dans sa voix, mais un peu seulement...
Si Tim lui en collait une pour çà, il répliquerait et une bagarre aussi stupide qu'inutile commencerait entre les deux mâles pré-pubères.


Dans le cas contraire il la fermerais et écouterait sans broncher ce que Tim lui disait, la menace du peloton suffisait à l'apaiser puisqu'il était suffisamment naïf pour le croire bien que Peter avait prit soin d'attendre la fin de la partie sur les œufs avant d'hurler. C'est par la suite que Peter se montrerait le plus déstabilisé : il lui parlait de rendre des services pour des gens pour de l'argent... Peter aurait voulu lui répondre qu'il n'était pas un coursier et pas intéressé à ce point mais la curiosité de ce qu'il allait lui proposer l'empêcha de le faire.
- Vas-y, dis-moi, c'est quoi des petits services? Et c'est quels genre de potes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 174
Messages : 212
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Ven 24 Sep - 18:05

Si Peter eut envie de repousser Tim pour lui montrer sa force ce fut peine perdue car, oui, il recula, mais non il ne fut pas impressionné. Il en faudrait plus que ça. Il l'écouta prononcer quelques mots qui auraient pu être une menace si jamais il n'avait pas été certain de l'emporter dans un combat, même loyal et il le fixa quelques secondes sans ciller avant de répliquer sur un ton moqueur.

" Je le r'fais quand que j'veux et j'suis pas sûr qu'tu pourras m'emp'cher ! "

Oui, il pouvait sans mal maitriser l'allemand, d'ailleurs heureusement que Tim n'était pas un gosse habituel sinon il se serait facilement défoulé sur Peter après ce qu'il venait de dire. Il le laissa digérer ce qu'il venait de prononcer comme paroles et vit les calculs qui étaient effectués par le garçon. Oui, accepter une telle proposition de la part du garçon de courses de Madame Manon n'était certainement pas sans risque ou destiné à maintenir une bonne réputation mais tant pis.

Effectivement la question suivante ou plutôt les questions suivantes furent destinées à vérifier ces points de détail qui n'importaient que peu pour Tim mais qui semblaient être impératifs pour Peter. Franchement comme s'il n'avait jamais fait des choses un petit peu osées dans sa vie !

" T'crois quoi ? Que j'vais t'proposer d'bosser pour d'gens biens ? Franchement, t'sais exactement qui que j'peux t'présenter et c'qui y'aura dans les services t'inquiète juste aller d'un coin à l'autre dans Montreuil. C'que t'fais d'toute façon. Et t'auras pas d'problèmes parce que c's'ra pas d'trucs trop gros. "

Il le regarda quelques instants avant de croiser les bras et de s'appuyer contre un arbre en attendant de savoir ce qu'allait penser Peter de sa proposition. Ce n'était pas prévu au départ mais finalement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Ven 24 Sep - 19:55

Peter serra davantage le point quand Timothée se mît à le narguer, qu'est-ce que çà le démangeait de lui en coller une, qu'est-ce que çà le démangeait... Mais en même temps s'il y avait bien un point où il avait raison c'était là dessus... Il était beaucoup plus faible que Tim et même s'il ne se laisserait pas faire, résister à cet espèce de petit con serait mauvais pour lui à court terme. Cela dit, tabassé ou pas, si Tim le refaisait il lui enverrait quand même son poing sur la gueule et tant pis si çà faisait mal après.
Pour la suite, Peter aussi s'appuya contre un arbre à écouter Timothée. Quand il eût formulé sa demande, Peter ricana.

- Ok, il est où le piège? Après tout depuis qu'on s'connait tu m'a rapporté que des emmerdes, il était logique que çà dure...
Peter récupéra son sac et en profita pour se taire, laissant l'occasion de répondre à son interlocuteur avant de reprendre.
- J'arrive plus à te faire confiance Timothée, c'est aussi simple que çà. J'te faisait confiance mais tu l'a trahit beaucoup trop de fois... Et même si j'accepte ce job, j'te rappelle que maintenant je suis plus un Français mais un paria Allemand réfugié de l'autre côté du Rhin,, ils saisiront le moindre prétexte pour m'envoyer à Dachau ou je ne sait où...
Peter disait cela en sachant néanmoins que si c'était le cas, il aurait déjà été raflé avec sa mère au cours des évènements des derniers jours. Cela dit ce n'était pas la peine de leur donner une motivation.
- Toi de ton côté, si tu peu plus avoir confiance en moi parce que... Comment t'a dit? je "fricotte avec les boches", j'crois que ce serait mieux pour chacun de nous qu'on se revoit plus alors...
Même si à ce moment précis il avait toujours envie de lui en foutre plein la tronche, Ça lui faisait quand même un pincement au cœur de dire çà et ca se ressentait même alors qu'il parlait sur un ton dur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 174
Messages : 212
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Dim 26 Sep - 12:04

