Relocalisation sentimentale [Lundi 28 Juillet]


AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Relocalisation sentimentale [Lundi 28 Juillet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allemand
avatar

Messages RP : 14
Messages : 16
Âge du personnage : 34 ans

MessageSujet: Relocalisation sentimentale [Lundi 28 Juillet]   Sam 18 Avr - 0:07

Franz ne se définissait pas comme un vieux ronchon hermétique au changement ; cela dit, il y avait des transformations qui le mettaient très mal à l'aise.

La maison qu'il avait choisie à Viers sur Ruisseau n'était ni aussi grande qu'il l'aurait aimé, ni aussi luxueuse. Rien de comparable en tout cas à la maison des Dässen près de Hambourg ou à ce qu'il aurait pu se payer il y a six mois, mais la dépense lui paraissait déjà faramineuse pour Montreuil, où il avait prévu de loger dans l'appartement de fonctions de l'usine du Pic-Vert. L'achat de ses deux usines, il l'avait fait en partie en s'endettant, et un tel trou exigeait déjà une grosse rentabilité. Alors une maison, même petite... c'était un achat dont il se serait bien passé. Cela dit il devait admettre que les lieux étaient assez isolés, sur la route entre Viers et Montreuil, au bout d'un large chemin de terre. Et c'était calme, et la maison, qui avait appartenu à une petite vieille, avait un confort autrement plus élevé que ce dont bénéficiait le commun des paysans.

Et puis, Franz n'avait pas le choix. Il y avait des parties de sa vie qui ne pouvaient pas rentrer dans un logement de fonction.

Il attendait à présent la Source de Dépenses Imprévue N°2, envoyée par Madame Manon et soit disant digne de confiance. Il avait intérêt à faire bonne impression. A la première faute, Franz le renvoyait fissa d'où il venait et trouvait quelqu'un d'autre.

Il attendait son nouvel employé pour 11h30. Sa montre indiquait 11h25. Il avait intérêt à ne pas être en retard s'il voulait avoir ne serait-ce qu'une chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 174
Messages : 212
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Relocalisation sentimentale [Lundi 28 Juillet]   Sam 18 Avr - 10:07

On avait besoin d'un homme à tout faire ? Timothée était l'homme de la situation. Du moins c'était ce qu'il répétait à Madame Manon en lui disant que non, il ne pouvait pas passer tout son temps en tant que serveur, premièrement parce que ça ne lui rapportait pas d'argent, à part les quelques pourboires qu'il récupérait mais qui se trouvaient de moins en moins nombreux (les soldats préférant lui offrir une gorgée de leur bière). Et deuxièmement parce qu'il était censé avoir un vrai métier un jour et que serveur ça n'allait pas du tout dans le but d'avoir des recommandations.

C'est pourquoi il avait discuté pour savoir s'il y avait du boulot à Sainte Marie (et pour pouvoir discuter librement avec Hermeline mais ça n'était pas gagné). Et c'est aussi pourquoi il se retrouvait à marcher sur un chemin de terre avec ses habits les moins miteux mais fonctionnels. Madame Manon lui avait annoncé qu'elle ne pouvait pas le garder en tant que serveur à plein temps et que le rationnement qui s'amplifiait impliquait une véritable participation de sa part à son hébergement. Et surtout qu'elle avait trouvé un homme qui avait besoin d'aide et qu'il était prêt à l'embaucher s'il faisait bonne impression. Tim, toujours partant pour les défis difficiles, avait accepté la proposition et s'était retrouvé à aller peu avant midi entre Vers et Montreuil pour rencontrer son peut-être futur patron.

Il regarda la maison en avançant et accéléra un peu le pas pour ne pas être en retard. Normalement, il était parti à l'heure donc ça devrait aller, mais n'ayant pas de montre personnelle, il ne pouvait pas en être certain. Il finit par arriver et par frapper à la porte avant de se présenter à la personne qui viendrait ouvrir.

"Bonjour Herr Erlinger, je m'appelle Timothée et je viens pour le travail."

Pas d'erreur notable, un accent relativement compréhensible même si bien français, mais au moins il avait fait l'effort de parler allemand. Et en plus ça lui évitait de devoir surveiller ses voyelles et ses expressions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 14
Messages : 16
Âge du personnage : 34 ans

MessageSujet: Re: Relocalisation sentimentale [Lundi 28 Juillet]   Dim 10 Mai - 15:24

12h32. Pas en avance, mais pas encore assez loin de l'heure dite pour un vrai retard.

