Livre à lire sans risquer l'ire. [10/06/41]


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Livre à lire sans risquer l'ire. [10/06/41]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Livre à lire sans risquer l'ire. [10/06/41]   Dim 15 Aoû - 23:49

Passe ton bac d'abord ! Combien d'adolescents entendraient cela quand ils demanderaient un cadeau à leur parent dans le futur et combien étaient finalement plus qu'heureux de passer l'examen quand ils étaient capables de le faire. Mais en cette année mille neuf cent quarante-et-un, un adolescent était non pas heureux mais intéressé par ce qu'il apprenait. Il fallait dire qu'il devait, pour l'épreuve de français, travailler sur une oeuvre classique de la littérature de ce pays et qu'il aimait lire.

Bon, après il n'était pas certain qu'il apprécie la littérature classique mais de toute façon il commençait par ce qu'il préférait ... le théatre et si possible par ce qui n'était pas des tragédies. Mais comme il ne connaissait pas bien les auteurs français, il devait chercher. Il s'était donc vêtu en civil et avait dirigé ses pas vers la bibliothèque municipale de Montreuil où il pourrait chercher calmement et tranquillement.

Il avait hésité à descendre en dragon mais s'était dit que ce n'était pas une bonne idée, de plus Orion avait envie de dormir un peu après leur entrainement de la journée. Donc il avait prit le téléphérique et s'était dirigé d'un pas moins conquérant que d'habitude vers le centre ville de Montreuil et le lieu le plus adéquat pour satisfaire tous les mordus de lecture.

Il entra dans l'ancien bâtiment et ne posa aucune question aux personnes présentes, préférant se diriger seul vers les rayonnages sans regarder les personnes présentes. Il s'approcha du rayon théâtre et commença à regarder les titres dans l'espoir de trouver quelque chose qui l'intrigue. Ne sachant de toute façon pas quoi prendre, il sortit du rayon trois volumes avant d'aller s'installer à une table où un lecteur était déjà. Il parcourut très vite le premier et le déposa à côté de lui, pas intéressant. Le second était un peu mieux mais guère... Le troisième par contre, intitulé Les Plaideurs lui parut pas trop mal. Comme il y avait un lecteur, il se dit qu'il pourrait lui demander comment faire pour emprunter un livre.

" Excusez moi monsieur, pourr... Heil Hauptsturmführer "

Il soupira intérieurement, pourquoi dans tout le bâtiment et dans tout Montreuil devait-il tomber sur Heinz Siedler ?
_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 238
Messages : 469
Âge du personnage : 31 ans

MessageSujet: Re: Livre à lire sans risquer l'ire. [10/06/41]   Mar 17 Aoû - 22:08

S'il avait su, Heinz aurait dit : c'est tout de votre faute, d'abord. Parce que s'il venait lire à la bibliothèque de Montreuil, en civil, le soir, et pas à Sarnand ou en uniforme, n'était-ce pas tout simplement parce qu'il ne voulait pas qu'on vienne le voir avec des "heil", des "jawohl" et autres courbettes ? Il regrettait l'époque où, étudiant, la bibliothécaire avait réussi à l'oublier au fond du rayon "littérature française", même s'il avait manqué faire une crise d'asthme en découvrant que toutes les portes étaient verrouillées.

Heinz se demanda s'il était encore temps de faire croire à son visiteur inopportun qu'il s'était trompé. Après tout, son visage était plutôt commun, sa carrure tout autant et ses vêtements civils ne le trahissaient pas. Il releva la tête et s'apprêta à dire qu'il y avait erreur sur la personne mais, finalement, rien ne sortit. Il regarda Wolfgang Abendroth avec l'air de penser : Ohmeingottnonpasluiçaypapossible !

Wolfgang. Wolfgang Abendroth.
L'adolescent qui aimait montrer ses fesses à tous les officiers du coin.