Rattraper Peter alors qu'il partait serait une possibilité qui ne satisfaisait pas totalement Tim. Il semblait qu'il ne comprenait pas qu'il n'aurait pas le choix d'ici peu si tout ce qu'il venait de lui dire était vrai. Donc le coursier ne tenta même pas de protester ou de dire la moindre chose qui ne servirait à rien finalement. Il laissa passer l'averse sans bouger, sans manifester d'impatience ou de volonté d'en finir. Et même quand Peter prit son sac et lui laissa le temps de répondre, Tim ne dit pas un mot et ne fit pas un geste.

Il attendit, encore et encore sans ciller, sans marquer la moindre émotion, sans bouger d'un pouce. On aurait presque pu croire à une statue sauf qu'une statue n'aurait pas eu ce regard, un regard où on pouvait lire de la compassion et un peu de colère aussi. Colère qui grandissait au fil du discours et qui allait bien finir par éclater.

Quand Peter termina en disant qu'il serait mieux qu'ils ne se revoient plus, Tim haussa les épaules et parla lentement comme pour bien montrer au désormais allemand qu'il n'était pas particulièrement heureux de leur dispute mais qu'il ne ferait pas de nouveau pas vers la réconciliation, si Peter refusait ce qu'il allait dire, tant pis pour lui, car Tim n'en avait pas besoin.

" Tu es calmé ça va mieux ? Bon, alors je t'ai laissé tombé combien de fois ? A Sante Marie c'est moi qui ait tout pris, pas toi ! Tu t'en es tiré sans problèmes. A Sarnand, oui je t'ai déçu et Hermeline aussi mais sans moi c'était pas faisable. Et tu voulais faire quoi ensuite ? Une omelette ? Franchement c'était impossible de les garder. Je peux me débrouiller pour les retrouver, je ne me suis pas fait cogner dessus pour rien tu sais, je sais où ils les planquent, j'en suis certain. Donc si tu m'offres, ou Hermeline, un moyen, je peux les chopper. Tu as été cogné ? Non ! J'ai rien dit, rien du tout. Alors tu sais le coup de 'tu m'as trahit' j'attends encore que tu me dises quand. "

Il laissa une pause durant laquelle il s'avança vers Peter.

" Tu m'excuses de penser que tu peux avoir des liens avec les boches quand je te vois avec Wolf. Tu as besoin d'aide et je t'en propose, ce serait pas le cas si je me foutais de toi. Alors tu fais ce que tu veux, mais je ne peux pas t'aider plus. "

Il tendit la main en avant en signe de réconciliation. Libre à l'allemand de refuser le signe ou non. Cependant, chassez le naturel et il revient au galop et Tim ne put s'empêcher d'ajouter une phrase.

" Et si c'est l'fric qu't'pose un blème, y m'en reste. "

Ce n'était peut-être pas malin mais bon, il était comme ça et juste après avoir parlé, il baissa un peu les yeux, seul signe de légère honte en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Dim 26 Sep - 15:07

