J'pas fait 'xprès m'sieur [04/07/41]


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

J'pas fait 'xprès m'sieur [04/07/41]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Français
avatar

Messages RP : 174
Messages : 212
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: J'pas fait 'xprès m'sieur [04/07/41]   Mar 30 Nov - 20:56

Courir pour sauver sa vie avait toujours été possible durant cette année 1941 et parfois on courait pour échapper à un homme furieux et on savait que la vie allait peut-être se terminer comme ça, au bord de la route pour une raison futile et imbécile. Timothée courait à perdre haleine, incapable même de crier qu'il ne l'avait pas fait exprès et que de toute façon c'était de la faute de l'homme. Personne de censé ne dormait sous un pont quand Tim passait et qu'il avait une envie pressante. En plus c'était pas de sa faute s'il y avait un peu de vent dans la direction du monsieur quand même !

Il continuait à courir, passant en direction du quartier du Marais, un coin où il pourrait se cacher sans trop de mal car il le connaissait assez bien. Il tourna deux fois à droite, puis à gauche, regardant derrière lui pour être certain de l'avoir semé mais ce n'était pas encore le cas. Il s'engouffra dans une ruelle qu'il savait être une impasse mais qui ouvrait sur une porte assez rarement fermée. Il entra dans le couloir où la porte, entrée des artistes se referma derrière lui et il tourna la clef avant de s'adosser au mur et de regarder derrière lui. Oups, y'avait quelqu'un ...

" Heu b'jour, v'pouvez m'laisser souffler une 'tite minute, j'viens d'pisser s'l'tronche d'un mec sans l'faire 'xprès et pi ben il veut m'tuer maint'nant. "

Il se tourna vers l'homme avec un sourire timide avant de se dire qu'il devait offrir quelque chose en échange de l'asile.

" Moi c'Tim, v'voulez que j'vous fasse un truc si vous m'laissez rester ? "

Il continuait à respirer rapidement et fortement, reprenant son souffle mais tous les sens aux aguets, ce n'était pas de sa faute si jamais ils fermaient pas souvent leur porte quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 5
Messages : 11
Âge du personnage : 36 ans.

MessageSujet: Re: J'pas fait 'xprès m'sieur [04/07/41]   Sam 4 Déc - 13:29

D'habitude, « Monsieur », tout comme ses hommes et son personnel, sortait par une porte situé au devant du Soleil de Bourgogne. Il n’utilisait presque jamais la porte de derrière, sauf pour ses marchandises suspectes ou s’il voulait être discret. Hors, aujourd’hui, il souhaitait être extrêmement discret. Il était donc sorti par derrière aujourd’hui, quand il vit un gamin s’enfonçait dans le couloir et fermer la porte à clé. Bon, il allait falloir feinter…

En tout cas, il était poli. D’abord des salutations, ensuite une proposition en compensation de son intrusion. La machine de guerre qu’était le cerveau d’Accart se mit en route. Il fallait réagir d’une manière quelconque. Bon, tout d’abord, il n’allait pas rester tout deux dans ce couloir. Et puis sa cargaison attendrait un peu de toute façon. Le truand toussota, avant de prendre la parole pour la première :
« Tu peux rester mais… On va devoir aller à l’intérieur. Faut qu’on reste là. »
Il espérait en tout cas que le gamin le suivrait. Il parlait d’ailleurs plutôt mal. De là qu’il commence à lui parler en argot, il n’y avait visiblement qu’un pas. En tout cas, Pierre décida que ce qu’il allait faire pouvait attendre une heure supplémentaire.

Le lyonnais fit donc volte-face et traversa à grands pas le couloir, pour ouvrir une seconde porte menant à l’arrière-salle. Il la traversa pour arriver – enfin…- derrière le bar de la salle principale. Au début de l’après-midi, le cabaret n’était de toute façon pas ouvert, il n’y avait encore personne.
« Assois-toi où tu veux. » fit d’un ton décontracté le truand, en s’accoudant au comptoir et en se saisissant d’une bouteille. D’un geste, il se saisit d’une bouteille de brandy et en versa un peu dans son verre. De toute façon, il était chez lui, et personne ne viendrait le gronder pour gaspiller un peu d’alcool.