A cette pensée, ledit officier piqua un fard, trop rapidement pour pouvoir maitriser la chaleur qui s'étendit de ses pommettes vers ses joues. Wolfgang Abendroth ! Franchement, de tous les Allemands du coin, il fallait que ce soit lui ! Si Heinz n'avait eu autant de respect pour les livres et si ce livre n'avait pas été un Dumas datant du XIXème, il lui aurait balancé le volume à la figure. Le gamin ne lui avait pas beaucoup manqué ces derniers mois.

"Arrêtez avec vos bêtises, vous voyez bien que je ne suis pas en uniforme," rétorqua Heinz en fermant les Trois Mousquetaires sur un marque page. "Qu'est-ce que vous faites là ?"

Bien évidemment, Heinz espérait qu'Abendroth n'avait pas de raison valable ; ainsi, il pourrait le renvoyer illico à Sarnand...
_________________
Avatar : Galerie de Newseasons


Dernière édition par Heinz Siedler le Sam 28 Aoû - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: Livre à lire sans risquer l'ire. [10/06/41]   Jeu 19 Aoû - 19:30

Le regard que lui lança l'homme était déplaisant, mais qu'est ce qui ne l'était pas quand on considérait Heinz Siedler ? Rien à priori ne pouvait être pire et l'homme rougissant ne donna aucune information sur ce qu'il pensait réellement. Wolfgang se retint de grimacer alors que l'autre trouvait forcément quelque chose à dire. Oui, il avait salué et avait fait son possible mais non, cela ne lui allait pas. Franchement, de la part de cet homme ce n'était pas étonnant. Il y aurait eu pire, croiser Pfeffel, mais le dit Pfeffel ne savait certainement pas assez bien lire pour aller dans une bibliothèque.

Wolfgang réprima un sourire alors que la poigne de Siedler se serrait sur le livre et il fut heureux qu'il ait assez de maîtrise pour ne pas le lui lancer à la tête. Le commentaire sur les bêtises fut suivi immédiatement d'autre chose, une question sur ce qu'il faisait là. Il aurait pu éviter de lui demander cela et Wolfgang faillit lui répliquer immédiatement qu'il était là pour lire ! Mais il se retint et attendit quelques instants, simplement des secondes mais qui laissèrent un certain silence.

" Je travaille pour un examen futur Herr Siedler. "

Il avait parlé avec une voix un petit peu sèche mais bien loin des limites qu'il pouvait tester si cela s'avérait nécessaire. Il inspira avant de désigner le livre qu'il avait prit et de le saisir pour poser la question qu'il désirait finalement poser au départ. On verrait bien.

" Pourriez vous me donner la marche à suivre pour emprunter ce livre ? "

Il verrait bien ... peut-être que Siedler serait plus gentil que d'habitude, c'était pas certain du tout par contre !
_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 238
Messages : 469
Âge du personnage : 31 ans

MessageSujet: Re: Livre à lire sans risquer l'ire. [10/06/41]   Sam 28 Aoû - 20:26

Siedler plissa les yeux, se demandant très ostensiblement quels coups foireux se préparaient sous la masse de courts cheveux blonds de Wolfgang. Cet adolescent avait un caractère vicieux, rusé et curieux : le pire cocktail quand on était un homosexuel qui voyait son amant en cachette. Siedler n'aurait pas été étonné de découvrir que Wolfgang, qui avait déjà des soupçons sur lui, ai décidé de l'épier pour se venger des misères que Pfeffel lui avait faites pendant son "stage".

Il força son visage à se détendre, puis plaqua une expression neutre et confiante sur son visage. Il ne tenait pas à ce que Wolfgang lise en lui comme dans un livre ouvert. Pour accentuer l'avantage, Siedler se leva, sans raison aucune puisqu'il resta où il était, mais au moins dominait-il son interlocuteur de plusieurs centimètres.

"Vous ne pensez pas que Sarnand serait un endroit plus indiqué pour étudier ?"