Le trentenaire détailla le garçon sans s'en cacher. Sa position de futur employeur l'y autorisait ; le travail était assez sensible pour justifier la méfiance. Il nécessitait quelqu'un d'absolument digne de confiance, de propre, de solide, mais tout de même apte à charmer et à rassurer une personne qui en avait besoin trop souvent. Madame Manon lui avait affirmé que le gosse parlait un bon allemand : Franz comptait mener tout l'entretien dans cette langue. Isle oubliait souvent qu'elle avait sut sa grammaire anglaise. Ces jours ci, on ne pouvait plus lui parler qu'en des termes très simples.

Il s'effaça et fit signe au garçon d'entrer. Le dénommé Timothée semblait au moins capable de se faire comprendre, un bon point sur lequel son employeuse n'avait pas menti. Restait à voir si le reste suivait. Franz lui désigna une chaise et lui proposa un café, reliquat de celui qu'il s'était cuisiné quelques minutes plus tôt. Il s'agissait évidemment d'un ersatz ; Franz buvait du vrai, mais uniquement pour des rendez-vous d'ampleur, et sa réserve ne se renouvelait que trop lentement.

"Madame Manon a dû vous expliquer qu'il s'agissait d'un travail d'employé de maison. J'attendrai de vous la même probité que pour n'importe quel domestique. Vous aurez de longues heures de travail et beaucoup de responsabilités, incluant l'entretien de la maison et l'assistance à mon épouse. Le linge et les repas seront assurés par une femme de Viers, vous vous chargerez de leur réception. Une fois par jour une infirmière viendra vous aider.

La paie est assez basse mais vous serez logé, nourri et blanchi. Vous aurez deux demi journées de congé chaque semaine, le mercredi matin et le dimanche après midi. Si votre travail est satisfaisant je pourrai envisager de vous accorder d'autres avantages.

Si ces conditions vous conviennent, nous pourrons aborder la question de vos références."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Français
avatar

Messages RP : 174
Messages : 212
Âge du personnage : 14 ans

MessageSujet: Re: Relocalisation sentimentale [Lundi 28 Juillet]   Jeu 14 Mai - 16:18

Le garçon resta stoïque sous le regard du trentenaire et il se laissa observer sans sourciller. Il n'était pas du genre à être gêné parce qu'on le détaillait des pieds à la tête et il savait qu'il était presque au mieux dans ses vêtements propres et ses cheveux peignés. Donc il n'avait rien à craindre de ce premier examen.

Il entra dans la maison et laissa ses yeux s'égarer sur les décors et objets présents avant de s'installer sur la chaise désignée et de refuser poliment le café proposé. Il ne montra aucun signe particulier disant qu'il n'aimait pas le breuvage ou qu'il voulait le laisser à son peut-être futur employeur.

Et ensuite il s'accrocha parce que l'homme parla allemand et parla beaucoup. Il n'était pas certain de tout saisir dans les détails mais il en comprenait assez pour n'avoir pas besoin de lui demander de répéter. Ce qui aurais été alors un très mauvais point pour démarrer une éventuelle collaboration. Il hocha lentement la tête à la mention de tenir la maison tout en se demandant comment on pouvait le recommander lui pour faire des choses aussi subtiles que le ménage ou l'entretien d'une maison. Mais il n'en dit rien et réfléchit rapidement à ce qu'impliquait ce travail s'il l'obtenait.

D'accord, il ne serait plus chez Madame Manon et ne trainerait plus en ville et travaillerait pour un allemand. Mais en même temps il n'était pas forcément très fan de se retrouver coincé dans un coin paumé sans pouvoir sortir et trainer à son aise. Pour le moment il devait déjà récupérer ou non le travail.

"Je n'ai qu'une question monsieur, que signifie le mot probité ? Je ne le connais pas dans votre langue. Sinon tout ce que vous avez dit me va."

Tim fit un petit sourire d'excuse de ne pas connaitre tous les termes allemands et attendit de voir si on le virait pour cette question ou si on lui demandait effectivement ses références. Chose qui serait assez vite réglée puisqu'il travaillait uniquement chez Madame Manon et n'avait aucune autre expérience. Sauf si aller espionner les filles ou se battre comme un chiffonnier comptait comme recommandation, mais étrangement il en doutait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Relocalisation sentimentale [Lundi 28 Juillet]   

Revenir en haut Aller en bas

Relocalisation sentimentale [Lundi 28 Juillet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Les alentours :: L'arrière pays :: Village de Viers sur Ruisseau-