« Donc… Je me suis pas présenté, « Tim ». Moi, c’est Accart. Tu veux quelque chose ? »
Quelques secondes après avoir prononcé machinalement cette phrase, si courante quand il discutait avec les Boches, il se rendit compte de l’énormité qu’il venait de sortir. A son âge, on n’était rarement un amateur d’alcool ou un gros buveur… Quoique, Accart connaissait des Allemands qui donnaient du schnaps aux mioches, alors bon… Pierre avala cul-sec le contenu de son verre, puis se décida enfin à poser quelques questions à son hôte :
« Donc tu dis tu as pissé à la gueule de quelqu’un ? Genre c'était qui ? Et aussi, t’as dis qu’t’étais prêt à m’rendre un service si tu restes ici ? »
Au moins, les choses étaient posées. Maintenant, Accart se posait la question de savoir d’où sortait ce gamin, et s'il n'avait pas pissé sur un boche ou un policier - ce qui ne l'arrangerait sans doute pas. Il se demanda enfin s’il n'allait pas reprendre pas un brin de cet excellent brandy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 174
Messages : 212
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: J'pas fait 'xprès m'sieur [04/07/41]   Sam 4 Déc - 18:47

L'homme avait presque l'air gentil, ce qui augurait de bonnes choses pour Tim qui allait pouvoir s'en tirer sans trop de mal. Il avait effectivement un peu exagéré en disant qu'il allait se faire tuer, il risquait quelques coups mais certainement pas pire. Cependant, il devait avouer que ce n'était guère agréable donc il avait besoin de cette aide. Il décocha un sourire enjoué quand l'homme déclara qu'il pouvait rester et qu'il devait le suivre. Enfin, il ne dit pas ça directement mais c'était ce que cela signifiait donc tout allait bien pour le moment.

Il suivit tout en regardant partout autour de lui avec des yeux écarquillés et une irrésistible envie de farfouiller un peu. Et quand il vit la salle principale, il se précipita en direction de la scène, malheureusement vide de toute danseuse dénudée. Mais ce n'était pas grave, il était dans un cabaret et il avait les honneurs d'un homme qui le connaissait bien donc il était aux anges. Oubliée l'affaire qui l'avait conduit ici, enfin presque oubliée parce que quand même, la tronche du mec ça devait être quelque chose.

" M'ci m'sieur. " fut la réponse à la proposition de s'installer où il voulait. Il s'assit sur une table en face de l'homme qui se servait à boire.

Les yeux de Tim brillèrent quand l'alcool coula dans le verre et quand l'homme se présenta et lui demanda s'il voulait quelque chose, il hocha frénétiquement la tête.

" Ouais ça a l'air bat' vot' truc, j'peux n'avoir ? "

Par contre c'était bizarre comme nom Accard. Enfin pas bizarre mais assez peu pas très bien comme prénom. Ca devait être son nom de famille et du coup Tim ne connaissait pas le prénom. Mais tant pis, pour le moment il pouvait discuter un peu avec lui. Les questions arrivèrent d'ailleurs sur les circonstances exactes de sa mésaventure et le jeune garçon se mit en tête de lui narrer son histoire comme il le faisait quand il racontait aux allemands.

Il se leva de sa table et sauta au sol avant de commencer à parler en mimant aussi.

" Ben j'zonais dans l'coin quand j'ai eu b'soin d'pisser. J'vous fais pas d'dessin pour v'dire que ben quand j'besoin j'fais là où que j'suis. J'tais pas loin d'pont et j'me suis mis d'ssus, c'marrant j'trouve. Donc je m'la sors j'me met en position et zou j'commence. C'chouette en c'moment y fait beau donc on s'les gèle pas ! Et pi ben alors que j'faisais ma p'tite affaire, j'entends gueuler en d'ssous. J'penche l'tête et j'vois un mec que j'connais pas qui m'menace du poing. Y'avais d'vent et il pionçait, j'crois qu'il a pas aimé que j'fasse d'la pluie. Y commence à r'monter et moi je d'vais f'nir pour pas m'en met' partout, j'ai juste eu l'temps d'la rentrer qu'déjà y m'coursait. Alors j'tourne à droit, à gauch', heureus'ment que j'connais la ville et que j'sais qu'on peut d'fois passer p'là. Et pi me v'la, z'avez tout'l'histoire. "

Il s'inclina et se releva avec un " P'tain merde, j'oubliais d'fermer m'braguette " et sans gène aucune il s'habilla plus dignement avant de faire un sourire à l'homme et de retourner sur sa table. Ouais, il était bien assis là et il pouvait faire aller et venir ses jambes en balancier.

" Et pour c'qui est d'service, j'sais pas moi, v'nir d'les loges pour aider l'filles à s'habiller ce s'rait chouette ! "

Tout cela déclaré avec le plus grand sérieux et un sourire à faire pâlir d'envie tous les adolescents aux hormones débordantes dès qu'on voyait un morceau de peau dénudée.

" Ou aut'chose hein ! " ajouta-t-il pour faire bonne figure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: J'pas fait 'xprès m'sieur [04/07/41]   

Revenir en haut Aller en bas

J'pas fait 'xprès m'sieur [04/07/41]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Montreuil :: Quartier du Marais (Sud) :: Bars et cabarets-