Ou même l'Allemagne, tiens. Un bon lycée sur le bon sol germanique, loin des sirènes françaises et surtout, loin de Heinz. Peut être devrait-il faire cette suggestion à Klegerman. Du temps de Wienke, parler de Wolfgang était un peu compliqué. L'homme était l'oncle de la peste, après tout. Mais Klegerman n'avait aucune attache envers le garçon et se fichait pas mal de l'avoir dans les pattes ou non.

Très motivé pour s'en débarrasser au plus vite, Siedler répondit sèchement : "Non. C'est réservé aux Français. Vous feriez mieux de vous faire envoyer des livres allemands flattant l'intelligence plutôt que ce genre d'absurdités pseudo-comiques. Quitte à choisir une pièce de Racine, ne pourriez vous pas vous attaquer à quelque chose de plus digne ?"

On ne faisait pas d'un lièvre une tortue et, même à Montreuil, Siedler se trouvait rattrapé par son goût pour la littérature. En vérité, il n'avait rien à reprocher à la pièce... si ce n'est le plaisir qu'il pourrait avoir devant la déconfiture de son lecteur.
_________________
Avatar : Galerie de Newseasons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: Livre à lire sans risquer l'ire. [10/06/41]   Sam 4 Sep - 20:59

L’homme se leva et le regarda de haut alors que Wolfgang maudissait l’état d’adolescent encore en pleine croissance. D’ici quelques années il dépasserait Siedler et il pourrait à son tour le regarder de haut et lui manger sur la tête. Oh, que ce serait jouissif ça ! Même si ce n’était pas encore le cas et que pour le moment il devait éviter de lui répliquer vertement. Car franchement s’il le faisait il aurait la possibilité de refaire un stage gratuit dans les locaux de la gestapo et cela ne lui plaisait pas.

Il entendit les mots prononcés sèchement et regarda l’homme qui commençait à lui faire un discours sur l’importance de prendre des livres allemands, de ne pas emprunter de livres français et surtout de prendre un truc qui ne soit pas pseudo-comique. De la dignité ? Et bien il pouvait prendre autre chose oui mais pour cela il fallait qu’on l’aide et comme il se refusait à demander des questions aux français …

« Je suis navré Herr Siedler mais il faut que je lise des livres français pour l’examen que je vais passer. C’est le Baccalauréat, l’équivalent de notre Abitur que je compte passer en même temps. »

Et vlan, prend ça toi. Ensuite on verrait pour l’emprunt et le type d’œuvres qui convenait à ses études. Pour le moment le livre qu’il avait en main avait l’attrait de l’interdit et il était impensable qu’il cherche à ne pas le prendre. Et puis en plus c’était quoi cette histoire de réservé aux français, ils étaient allemands donc ils avaient le droit non mais !

« Je suis trop insistant je le sais, mais n’est-il pas possible tout de même d’emprunter un livre si l’on est allemand ? Je dois travailler et il n’y a pas assez de volumes à Sarnand. »

Il avait volontairement tendu une perche au gestapiste pour pouvoir le reprendre si jamais il se retrouvait à tenter d’utiliser son statut alors qu’il n’était pas en service ! Par contre si jamais il avait dit la vérité, ce dont Wolfgang doutait, il allait devoir aller demander à quelqu’un pour emprunter les livres ou bien faire autre chose. Il ne savait pas exactement qui mais il finirait par le savoir ce ne serait pas si difficile que ça !

En plus, franchement, le reprendre alors qu’il voulait travailler et qu’il ne tournait autour de personne c’était pas gentil ! Comme si sa seule présence créait un vrai gestapiste en Siedler qui autrement avait une réputation de gentillet ou de trop gentil à écouter les rumeurs qui avaient court à Sarnand.

_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 238
Messages : 469
Âge du personnage : 31 ans

MessageSujet: Re: Livre à lire sans risquer l'ire. [10/06/41]   Dim 19 Sep - 15:00

Nan mais ça va, il n'était pas débile non plus ! Vexé en plus d'être méfiant, Siedler fronça les sourcils. Qu'est-ce qu'il croyait, cet imbécile, qu'il ne savait même pas ce qu'était le baccalauréat ? Que le SD nommait en France des incultes qui ne connaissaient rien au pays ?