Peter serra les dents mais ne resta pas mut pendant le discours de Timothée car quand ce dernier l'invita à se manifester pour lui ire quand il avait été trahit, il ne se gêna pas pour lui dire.
- Bah quand t'a vendu les deux premiers œufs par exemple. T'a raison sur un point, on aurait pas pût les garder... Mais c'est de la façon dont tu l'a fait...
Il haussa les épaules d'un air de dire "tu me l'a demandé". Par la suite néanmoins il se tût écoutant ce qu'il avait à dire mais néanmoins s'offusqua quand il eût finit, profondément vexé, il déclara.
- Tu crois vraiment que c'est une question de fric?!!
Bon, en réalité c'en était un peu... Mais un peu seulement, le reste était surtout une question de risques et de vexation envers Timothée. Une sorte de fierté lui commandait de lui en coller une la maintenant et de s'en aller mais ce n'était pas très diplomatique comme méthode. Et puis s'il avait vraiment la possibilité de rattraper sa connerie, ce n'était pas quelque chose dont Peter allait le priver. Pas encore tout à fait convaincu, il glissa néanmoins sa main dans celle de Timothée et le laissa faire le mouvement.
- C'est quoi ton plan?
Il espérait qu'il en avait un, et malgré tout Peter n'avait pas changé l'expression de son visage. Après tout contrairement à ce que devait penser Tim, l'Allemand ne lui devait rien et ne lui était pas redevable de quoi que ce soit. C'était en tout cas la mentalité bien arrêtée de Peter et qu'il ne manquerait pas de lui signifier s'il la ramenais. De toute manière, le coup de l'œuf et ce qui lui avait été dit lui restait en travers de la gorge et si Peter était prêt à entreprendre une coopération, il y avait peu de chances que Tim puisse obtenir une réconciliation sans lui présenter d'excuses là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 174
Messages : 212
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Mer 29 Sep - 20:23

Pff qu'est ce qu'il était pénible à ramener cette histoire sur le tapis alors que franchement Tim n'y pensait même plus à ce qu'il leur avait sorti. Il serra la main tendue en secouant la tête de dépit alors qu'il songeait à revenir sur ce qu'il avait dit. Mais non pas pour le moment ce n'était pas le bon jour surtout qu'il voyait Hermeline le lendemain. Il préférait rester sur ce qu'il disait !

De le voir ensuite s'énerver pour la seule raison qu'il parlait d'argent était risible, oui c'était ça le plus important. Qu'ils soient considérés comme des allemands n'était pas une mauvaise chose dans les temps qui arrivaient à Montreuil. Et il ne semblait pas le voir. Oui, on pouvait être allemand et ne pas croire à leurs belles idées mais bon, Tim profitait outrageusement de ces derniers il n'était pas objectif.

" T'sais c'pas l'plus facile le fric. Tout l'reste on peut l'avoir avec du fric ! Enfin presque hein. "

Il n'était pas revenu sur l'histoire des oeufs, cela ne servait pas à grand chose. Il devait attendre l'avis des autres personnes pour tout mettre en place, maintenant que Peter était calmé, il pouvait voir s'il voulait ou non lui expliquer son idée plus clairement. Ce n'était pas forcément le bon endroit par contre.

" Ouais j'te comprends t'veux s'voir c'que je pourrais t'proposer. Mais faut qu'j'en cause aux gens que j'connais pour tout t'dire. Donc c'que j'peux faire c'est aller l'voir puis ensuite j'reviens vers toi. Ca t'va ? "

Il était probable qu'ils ne restent pas longtemps ensemble là. Tim avait fait sa dernière offre, il attendait maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Mer 29 Sep - 22:49

Posant les deux mains sur ses hanches, Peter écouta attentivement tout le petit discours de Timothée. Il se demandait bien ce qu'il pouvait encore mijoter comme connerie celui-là et c'est justement cette curiosité qui le poussait. De dépit devant le mystère de Tim et sa propre folie d'accepter une telle proposition, Peter secoua la tête, souriant et soupirant tout en même temps.
- Tu sais comment je fonctionne. Je gueule mais au final t'arrive toujours à me faire marcher! Espèce d'enfoiré!
Dit-il en riant un peu amère. Même s'il se permettait sa plaisanterie, ce n'était pas réconcilié pour autant. Peter savant parfaitement faire sa tête de mule quand il le voulait, il lui ferait la tronche sans doute pour le restant de ses jours s'il n'entendait plus parler de ces fameux œufs... Fallait soit qu'il lu demande pardon, soit qu'il lui fournisse une putain de bonne explication s'il espérait revoir un jour Peter lui sourire sans arrière pensée ou amertume.
- Tu sais où me trouver?
Se doutant bien que non, Peter enchaîna.
- J'habite au N° Rue de le fertée, appart 5, troisième. Si t'a affaire à ma mère, parles moins vite, son Français est en deçà du mien et çà lui évitera de penser que t'es un voyou... Enfin... Vu ta tronche, et ton odeur çà va être difficile de lui faire croire le contraire.
Il se laissa aller à un rire moqueur avant de revenir ensuite aux choses sérieuses.
-Par contre, tu vas dire que je fais mon chiant, mais je veux quand même savoir pour qui je bosse avant de le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 174
Messages : 212
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Sam 2 Oct - 12:45

