La guerre vécue par mémé et tatie


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

La guerre vécue par mémé et tatie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allemande
avatar

Messages RP : 117
Messages : 219
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: La guerre vécue par mémé et tatie   Lun 26 Juil - 16:25

Jeannine et Albertine _ respectivement ma grand-mère et ma grand-tante _ après avoir parlé de leur arthrose, de leurs problèmes de digestions, des petits tracas liés à leur grand âge, se sont mise à évoquer leurs souvenirs de la guerre, que je vais vous faire partager. La guerre vue de l'intérieure, dans la région de Dunkerque.

J : " Tu te souviens quand on mangeait les trognons de choux ?"
A : "Oui ! On allait la nuit pour les voler dans les jardins ! Maman en faisait de la soupe avec les rats"
J : " Oui mais cuit c'était bon. Et les trognons, au lieu de les donner aux lapins on les rongeait. Oh et le pain, il était aigre..."
A : " Il était tout marron et granuleux, c’était pas de la farine dedans… Et sans tickets, pas de pain."
J : " C'est vrai, quand on avait plus de tickets on avait plus droit à rien..."
A : "Heureusement papa nous envoyait un peu d’huile et du savon de l'usine [Mon arrière-grand-père travaillait à l'usine Lesieur], on pouvait l'échanger contre des œufs et du lait."
J : "Moi je me souviens quand on partait à vélo pour faire les fermes..."
A : "On allait toquer..."
J : "Et ils disaient non non non mesdemoiselles, on n'a rien à vous donner, et toi tu pleurais tu réclamais, tu disais qu'on avait Nicole bébé à la maison [leur petite sœur née au tout début de la guerre] qui pleurait parce-qu'on avait pas de lait."
A : "Oui, mais parfois ils avaient pitié et ils nous donnait un petit quelque chose."
J : "Même parfois on a même eu droit à un poulet !"
A : "Mais ce n'était pas souvent, on pouvait pas vraiment compter dessus."
J : "On avait de la chance quand même que papa nous envoyait des choses et pépé élevait les lapins."
A : "Il a failli y passer..."
J : "Oh qu'ils étaient mauvais les anglais ! Les allemands étaient plus corrects. Les anglais ils ont voulu tuer le grand-père !"
A : "Il faut dire qu'ils étaient en train de fuir, ils avaient les allemands aux trousse, ils rembarquaient à ce moment."
J : "Le chef des anglais il voulait faire passer le canon dans la maison, pour pilonner les allemands, mais nous on avait maman qui venait d'avoir Nicole, alors pépé s'est mis en travers, et l'autre il lui a mis son pistolet sur la tempe !!!"
A : "Mais finalement, ils sont partis et ils ont fait sauter tout les ponts."
J : « Les allemands sont arrivés la nuit, on a bien cru qu’on allait y passer. »
A : « On était réfugiée dans la cave [Cave d’une brasserie voisine] à cause des bombardements, et ils sont entrés, on croyait qu’ils allaient nous fiche dehors. On était couchées, et d’un coup ils sont arrivés, on a eu peur… »
J : « Mais finalement, ils on dit qu’on pouvait rester. Il y en a qui sont restés avec nous et un était fatigué, il s’est assit à coté de pépé et il a fini par s’ appuyé sur lui… »
A : « Oh tu te souviens ? Il s’est carrément endormi, et pépé s’est reculé l’autre est tombé. Pépé a dit Si t’es si fatigué t’avais qu’à rester chez toi ! »
J : « ils étaient méfiant, quand maman faisait le café en échange de la nourriture, ils lui faisaient goûter avant pour être sûre qu’elle les empoisonne pas »
A : « Comme ça elle avait le café à l’œil ! »
J : « Et quand on s’est réfugiée une fois dans la cave, et que c’est tombé tout près ? »
A : « Tout les bouchons des fûts ont sauté ! On nageait dans la bière, c’était drôle ça ! »
J : « Mais les bombardements c’était pas drôle quand même, une fois on a couru parce-qu’il y avait l’alarme, et juste à coté de l'entrée de la cave il y avait un jeune homme, le pauvre… Son pied avait été arraché par des éclats de bombe, il y avait du sang partout, il criait même pas… »
A : « Mais moi j’ai vu pire !! Comme je travaillais au château, on allait se cacher dans la cave, mais une fois il y en a un qui était en vélo, je te jure… Sa tête… D’un coup il en avait plus et il a continué à rouler encore un peu, sans sa tête… »
J : « Ça c’est vraiment les mauvais souvenirs, mais après il y a eu les américains et ça allait mieux. »
A : « Il en tombait de partout, tu parles, c’était que des champs à perte de vue tout autour alors, ils avaient la place de se faire parachuter »
J : " Et ‘’ça cocotte ‘’ ! Il nous donnait des rations en échange de sa lessive. Maman pour se moquer gentiment, elle lui avait dit ‘’Oh tes chaussettes, ça cocotte’’ et du coup il disait ‘’c’est ça cocotte ! ‘’ quand il arrivait avec son ballot."
A : " Maman voulait pas tout lui prendre pour pas le priver, mais il donnait beaucoup de rations, pour Nicole, il disait qu'elle était trop petite et trop maigre. "
J : " Il voulait même l’adopter ! En partant il a proposé de l’emmener parce-qu’ici on avait plus grand-chose… Mais finalement papa a été nommé à Dakar et comme l’usine nous a payé le voyage et la maison, alors on a pu la garder..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français

Messages RP : 169
Messages : 460
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: La guerre vécue par mémé et tatie   Mar 3 Aoû - 21:32

Le pépé aussi à raconté la guerre une fois, une histoire d'un résistant de Chalon qui s'était suicidé d'une balle dans la tête pour échapper aux Allemands pas loins de chez lui... J'ai jamais vraiment compris cette histoire et je n'ai pas la mémoire de Titia! ^^

Par contre le coup de Pierre Tuot, prêtre pétainiste, çà me fait penser au même genre de personnage dans un contexte guerre froide : au catéchisme il tapait la tête contre les murs d'uns de mes oncles en le traitant de "sale fils de communiste"... Il est mort d'une rupture d'anévrisme à 16 ans...
Mon grand-père l'a sût qu'aux funérailles de ce fameux prêtre des années plus tard. J'crois que mes tantes on bien fait d'attendre son enterrement au prêtre parce que mon père serait pas né, l'pépé aurait sans doute tué quand j'vois comment y peut encore en être ému aujourd'hui... Brrr...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La guerre vécue par mémé et tatie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Epilogue :: La bibliothèque privée :: Le rayon histoire-