"Je sais ce qu'est le baccalauréat, merci, bien,"
rétorqua l'officier avec acidité. "Et je ne vois pas l'intérêt pour vous de passer cet examen. Ce bout de papier ne vous servira absolument à rien en Allemagne."

Quant à travailler en France ! Fallait pas déconner. Passer le bac n'était qu'une charge supplémentaire pour un jeune. On ne passait pas son Abitur ou son Bac en touriste ; les deux en même temps pouvait déjà paraitre suicidaire. Etait-ce la preuve qu'Abendroth s'ennuyait tellement pendant le service qu'il avait le temps de faire autre chose ?

"Je m'étonne que vous ayez le temps de mener tout cela de front, jeune homme. Mais si vous vous ennuyez pendant votre service, je peux proposer à l'Oberleutnant Klegerman de vous reprendre en stage. Cela vous permettra d'occuper sainement votre trop plein de temps libre, vous ne croyez pas ?"


L'idée lui plaisait beaucoup, d'autant qu'avoir un larbin manquait à Pfeffel. On pourrait même économiser en femme de ménage ou faire repeindre gratis toutes les pièces à retaper. Avec un peu de chance, en prime, lesdites peintures seraient pleins de produits chimiques et toxiques qui exigeraient qu'Abendroth soit renvoyé d'urgence en Allemagne pour raisons de santé.

"Reposez ça et allez vous occuper de votre dragon,"
conclut-il avec un petit sourire qui n'annonçait rien de bon.
_________________
Avatar : Galerie de Newseasons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: Livre à lire sans risquer l'ire. [10/06/41]   Mer 22 Sep - 18:24

Bon, ça y était, le gestapiste s'énervait encore ! Et pour rien en plus parce que franchement Wolfgang avait eu l'autorisation de passer le bac donc ça ne servait à rien de s'énerver simplement parce qu'il lui expliquait ce que c'était que cet examen ! Mais non, il fallait qu'il râle encore et toujours. Ce n'était pas une sinécure de travailler là bas si on ne pouvait pas s'empêcher de pester pour un oui ou pour un non.

Le jeune homme attendait tout de même le verdict concernant sa demande légitime. Il se retrouvait à être obligé de parler avec lui et cela ne lui plaisait que très moyennement surtout quand on lui disait que de passer le bac n'avait aucun intérêt ! Et l'intérêt d'avoir réussi et d'être le meilleur hein ? Il en faisait quoi ! Mais comme il ne pouvait pas répliquer vertement, il devait attendre encore un peu que tout soit terminé pour hurler sa rage et sa frustration à la face du monde.

Et il serra les dents quand la suite du discours arriva. Alors ça c'était très bas, non il ne s'ennuyait pas ! Il travaillait et devenait un bon soldat mais pas un ignare ! C'était tout à son honneur de faire cela non ? Mais il fallait que Siedler le rabaisse encore et toujours. Il déglutit tout en se retenant d'étrangler celui qui lui faisait face, mine de rien ça ferait tâche dans son CV.

" J'ai peu de temps libre Herr Siedler et je l'emploie à m'instruire, je ne pensais pas que cela vous déplairait. Et oui, si j'en avais plus je serai enchanté de revenir dans vos locaux, malheureusement je crains que ce ne soit impossible. J'ai eu l'accord pour travailler mon Abitur et je dois donc mener ces travaux à bien. "

Et vlan prend ça dans la tronche et on va continuer pour assener le coup de grâce ... ou pas, on va battre en retraite et revenir un jour où l'homme ne serait pas là. Oui, Wolfgang avait du temps parfois et il pouvait donc se déplacer sans mal.