Ah ! Les joies de la bonne entente entre camarades du même âge, les plaisirs des gentillesses des adolescents rebelles contre tout surtout contre ce qui pourrait leur associer une seule faiblesse ! Tim était ravi de l'échange avec Peter, même si parfois ce dernier l'exaspérait un peu avec ses oeillères. Lui n'avait aucune restriction dans son point de vue, il savait aussi bien associer les allemands avec le bon ou avec le mauvais. Parce que quand même, il ne fallait pas dire mais les allemands étaient en général un peu obligés de faire ce qu'ils faisaient. Bon oui, comme partout il y avait des abrutis qui adoraient le pouvoir, il n'y avait qu'à voir Wolfgang. Mais quand même. C'est en partie pour ça qu'il ne répondit pas à l'insulte et qu'il attendit le verdict de son camarade.

A priori ça avait l'air d'être d'accord. De toute façon, il n'avait pas tellement le choix. Maintenant restait à voir s'il pouvait jouer la comédie mais cela Tim n'allait pas le vérifier aussitôt, il le ferait lors d'une future rencontre. La question d'où trouver l'autre garçon fut posée et avant même qu'il ait eu le temps de répondre, il se retrouva avec toutes les informations et une nouvelle insulte à moitié voilée, enfin un quart voilée plutôt.

" Hé ! Je m'lave maint'nant ! "

Oui, c'était ce qu'on attendait de lui donc il le faisait ... Il écouta la suite du petit discours où il fallait que Peter sache pour qui il bossait, c'était bien d'être intègre mais ce n'était pas forcément la chose la plus maline à demander.

" Disons que j'te l'dirais quand je r'viendrais t'voir. Mais d'ton côté pense à c'que j'vais t'dire. S't'es pu français, t'es all'mand et un all'mand ça peut faire d'trucs sans qu'on lui pose d'questions. J'pourrais p'tet m'démerder pour t'filer d'choses à dire à Siedler, t'sais l'chef débile... Et avec ça t'pourrais avoir d'papiers et p'têt êt' tranquille. Mais faut que j'vois. En attendant, fais l'all'mand c'est c'qu'on attend d'toi maint'nant. "

Il le fixa sans un sourire sans cligner des yeux, mortellement sérieux avant de se redresser et de commencer à s'éloigner.

" Allez j'te laisse, t'inquiète j'vais pas m'paumer. J'te r'vois dans que'qu'temps ! "

Il leva la main en signe d'adieu et commença réellement à partir. Si Peter voulait des infos supplémentaires, il n'avait qu'à le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Sam 2 Oct - 18:49

Peter se méfiait ouvertement des dires de Timothée. Il pourrait lui raconter des cracks comptant sur sa haine du nazi pour lui faire croire que Peter allait passer des infos fausses alors qu'elles étaient vraies. Mais s'il le croyait assez fourbe pour faire çà, il avait quand même du mal à se convaincre puisque sa loyauté au camp anti-nazi était assez apparente. Ou bien alors c'était une image qu'il entretenait pour qu'on le croit mais Peter pensait bien que c'était trop tordu, il ne serait pas allé aussi loin juste pour prouver sa loyauté et de toute manière, l'avis méprisant de Peter était qu'il était peut-être trop con pour cela. C'était son avis faussé par ses sentiments puisqu'au fond de lui, le jeune Allemand savait très bien que Timothée était très intelligent...
En tout cas, il était pas net le Tim et il en savait sûrement bien plus que ce qu'il disait, cela intriguait Peter au plus haut point et était à lui seul un argument pour que le blondinet accepte de bosser ainsi pour le sayat face à lui.
Même s'il n'était pas entièrement satisfait de la dernière réponse de Tim à propos de l'employeur, Peter sût s'en contenter et acquiesça à l'idée d'avoir une explication plus tard. Par contre ce qui le fît le plus chier, c'était que Tim lui demande de faire l'Allemand, Peter resta comme deux ronds de flan se demandant s'il lui donnait vraiment la vérité ou pas. Il décida que oui et chopa son sac pour rattraper Tim.

