Conjuguez le verbe "chat"


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Conjuguez le verbe "chat"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Français

Messages RP : 70
Messages : 91
Âge du personnage : 44 ans

MessageSujet: Conjuguez le verbe "chat"    Mer 11 Aoû - 1:33

La fin d’année scolaire approchait, Apollinaire ne savait pas trop s’il devait s’en réjouir ou non. En général les gens étaient heureux d’avoir du temps pour eux, l’occasion de ne rien faire, de se reposer. Lui craignait de n’y voir qu’une source de rumination supplémentaire aussi il s’occupait l’esprit comme il le pouvait et se forçait à prendre l’air, histoire de se changer les idées.

Paul avait justement décidé aujourd’hui de rendre visite à un vieil ami à qui il avait emprunté, et gardé un peu plus longtemps que prévu, quelques livres. Il était donc prévu de les lui rendre et peut-être autre chose aussi… Il était sur le chemin lorsqu’une envolée de plumes dans son champ de vision périphérique capta son attention. Le temps de tourner la tête, il croisa un instant le regard d’un chat au pelage blanc et jaune (aux extrémités) avant qu’il ne disparaisse après quelques bonds souples au coin d’une rue avec un oiseau dans la gueule. Le professeur n’aurait su dire pourquoi, mais l’animal lui avait inspiré une vive sympathie, l’envie de le grattouiller derrière les oreilles et sous le menton. Comme si elle avait entendu ses réflexions étranges, Esméralda bien calée dans ses bras, poussa un miaulement aigu. Cet intermède passé, il reprit son chemin, toutes ses pensées à présent tournées vers son félin à lui.

Après un peu moins d’un mois de cohabitation avec une petite boule de poil nommée successivement Chaussette, Afrikakorps puis Esméralda, un bilan s’imposait. Le surprenant, et on pouvait même presque aller jusqu’à dire charmant, cadeau dont était à l’origine Heinz Siedler, son amant, s’était finalement révélé être une attention pas si pertinente et « charmante » que cela.

La bestiole était jeune, pleine de vie et ne manquait pas une occasion de s’en prendre au mobilier pendant son absence. L’invasion de dragons pygmées mangeurs de petits animaux en tout genre n’aidait pas à être serein non plus, surtout depuis l’attaque de sa fenêtre. Sans oublier qu’entendre le matou griffer la porte de sa chambre et miauler lors de moments plus qu’incongrus où un félin n’avait vraiment, mais alors vraiment, pas sa place, était des plus horripilant. Son amour des chats n’en était pas pour autant écorné, c’était juste qu’il lui aurait fallu plutôt un bon gros minet pépère et apathique. Cette pensée lui renvoya l’image de lui-même d’un papi avant l’heure, Paul tâcha de la chasser en se raisonnant. Il n’aurait juste pas dû accepter la garde d’Esméralda à la légère. C’était de sa faute, encore une fois.

Cette dernière choisit ce moment précis pour lui échapper et le français fut bien obligé de trottiner derrière à sa suite. Le félin s’immobilisa finalement aux pieds d’une jeune fille, une de ses élèves, qu’il reconnut rapidement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Française

Messages RP : 9
Messages : 35
Âge du personnage : 17 ans

MessageSujet: Re: Conjuguez le verbe "chat"    Sam 21 Aoû - 21:19

Chat. A ses pieds. Il ne faudrait pas que la bestiole lui salisse ses chaussures en lui faisant pipi dessus quand même. La première pensée de Juliette n'était guère charitable envers la petite bête à fourrure. La deuxième... quitta le domaine félin pour remonter le long d'un pantalon, d'une chemise, d'un cou pour arriver sur une tête bien connue.

La deuxième pensée de Juliette ne fut pas plus charitable envers l'humain qu'envers le chat. Encore lui. Même maintenant ! soupira-t-elle mentalement alors que ses réflexes de politesse lui faisaient faire un sourire (hypocrite? pas vraiment, seulement poli ) et que sa gorge, puis sa langue et le reste de sa bouche disaient:

"Bonjour, Monsieur Nantois. "


Le regard redescendit sur le chat et l'associa à la paire de chaussures. (Au reste de la personne du professeur aussi, évidemment. ) Pourquoi? Peut-être parce que l'homme avait une tête à chat? Peut-être tout simplement pour trouver quelque chose à dire? Peut-être par instinct (même si elle n'en avait en général aucun )? Peut-être parce qu'elle avait vu quelqu'un courir derrière l'animal, même si elle regardait soigneusement les pavés, évitant de marcher sur les traits pour éviter de s'ennuyer?
En tout cas, Juliette se baissa et se permit de caresser le chat. Accroupie, elle leva un regard un peu frondeur vers son professeur:

" C'est votre chat? Il vous fait courir ?"


Elle hésitait entre échapper à l'homme ou rester le plus possible pour l'embêter - lui faire payer ces heuuuuures interminables de cours inutiles. Elle caressa de nouveau le félin pour se donner contenance, sans cependant lâcher le regard de son interlocuteur. Elle aimait bien l'observer. Comme tous ses professeurs. Leur trouver des défauts, c'était toujours amusant. Et puis chaque élève avait toujours eu un petit faible pour un professeur un jour et même si Juliette se savait amoureuse d'un blondinet, et qu'elle n'aurait jamais avoué qu'elle aurait aimé plaire à ce Nantois de malheur, elle n'échappait pas à la moyenne des élèves. Inconsciemment ou justement fémininement d'ailleurs. Rien d'important mais juste assez pour lui donner l'envie de l'asticoter le plus possible.
En tout cas il l'avait remarquée. Son dernier bulletin en attestait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Conjuguez le verbe "chat"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Montreuil :: Quartier du Marais (Sud)-