" Est-ce un ordre ? Dois-je considérer que vous êtes après tout en uniforme finalement ? "

Non, Wolfgang ne jouait pas avec le feu, pas du tout et de toute façon il n'avait rien à craindre, il pouvait montrer les documents signalant qu'il avait le droit de passer les deux examens, privilège d'avoir de la famille dans l'armée peut-être mais au moins il avait ce qu'il fallait pour. Et puis Siedler n'était pas en service c'était lui qui l'avait dit.
_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 238
Messages : 469
Âge du personnage : 31 ans

MessageSujet: Re: Livre à lire sans risquer l'ire. [10/06/41]   Dim 3 Oct - 0:19

Ca ne lui déplaisait pas. Ca ne lui plaisait pas non plus. Parce qu'il s'en fichait, d'abord, de ce sale gosse. Qu'est-ce qu'il croyait, que Heinz Siedler, un officier, un haut diplômé, un homme adulte et influent à Montreuil s'intéressait à lui ? Quand il ne le voyait pas, il ne se souvenait même pas de son existence ! Il ne pensait jamais à lui ! Il n'avait aucun avis, aucun sentiment quelque ce soit pour lui, en bien ou en mal. Abendroth n'était qu'une mouche énervante qui se faisait des idées sur sa propre importance. Et qui perdait son temps. Parce qu'il était bête, stupide et que même l'instruction ne changerait rien au fait qu'il était insupportable.

"Ce n'est pas à vous de décider si c'est impossible," déclara Siedler avec hauteur. Il se jura d'ouvrir une nouvelle période de stage juste pour emmerder Abendroth (même s'il ne souciait pas du tout de ce sale rat !), même s'il fallait qu'il le demande à Klegerman avec de grands yeux mignons et la promesse de lui raconter tous les malheurs de l'adolescent à la fin de la journée. "Mais à moi. Et justement, je décide que c'est possible."

Nah. Dans ta face, sale mioche.

"Considérez que ce n'est pas un ordre maintenant, mais que je prendrais acte de votre comportement lorsque je serai en uniforme,"
conclut-il avec un sourire en coin, très fier de sa petite trouvaille.
_________________
Avatar : Galerie de Newseasons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: Livre à lire sans risquer l'ire. [10/06/41]   Jeu 7 Oct - 14:37

Voir quelqu'un réagir avec autant de verve à son contact plaisait assez à Wolfgang qui du coup se sentait plus important et surtout plus énervant. Mais Siedler n'était pas la personne la plus agréable à énerver parce qu'il tendait à imposer ses idées et que les idées en question n'étaient guère agréables pour le Flieger.

Alors quoi il n'avait pas le droit de décider ce qui était impossible ou possible ? Mais pourtant ce n'était pas si terrible de le laisser étudier et de ne pas lui donner de stages à la Gestapo sous l'égide de Pfeffel. Car c'était bien certain que ce serait l'homme qui aurait le rôle de garde et d'irresponsable de stage. Donc Wolfgang se sentit tout à coup très mal. Pourquoi est-ce que cela devait toujours se terminer comme ça avec cet homme ?

Mais il y avait autre chose, certainement quelque chose de bien moins avouable que Siedler ne pourrait pas cacher aux yeux du Flieger. Il était en stage et bien parfait, il avait la possibilité à présent d'observer l'homme. Ses yeux se durcirent quand l'autre cru bon de plaisanter sur l'absence de son uniforme mais il ne répliqua pas immédiatement. Il inspira pour se calmer et surtout ne pas répliquer immédiatement. Il hocha la tête en réponse à son petit discours et il se tourna ensuite vers lui pour le saluer et prendre congés.