- Écoute, quand je te dis que je suis Allemand... C'est pas encore officiel mais c'est en cours... C'est plus qu'une question de semaines voir de jours avant que je retrouve ma nationalité d'origine. Et euh... Fais gaffe à ce que tu peux me confier car autant ceux qui ne sont pas au courant me prendront sans problème pour un Allemand, autant plusieurs personnes saurons sue je suis un fils de réfugié... Et même un fils de traître vu le passé de mon père...
Il baissa les yeux songeur et mélancolique, puis les releva.
- Enfin bref, e qu'il faut que tes employeurs sachent c'est que selon sur qui je tombe, ma situation est une avantage comme un inconvénient. A eux de peser le pour et le contre et... A la limite s'ils veulent encore de ma coopération, je suis prêt à leur offrir...
Offrir, façon de parler mais bon çà faisait vraiment girouette de dire d'abord que c'était pas une question d'argent pour ensuite rectifier en disant "vendre ses services".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 174
Messages : 212
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Sam 9 Oct - 16:41

A priori Peter avait envie de lui emboiter le pas et Timothée ralentit pour le laisser arriver à son niveau, puis il reprit un rythme plus soutenu ayant tout de même envie de ne pas trop trainer parce que mine de rien il fatiguait plus vite qu'à son habitude. Il était encore en convalescence logiquement et il n'aurait pas dû se payer ce mur. Mais ce n'était pas de sa faute si le mur ne s'était pas révélé aussi facile à escalader que prévu. Enfin ... il avait quand même fait un peu exprès pour terminer l'escalade qui risquait sinon de se produire.

Il écouta parler son camarade qui refusait de tout son être de devenir allemand alors qu'il ne voyait aucun des avantages qu'il avait du coup. Il évoqua diverses choses qui effectivement pouvaient poser problème mais dans l'ensemble tout pouvait se régler si besoin était. Il avait de quoi voir arriver les problèmes de toute façon car Peter n'était pas encore officiellement allemand.

" T'inquiète j'vais m'débrouiller et toi aussi t'pourras je l'sais. "

Il le fixa directement durant quelques instants sans ciller, sans broncher, sans bouger. La manière qu'il avait de parvenir à regarder les gens était parfois désagréable mais de toute façon il voulait être certain que ce dernier ne partirait pas en courant au moindre problème. Il devait le tester en quelque sorte et sans qu'il ne le sache Peter était en train de passer le premier test.

" Bon d'toute façon pour l'instant t'es encore français a peu près donc on va pas commencer tout de suite. T'inquiète hein, j'vais t'trouver un truc. "

Le test était terminé, il pouvait faire ce qu'il devait en fonction de son résultat. C'était agréable de s'amuser de la sorte avec les autres ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Sam 9 Oct - 22:24

Peter fût soulagé de voir que sa déclaration n'altérait en rien la décision de son comparse de faire appel à lui. Malgré tout ce qu'il pouvait dire, il en avait largement besoin de cet argent et puis si on pouvait faire un peu de tort aux bosches pur sang au passage... Ce qui inquiétait Peter était justement que ce genre de boulot lui fasse faire du tort à des honnêtes gens, d'autres que les Allemands. Peter refuserait sans doute le job le moment venu s'il s'agissait effectivement de ce genre de boulot mais il ne pouvait pas bien sûr se prononcer à l'avance... La curiosité était bien trop dévorante pour qu'il laisse immédiatement tomber sous prétexte de ne pas avoir tous les détails.
Même s'il lui en voulait toujours un peu, Çà touchait assez Peter que Tim lui fasse ainsi confiance, affirmant sans détour qu'il y arriverait. Bon peut-être qu'il le mettait tout simplement en confiance pour le manipuler, mais Peter ne croyait quand même pas Timothée capable d'une telle bassesse. Il s'interrogea même sur l'intelligence de ce dernier et sa possible inaptitude à élaborer des plans si tordus : la tronche qu'il lui tira ensuite prêtait à confusion quant à ses facultés mentales...Peter eût une espèce de soupir gêné.

- Heu tu me fait quoi là?
Demanda-t-il en se moquant un peu du garçon. Il fût plus soulagé de constater que ce dernier se calmait et retrouvait enfin un air et une conversation normale.
- Ok... C'que tu veux. Mais que? Raaah! Tu déteint sur moi!!
Dit-il avant de se laisser aller à rire de bon cœur.
- Non donc sans blague... Tu me joint chez moi quand tu veux que je commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 174
Messages : 212
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Mar 12 Oct - 10:50

Le test s'était bien passé même si Peter n'avait pas eu la réaction totalement escomptée par Tim. Mais qui pouvait se vanter de parvenir à faire ce que pensait le jeune garçon ? Personne a priori puisque ce dernier n'était guère prévisible. D'une seconde à l'autre il pouvait se transformer en parfait petit garçon modèle ou en véritable cancre pouilleux des rues. Il éclata de rire en même temps que son camarade pour détendre l'atmosphère plus que par réelle envie et il l'écouta terminer ses paroles. Bon et bien c'était presque réglé ce truc là.

" Ok, j'vais m'débrouiller pour l'contacter et t'dire. D'ton côté tu m'fais signe si t'es passé all'mand avant que j'vienne. Et pi s'tu veux pas que j'déteigne sur toi, t'as qu'à faire gaffe quand t'ouvres el'bec ! "

Il inspira un bon coup avant de parler lentement.

" Comme cela vous voyez très cher ami, c'est totalement possible même si cela m'écorche un peu la gorge et risque de me donner des douleurs à la mâchoire à force de mettre la bouche en cul de poule. "

Le ton était faussement aristocratique, du genre de ceux que l'on entendait au théâtre pour certaines pièces comiques. Mais au moins toutes les lettres étaient là et dans le bon ordre, ce qui méritait d'être noté quand on considérait qu'il s'agissait de Timothée Vivier. Il fit un grand sourire à Peter avant de lui donner une tape dans le dos.

" Bon ben c'est réglé, à la r'voyure alors ! "

Et sans se préoccuper de son associé, il leva la main et partit en direction de la ville. Il n'avait pas besoin d'un chaperon pour le moment donc pas la peine de rentrer ensemble. Surtout qu'il allait certainement passer par ses coins à fraise donc qu'il ne voulait pas que l'autre puisse les découvrir, c'étaient ses coins à lui na !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   Mer 13 Oct - 1:13

- Le Français n'est pas ma langue maternelle. Ça veut dire que je réfléchît toujours plus que toi avant de l'ouvrir!
Et toc! Un clin d'œil taquin pour saupoudrer le tout et c'était bon! Il fît une légère grimace en entendant Timothée prendre un ton si solennel, c'était tellement pas naturel que çà mettait presque mal à l'aise mais en même temps c'était tellement un collector qu'il convenait de savourer chaque mot qui sortait de cette bouche se décidant EXCEPTIONNELLEMENT à articuler...
Signe qu'il avait encore un truc à lui dire, Peter leva le doigt et ouvrît la bouche pour en sortir un magnifique bruit de toux après avoir reçu l'énorme claque dans le dos qui faillit le faire tomber par terre. Une preuve de plus qu'il ne faudrait jamais qu'il tente de se battre contre Timothée... Du coup, bien trop occupé à éviter de s'étrangler, Peter oublia totalement la question tellement importante des œufs.
Toujours à moitié recroquevillé et crachant ses boyaux, Peter fît lui-aussi un signe à Tim sans se relever et vît un gros bouillon de sang sur sa main.

- Putain, il m'a refait saigner du nez ce con...
Sur le chemin pour rentrer chez lui, Peter se demanda ce qu'il pouvait bien dire à sa mère pour justifier l'état de ses frusques de sport et finalement décida d'opter pour la vérité même si cela lui coûterait un paire de claques et pas d'argent de poche pour rembourser ces fringues. Au final, la pauvre maman s'intéressa plus à ses bobs que l'état de ses frusques et même s'il se fît légèrement "grondé" pour celle-ci, il reçu surtout beaucoup de soins d'amour, et "mon petit lapin" dit d'un ton plaintif. Au fond il préférait! C'était carrément plus agréable qu'une paire de baffes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]   

Revenir en haut Aller en bas

Hitlerjugen-session de rattrapage [Dimanche 22 Juin 1941]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Les alentours :: L'arrière pays-