" A vos ordres Herr Siedler. Je vais reposer ce livre et je vais faire comme tout bon petit soldat, tenter d'oublier que j'ai un cerveau et obéir uniquement aux ordres de mes supérieurs. "

Il n'avait pas pu s'en empêcher, il salua bien droit avec un beau salut hitlerien et il partit en direction des rayonnages d'où il avait tiré son livre. Il avait dit qu'il le reporter mais ce n'était que partie remise. Et pour partir, ce n'était pas encore le cas, il avait encore à faire à Montreuil ... observer Siedler. Il avait encore un peu de temps avant de devoir rentrer par le téléphérique. Il sortit et attendit dans l'angle du bâtiment pour vérifier où l'homme allait se diriger, l'observation commençait.
_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 238
Messages : 469
Âge du personnage : 31 ans

MessageSujet: Re: Livre à lire sans risquer l'ire. [10/06/41]   Jeu 11 Nov - 23:03

Ah ah, ah ah, ah ah. Mais quel comique, ce gamin ! Un peu plus et Siedler aurait presque rigolé ! Il était juste trop satisfait pour être agacé. Une pensée qui ressemblait à quelque chose du style : "c'est ça, et maintenant barre-toi, sale moustique !" passa discrètement d'un bout à l'autre de son cerveau avant de se perdre dans sa nuque.

Il allait enfin être tranquille.
Doublement tranquille si Abendroth décidait de se tenir à ses déclarations. On ne devrait jamais autoriser les adolescents ou les troupiers à penser : après, cela leur faisait croire qu'ils avaient le droit de vous juger, d'avoir un avis sur votre personne ou de vous suspecter. Moins il y avait de gens pour penser, moins il y en aurait pour suspecter Heinz Siedler de quoi que ce soit. Ou pour l'attaquer. Ou pour le regarder de haut ou de travers.
C'est ça. Il faudrait que tout le monde cesse d'utiliser son cerveau, Siedler comprit. Est-ce que ce ne serait pas beaucoup plus simple pour tout le monde ?

"Excellente idée, Flieger !" répondit-il donc avec un sourire qui dévoila ses dents jusqu'aux canines. "Je penserai à demander à Pfeffel de bien vérifier que vous vous tenez aussi à cette promesse. Vous verrez, avec un peu d'habitude, je suis sûr que ça rentrera !"

Le garçon choisit cet instant pour s'en aller, ce qui remplit Siedler de satisfaction. Il reste deux bonnes minutes à profiter de cet intense sentiment de bien être, puis replongea dans son livre.
_________________
Avatar : Galerie de Newseasons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 217
Messages : 395
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: Livre à lire sans risquer l'ire. [10/06/41]   Lun 22 Nov - 11:19

Attendre sans rien faire n'était vraiment pas dans les habitudes de Wolfgang qui commençait sérieusement à remettre en doute sa résolution de suivre Siedler. Parce que là tel que c'était parti, l'homme avait décidé, rien que pour l'embêter, de continuer à lire. Et il pouvait en avoir pour vraiment longtemps. Aussi, Wolfgang décida d'arrêter les dégâts pour la journée et de faire son enquête plus tard, quand il aurait le temps. Mais que l'homme n'espère pas que le Flieger oublierait ce qu'il venait de faire, ça il n'y avait aucune possibilité pour que ça se produise !

Il soupira en reprenant sa route en direction du téléphérique, il n'avait plus grand chose à faire mais il trouverait un moyen de travailler, de participer aux exercices, de livrer le courrier, de suivre Siedler ... Oui, il avait beaucoup de trucs de prévu pour les prochaines semaines et il risquait fort bien d'être débordé et de devoir mettre quelque chose de peu important de côté, comme par exemple, les exercices ou la livraison du courrier, il n'était pas le seul Flieger de Sarnand après tout !

Il arriva en vue du téléphérique avec une moue renfrognée collée sur le visage et il défia du regard le soldat de faire une seule remarque. Il s'installa dans son coin en ruminant sa vengeance à venir. Oui, il en connaissait un qui allait très vite regretter de s'être mis entre Wolfgang Abendroth et son envie d'étudier ! Non mais !
_________________

Avatar from Ulenka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Livre à lire sans risquer l'ire. [10/06/41]   

Revenir en haut Aller en bas

Livre à lire sans risquer l'ire. [10/06/41]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Montreuil :: Centre ville-